Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le plus vieil animal terrestre connu du Gondwana est... un scorpion

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Le plus vieil animal terrestre connu du Gondwana est... un scorpion

Message par Apollyôn le Ven 6 Sep - 0:26

Un scorpion vieux de 360 millions d’années est devenu le plus vieil animal terrestre connu du Gondwana. Les restes fossiles de cette nouvelle espèce, une pince et un aiguillon, ont été découverts en Afrique du Sud. La présence du Gondwanascorpio emzantsiensis dans ce pays révèle la complexité de l’écosystème qui y régnait au Dévonien supérieur.

Cette pince mesure environ 2,5 cm de long, sans inclure la patelle (l'élément le plus à gauche). Elle appartenait au scorpion Gondwanascorpio emzantsiensis qui, comme son nom l'indique, peuplait le sud du Gondwana au Dévonien supérieur. © University of the Witwatersrand

La « terrestrialisation » : ce mot résume une importante étape du développement de la vie sur notre planète. En effet, il désigne la colonisation des milieux terrestres durant le Paléozoïque. Elle aurait débuté au Silurien supérieur, voici 420 millions d’années, par la sortie de l’eau des premiers végétaux, qui ont alors profité du Dévonien pour se diversifier et gagner en complexité.

Une deuxième vague de colonisation est survenue peu de temps après la première. Elle se composait cette fois d’invertébrés herbivores ou détritivores, principalement des insectes primitifs et des millipèdes (des mille-pattes). Plus tard, voici 416 millions d’années avant notre ère, des arthropodes prédateurs, des scorpions et des araignées, ont eux aussi colonisé les milieux terrestres. Les précédents arrivants sont alors devenus des proies. Les premiers vertébrés, principalement des insectivores, sont pour leur part arrivés 56 millions d’années plus tard, au Dévonien supérieur, concluant ainsi la mise en place d'un écosystème complexe.

Ces faits sont communément admis, mais un détail à leur sujet est souvent ignoré : toutes les découvertes qu’ils impliquent ont été faites sur d’anciens morceaux de la Laurasie, un continent qui se composait de l’Amérique du nord, de l’Europe et de l’Asie. Il était alors séparé du Gondwana, son pendant constitué par les autres terres émergées, par un profond océan. Les faits ont dorénavant changé, puisqu’un fossile de scorpion vieux de 360 millions d’années a été découvert en Afrique du Sud par Robert Gess, de l’université de Witwatersrand (Wits). Il devient ainsi le plus vieil animal terrestre connu du Gondwana !

Cet aiguillon appartenait a un Gondwanascorpio emzantsiensis, un scorpion qui a vécu sur le Gondwana voici 360 millions d'années. Plus tard, voici 300 millions d'années, le Gondwana et la Laurasie se sont rejoints, et ont alors formé la Pangée. © University of the Witwatersrand

Le fossile a été mis au jour sur le site de la ferme de Waterloo, près de Grahamstown dans la région du Cap-Oriental. Pour être précis, il était enchâssé dans des roches de la formation de Witpoort datant du Famennien, donc vieilles de 374 à 359 millions d’années. Les restes, car il s’agit bien de cela, se composent d’un pédipalpe accompagné de sa patelle, et du telson auquel est adjoint le métasoma 5. En d’autres mots, il s’agit respectivement d’une pince et de l’aiguillon de l’animal.

Présentée dans la revue African Invertebrates, leur analyse est sans appel : ils appartiennent à une nouvelle espèce. Robert Gess l’a nommée Gondwanascorpio emzantsiensis, en référence au continent sur lequel vivait l’animal. Sa découverte est importante, car elle prouve qu’un écosystème complexe s’était développé sur le Gondwana voici 360 millions d'années. En effet, puisque ce scorpion est un prédateur, il devait exister des proies, ainsi que les végétaux requis pour les alimenter.

Gondwanascorpio emzantsiensis ressemble à des taxons découverts en Laurasie. Ce fait ajouterait plus de poids à une théorie grandissante : les écosystèmes terrestres du Dévonien devaient être relativement uniformes. Selon l’auteur, ils étaient dominés par des plantes cosmopolites appartenant par exemple au genre Archaeopteris, une progymnosperme. Un dernier détail se veut intriguant, sachant que les scorpions actuels aiment les climats chauds, voire tropicaux. Or, Gondwanascorpio emzantsiensis vivait à proximité du pôle Sud... Les températures y étaient-elles plus élevées que maintenant ?
source : http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-plus-vieil-animal-terrestre-connu-gondwana-est-scorpion-48732/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 2:38