Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30391

Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Message par Schattenjäger le Dim 1 Fév - 12:14


Il y aurait un lien entre les jeux vidéo et des relations plus pauvres avec les amis et la famille selon une récente recherche publiée dans le Journal of Youth and Adolescence.

Alex Jensen et Laura Walker de l’Université Brigham Young ont réalisé cette recherche avec 813 étudiants de niveau collégial. Plus le temps consacré au jeu était élevé, moins bonne était la qualité des relations avec les pairs et les parents. Ce lien était toutefois relativement modeste.

"Cela peut être parce que les jeunes adultes se retirent des situations sociales pour jouer aux jeux vidéo, ou parce que les personnes qui ont déjà de la difficulté dans les relations essaient de touver d’autres façon de passer leur temps", dit Walker. "Je serais tenté de croire que ces deux possibilités interviennent et deviennent circulaires".

Les résultats montrent aussi un lien modeste entre le temps de jeu et la fréquence de la consommation d’alcool et de drogue. Les jeunes adultes qui jouaient quotidiennement rapportaient fumer du cannabis deux fois plus souvent que les joueurs occasionnels et trois fois plus souvent que ceux qui ne jouaient jamais. (Ce lien n’indique pas de relation causale. Diverses explications sont possibles)

Chez les jeunes femmes, un temps de jeu élevé était modestement lié à un sentiment de valeur personnelle plus faible.
avatar
Invité
Invité

Re: Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Message par Invité le Dim 1 Fév - 14:19

qu'est ce que c'est con comme idée reçue u_u

genre "oh le vilain il se réfugie dans le jeu vidéo car il a peur de la réalité et n'ose affronter les problèmes familiaux, il a aussi besoin d'une seconde vie pour décompresser"


ca me fait penser aux problèmes qu'il y avait eu avec les jeux de rôles avant, ensuite ce fut les jeux vidéo et ca revient (enfin avec les puritains quoi)

a gerber
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30391

Re: Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Message par Schattenjäger le Dim 1 Fév - 16:24

qu'est ce que c'est con comme idée reçue u_u
100% d'accord, je par même dans l'idée que certains ont peur de la technologie multimédias... Et sont frustrés de ne rien comprendre.... Par ce fait créent des polémiques complement dénouées de sens....

Par contre il faut bien avouer que certains enfants restent trop de temps sur les jeux en reseaux, et par ce fait ont des problémes relationnels
avatar
Invité
Invité

Re: Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Message par Invité le Dim 1 Fév - 17:44

je suis pas à 100% d'accord : certes il y a certains gosses qui ont des problèmes mais généralement c'est que le reflet de problèmes qu'ils avaient auparavant...
*edit : cf les problèmes de dépendance Wink

si on laisse des gosses devant la tv des heures (puisque pour beaucoup la tv fait office de nounou), on trouve ça normal

si on laisse un mioche jouer en réseau des heures, ou même jouer sans s'intéresser à ce à quoi il joue.... bah les parents trouvent ca normal u_u .... combien de fois j'ai vu des parents me dire 'oh oui, les jeux vidéo c'est violents" et je leur disais de jouer avec leur enfant, de discuter et de s'y mettre aussi (histoire qu'ils jugent réellement si le jeu est violent)

genre un mioche de 6ans qui joue a gta avec les putes, la drogue etc. et les parents qui laissent faire et sont surpris aussi quand on leur dit ce qu'il y a dedans u_u


moi je joue depuis que je suis pitite, je jouais longtemps (jme levais la nuit pour jouer) et je dormais souvent a 2h ou 3h du mat (et veillais a ce que ma mère se leve pas What a Face ).... bon ben j'en ai pas été traumatisé pour autant hein u_u je vis bien etc. et m'entends bien avec tout le monde ... (et javais même des notes normales)
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Un lien entre jeux vidéo et relations familiales et amicales plus pauvres

Message par Macha le Dim 1 Fév - 19:48

Ridicule comme résultats d'étude. Il ne prend aucun critère, tel que l'environnement social ou culturel des personnes interrogées. Il faut aussi je pense a minima connaître l'environnement des jeux vidéos. Ce qu'il y a autour.

A-t-il seulement pris en compte tout ça ? J'en doute, parce qu'il serait fortement surpris d'apprendre que des jeunes ont pu se connaître via les jeux en ligne et se rencontrer dans le réel et entretenir des liens d'amitié durables. Il y a également un "langage commun", des "idées communes", mais là aussi ça n'apparaît pas ! Tous les joueurs ne sont pas des "hors sociétés" comme le sous-entend ce chercheur, bien au contraire. Maintenant oui c'est aux parents de s'intéresser à ce que jouent leur enfant pour comprendre et constater que parfois leurs bambins n'ont pas la maturité voulue pour partager certains jeux en ligne mais cela relève plus d'un dialogue à amorcer.

Je connais beaucoup de parents qui jouent sur des jeux MMORPG avec leurs enfants.

Ce type me fait marrer, je ne connais pas son âge, mais apparemment, il oublie qu'il a été ado ou pré-ado et qu'en général à cet âge là, on n'a pas trop envie de se farcir ses parents. Ce qui ne retire en rien les liens affectifs. C'est un passage où l'enfant a besoin de se démarquer, de se trouver. De même, un enfant ou un ado qui rencontre des problèmes sérieux avec ses parents, aura les mêmes problèmes relationnels qu'il joue ou non. Le jeux sera un dérivatif nécessaire à sa sociabilisation.

Là où il peut y avoir danger, c'est de rencontrer sur ces jeux des personnes qui n'auraient pas d'attention louable. On rencontre des problèmes similaires sur les forums, ce n'est pas très différent en fait.

Quant aux résultats scolaires, là encore ce type a du sélectionner uniquement des "mauvais candidats". A titre informatif, pour la plupart des joueurs en ligne que je fréquente, l'un est en prépa math sup, l'une est DAW, une autre est étudiante en cinéma et tous sans exception ont des parcours socialement différents ou ont des résultats scolaires satisfaisants, et s'en sortent parfaitement. Tout ce petit monde se réunit chez moi régulièrement. Et tous ce sont rencontrés sur des jeux en ligne.

100% d'accord, je par même dans l'idée que certains ont peur de la technologie multimédias... Et sont frustrés de ne rien comprendre.... Par ce fait créent des polémiques complement dénouées de sens....

Il y a un peu de ça. Mais je pense que c'est à mettre aussi en rapport avec ce qui ressort du "modèle familial traditionnel", modèle encore bien ancré dans certains groupes sociaux. Et là tu retrouves effectivement en fond, cette "peur" du multi-média entre autres critères.

En attendant, ce chercheurs devraient revoir sa copie. Very Happy
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 1:58