Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Message par Apollyôn le Jeu 24 Oct - 14:56

En faisant la rencontre de Yannick cette nuit-là au Safari night-club (une discothèque située au Mont Fébé), Ingrid B était loin de se douter qu’elle tombait sur un dandy qui avait quitté cette vallée des larmes, il y’a quelques années. C’est sous un ciel moutonneux qu’Ingrid, spécialiste du plus vieux métier du monde, a choisi d’arpenter les collines escarpées du mont Fébé; pour la traque des proies pleines aux as. Y étant, comme toute péripatéticienne expérimentée, Ingrid avait quelques sous pour, ne fut-ce que se taper son ticket d’entrée et s’offrir un petit jus.
Comme toutes les prédatrices, son regard s’est posé sur une table où un jeune homme à l’habillement très british lui faisait des clins d’œil, tout en l’invitant par un hochement de tête, à rejoindre sa crédence. Etant véritablement en mission, celle-ci, sans se poser de questions, a rejoint, illico presto son prince charmant du dimanche. Yannick lui fait une cours assidue non sans lui promettre monts et merveilles au cas où… Ingrid cède à ces appels du cœur. Les numéros de téléphone sont aussitôt échangés. Les deux, tourtereaux se comportent désormais comme s’ils se connaissaient depuis des lustres. Câlins, bécots, attouchements, danses, promesses de mariage et consommation des grands crus accompagnent cet amour naissant.
«Les choses» coulent au point où la jeune fille est convaincue d’avoir trouvé l’homme qui l’a fera quitter ce métier pour une vie satisfaisante. Au bout de la nuit, les deux amis décident de se séparer, avec la promesse ferme de s’appeler au téléphone. Ce qui est d’ailleurs fait dès le lendemain. Une semaine après leur première rencontre, les deux amoureux se retrouvent dans un restaurant de la place. Après un repas copieux et plantureux bien arrosé, Yannick prend sur lui d’indiquer son domicile qui, avait-il dit, se trouverait au «Rond-point Nlongkak» à Yaoundé.
Ingrid doit s’y rendre le lendemain à 18 h. Yannick lui remet un bon pactole avant de prendre congé d’elle. La jeune fille est galvanisée. Une fois sur les lieux, elle se renseigne chez des dames faisant du petit, commerce aux alentours. Renseignement pris, elle se rend chez Yannick. Une fois sur place, elle toque à la porte et est accueillie par une voix féminine. C’est la mère de Yannick. Une fois la porte ouverte, elle demande à voir Yannick.
Et la mère de s’étonner: «je n’ai pas deux Yannick ici. Si c’est mon fils, il est mort depuis cinq ans, voilà d’ailleurs sa photo accrochée au mur», explique-t-elle les yeux embués de larmes. La jeune fille a niée tout en bloc: «Mama, c’est faux je suis avec lui tous des jours. Pas plus tard qu’hier, j’étais dans un restaurant avec lui. C’est lui qui m’a invité ici ce soir (sic)», lance-t-elle blême de peur.
Devant son refus catégorique de croire à cette nouvelle, la mère de Yannick l’enjoindra de la suivre à l’arrière de la maison. Une fois devant la pierre tombale, photo à l’appui, elle lui dira: «voici la tombe de mon fils. Est-ce que j’ai besoin de te mentir ma fille? Avec ce que tu me racontes là, j’ai l’impression que mon fils a été vendu au kong où au Famla». La jeune fille s’est aussitôt effondrée. Elle a été conduite dans un centre hospitalier pour la réanimation.
Après avoir retrouvé ses esprits, elle a décidé d’abandonner la prostitution, pour se jeter dans le commerce. Sa santé s’est aussi, considérablement dégradée. Ses jours sont-ils comptés? Bien malin qui pourrait répondre.
source : http://www.fifinet.com/2013/10/yaounde-prostituee-flirte-fantome-realite-depasse-fiction/#sthash.haja7ZRg.dpbs

Suspect 


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Message par Johnny Guoyot le Jeu 24 Oct - 17:21

Parole de prostituée...


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Message par OLOVNI le Jeu 24 Oct - 21:05

Et l 'histoire ne dit pas ce qu 'il advient du pactole remit par Yannick le fantôme 
le plus triste serait que l 'argent soit retourné dans l 'au- delà
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5040

Re: Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Message par Achim le Ven 25 Oct - 13:57

C'est là une thématique très proche de l'"auto-stoppeuse fantôme" qui sévit sur les départementales de notre beau pays...
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Message par Apollyôn le Ven 25 Oct - 17:24

Ca ressemble à ces bons vieux revenants en corps plus ou moins vampiriques de Don Calmet de la première vague de vampire du XVIIe siècle.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: Yaoundé: Une prostituée flirte avec un fantôme – La réalité a dépassé la fiction

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 18 Juin - 11:51