Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un fantôme dans la bibliothèque de Deep River

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un fantôme dans la bibliothèque de Deep River

Message par Apollyôn le Sam 7 Sep - 13:51

Est-ce qu'un corps spectral peut raviver l'intérêt du public pour une bibliothèque ? Celle de Deep River, dans le Connecticut en atteste : oui. Dès lors que le public a appris que l'établissement était hanté, le public a voulu savoir. Or, cette activité paranormale aurait débuté dans les années 50, avec des voix qui interrogeaient sans cesse...

Originellement, la bibliothèque était une maison construite en 1881 par Richard Pratt Spencer, notable local et homme d'affaires qui vécut jusqu'à 90 ans. Il mourut dans ce manoir en 1910, après avoir vécu avec sa seconde épouse et ses trois enfants. Vingt-deux ans plus tard, sa veuve le suivit et le fils vendit la maison à la Saybrook Library Association, qui la revendit à la ville, pour que les lieux soient convertis en bibliothèque.
 
Les lieux ne connurent pas de grandes rénovations jusqu'en 1995. Mais en 2004, un détective spécialisé dans le paranormal est venu mettre son nez dans les quatre étages, découvrant la présence de deux esprits féminins. C'était officiel, la bibliothèque était hantée. Et depuis, les responsables de l'établissement ont reçu des dizaines de demandes d'autres détectives, soucieux de percer le mystère, au point que même la presse, en 2010, s'empare du sujet et que le Hartford Courant lui consacre un article.
 
Plus de trente enquêtes dans une vingtaine de lieux de la bib, et des enregistrements de phénomènes troublants : des voix sont enregistrées, des photos et des vidéos sont prises de manifestations... mais certains de ces enquêteurs concluent aussi à l'absence complète de spectre. 
 
Début septembre, rapporte Ann Paietta, la directrice, dans American Libraries, de nouvelles manifestations sont constatées. On entendit distinctement des voix, et une forte odeur de cigare se diffuse. Mieux : une femme flottant dans les airs, au dessus d'un escalier, et fixant la fenêtre est observée par plusieurs personnes. Elle reviendra un autre soir, vers minuit.

 
La chaîne Syfy décide de s'intéresser au sujet, pour une série d'émissions, Collector Haunted. La bibliothèque de Deep River est présentée dans le premier épisode, où l'on conclut que la femme aperçue ne peut être que la seconde épouse de Richard, Julia Spencer. Diffusé le 1er juin 2011, l'épisode est un succès et pour l'établissement, une véritable manne : les gens reviennent, les enfants veulent visiter les lieux, rencontrer le fantôme, et différentes conférences s'organisent autour des esprits.
 
L'encyclopédie Britannica inventorie également une liste des bibliothèques sous l'emprise de revenants. De quoi ne pas en revenir. 
Source : http://www.actualitte.com/bibliotheques/un-fantome-dans-la-bibliotheque-la-manne-qui-hante-44703.htm


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8388

Re: Un fantôme dans la bibliothèque de Deep River

Message par casseron le Sam 7 Sep - 14:09

Un autre cas de hantise de bibliothèque rapporté par feu Robert Manuel, comédien célèbre à la télé il y a une trentaine d'années. Je l'ai entendu à la radio raconter la chose suivante :
Dans sa bibliothèque, il avait mis côte à côte un ouvrage de Molière et un de Scarron, auteurs qui ne s'aimaient pas de leur vivant. La conséquence en fut épouvantable : bruits, cognements, livres jetés par terre. Dès qu'ils les séparait, tout redevenait tranquille et recommençait quand ils étaient rapprochés.
La haine se poursuit-elle dans l'au-delà ?
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 18 Juin - 11:52