Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Cimetières de Lyon : ils détroussaient les morts

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Cimetières de Lyon : ils détroussaient les morts

Message par Apollyôn le Mar 24 Sep - 12:51

Dents en or, alliances et autres bijoux ont été dérobés sur des défunts dans des cimetières de Lyon et Villeurbanne. Quatre salariés des pompes funèbres et un marbrier sont impliqués dans ce trafic qui remonterait à 2009.
Ces victimes-là, assurément n'allaient pas porter plainte. Secs et froids depuis des décennies. Dents en or, alliances, bijoux et marbres anciens étaient subtilisés depuis 2009 par quatre salariés des Pompes funèbres intercommunales (PFI) et un marbrier. Tous les cimetières de Lyon et Villeurbanne sont potentiellement touchés, nous informe une source policière.

L'enquête est partie de la dénonciation d'une femme sur son ex-compagnon qui, disait-elle, utilisait la carte essence de sa société. De fil en aiguille, les limiers ont mis au jour ce trafic. Les mis en cause opéraient durant leurs heures de travail, dans les différents cimetières.
"Je suis atterrée par ce que je découvre, et profondément triste", réagit la directrice, Catherine Masson. "Nous avons aux PFI 80 - 4 salariés qui font correctement leur travail, engagés au quotidien au côté des familles". Des mesures seront prises à l'encontre des personnels incriminés, jusqu'à leur possible licenciement.
La directrice explique les tombes vandalisées étaient "des concessions arrivées à terme, pour lesquelles les familles avait renoncé à leurs droits". Aucun cadavre récent n'a donc été victime de vols. D'ordinaire, ces "restes reliquaires" sont incinérés. Les résidus qui résistent au feu sont ensuite triés. Les métaux sont ainsi recyclés. L'argent obtenu va à deux associations caritatives, l'une s'occupant des personnes âgées, l'autre aux enfants malades, nous raconte la directrice. Selon elle, 6000 euros par an sont ainsi redistribués. Quant au marbre, il est généralement détruit, sauf stèle remarquable qui bénéficie d'une protection.
source : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Insolite/Cimetieres-de-Lyon-ils-detroussaient-les-morts


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 19 Juin - 4:29