Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

Derniers sujets

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Dégradation de la note : un Nobel au secours de l'exécutif

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Dégradation de la note : un Nobel au secours de l'exécutif

Message par Macha le Dim 10 Nov - 14:54


Paul Krugman, en 2009. © Lai Seng Sin/AP/SIPA

Paul Krugman estime que la décision de Standard & Poor's est "idéologique" et ne repose pas sur des connaissances fines de la solvabilité de la France.

C'est une expertise qui devrait faire plaisir au gouvernement. Dans une note sur son blog, Paul Krugman, Prix Nobel d'économie en 2008, minimise la dégradation de la note de la France par Standard & Poor's. "Il faut continuer de dire que les agences de notation n'ont aucune - je dis bien aucune - information spéciale sur la solvabilité nationale, surtout celle de grands pays comme la France", développe le spécialiste sur ce site hébergé par le New York Times.

"Ne prenez pas cette dégradation comme la démonstration que quelque chose dysfonctionne vraiment dans l'État français. Il s'agit bien plus d'une idéologie que d'une analyse économique défendable", ajoute Paul Krugman. "Pourquoi cette dégradation ? S&P affirme que le pays n'a pas mené les réformes qui vont permettre de créer de la croissance à moyen terme", estime l'expert. "Mais que savons-nous vraiment des réformes économiques qui vont créer de la croissance, et combien cette croissance va générer ? La réponse est pas grand-chose !" poursuit-il.

Non à la "rhétorique apocalyptique"

Dans une seconde note, il indique : "La France n'est certes pas dépourvue de problèmes, mais la question importante est pourquoi cette nation qui rencontre assez peu de soucis suscite l'intérêt des agences de notation et autant de rhétorique apocalyptique..." D'une seule voix, le gouvernement a défendu ses réformes après la décision de S&P. Arnaud Montebourg, plus incisif, a qualifié les agences de notation de "garçons en culottes courtes". L'opposition a quant à elle invité l'exécutif à "prendre acte" de "l'échec de sa politique"
.

http://www.lepoint.fr/economie/degradation-de-la-note-un-nobel-au-secours-de-l-executif-10-11-2013-1754107_28.php
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 16:02