Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Intus et Foris – Une catégorie de la pensée médiévale ?

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30655

Intus et Foris – Une catégorie de la pensée médiévale ?

Message par Schattenjäger le Mar 10 Sep - 18:52

Intus et Foris – Une catégorie de la pensée médiévale ?





Présentation de l’éditeur :

Cet ouvrage examine l’hypothèse selon laquelle la logique de l’intus (l’intérieur) et du foris (l’extérieur) constitue un cadre de pensée majeur au Moyen Âge, une grille de lecture qui s’actualise dans de nombreux discours. Cette distinction paulinienne, systématisée par Augustin, détermine la manière dont la théologie médiévale pense l’être humain, composé d’un « homme intérieur » et d’un « homme extérieur ».

Mais elle excède largement ce champ. Le couple paraît également opératoire dans des domaines aussi variés que le droit canonique, la médecine, le théâtre, l’architecture ou encore la pratique épistolaire. Plus encore, la dialectique de l’intérieur et de l’extérieur dépasse le simple niveau de la personne et pourrait être considérée comme un schème applicable à différentes réalités conçues à partir du paradigme humain : définition de la communauté, construction de l’espace en espace social, rapport entre le microcosme et le macrocosme…

Parce qu’elle touche à de nombreux aspects de la culture médiévale, elle invite à penser l’être à partir de la catégorie de la relation – pas d’intériorité pure ni d’extériorité absolue mais toujours une perception du rapport, du lien, de la proximité et de l’éloignement.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 19:34