Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Et si la vie sur Terre venait de Mars...

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Et si la vie sur Terre venait de Mars...

Message par Apollyôn le Ven 30 Aoû - 15:14

Voici une nouvelle théorie qui ne devrait pas laisser insensible la communauté scientifique. Selon Steven Brenner, enseignant à l'Institut Westheimer pour la Science et la Technologie à Gainesville (Etats-Unis), la vie serait apparue sur Terre grâce à du métal provenant tout droit de Mars, livré sur notre planète... par une météorite !

Cet ingrédient vital s'est présenté à nous sous une forme oxydée de molybdène, un métal utilisé aujourd'hui dans des alliages pour les outils de bricolage ou les couronnes dentaires, mais à l'origine, il y a environ 3,5 milliards d'années, absolument crucial.

A l'époque reculée où la vie est apparue sur Terre, ce molybdène oxydé a servi à empêcher les molécules de carbone - briques élémentaires de toute forme de vie - de se dégrader et de finir en goudron, explique Steven Brenner, enseignant à l'Institut Westheimer pour la Science et la Technologie à Gainesville (Etats-Unis).

«C'est seulement lorsque le molybdène est très fortement oxydé qu'il devient capable d'influencer la formation d'une vie primitive», précise dans un communiqué Steven Brenner, qui présente sa théorie jeudi lors d'une conférence internationale consacrée à la géochimie à Florence, en Italie.

Le scientifique est catégorique : non, «cette forme de molybdène ne pouvait pas être présente sur Terre à l'époque où les premiers éléments de la vie sont apparus, parce qu'il y a trois milliards d'années, la surface de la Terre ne contenait que très peu d'oxygène, contrairement à Mars».

A l'époque, le système solaire était particulièrement agité et la Terre était sans cesse bombardée par des comètes et astéroïdes. Notre voisine Mars également, ce qui explique comment des débris martiens ont pu se retrouver projetés dans l'espace pour finir leur course sur notre planète, piégés par son champ de gravité.

Des analyses récemment effectuées sur une météorite martienne y ont montré la présence de molybdène ainsi que de bore, un métalloïde qui aurait contribué à protéger l'ARN, un précurseur primitif de l'ADN, de la corrosion.

«Il semble qu'on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens et que la vie a débuté sur Mars avant de venir sur Terre à bord d'un rocher», résume Steven Brenner. «C'est un coup de chance, car la Terre est de loin la meilleure des deux planètes pour héberger de la vie. Si nos hypothétiques ancêtres martiens étaient restés sur Mars, on ne serait peut-être pas là pour en parler», conclut le chercheur.

D'autres théories expliquent l'apparition de la vie sur Terre par de l'eau apportée sur la planète bleue par des comètes, composées de glace et de poussières cosmiques héritées de la formation du système solaire.

Une autre hypothèse, baptisée «panspermie», suggère que des bactéries embarquées comme passagers clandestins sur des astéroïdes aient fini par s'écraser sur Terre pour y proliférer dans ses océans chauds et accueillants.

source : http://www.leparisien.fr/sciences/et-si-la-vie-sur-terre-venait-de-mars-29-08-2013-3090225.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Et si la vie sur Terre venait de Mars...

Message par Apollyôn le Ven 6 Sep - 0:08

Nos ancêtres les Martiens : le buzz qui fait "pschitt"

L'Américain Steven Benner a généré un buzz médiatique injustifié en déclarant à l'AFP que "la vie a débuté sur Mars avant de venir sur Terre à bord d'un rocher".

Ah, la nouvelle choc que voilà : la vie sur Terre serait originaire de la planète rouge ! Une proposition forcément émoustillante pour les amateurs de petits hommes verts qui sommeillent en nous… Et hélas 100 % invérifiable au vu des arguments géochimiques développés par Éric Lewin, un des inventeurs puis des utilisateurs de la caméra ChemCam du robot martien Curiosity (université Joseph-Fourier de Grenoble). Désolé pour la douche froide.

Pourtant, c’est peu dire que la déclaration du chercheur américain Steven A. Benner a généré un fort emballement médiatique ces derniers jours. Tout a commencé avec une dépêche de l’AFP rapportant les propos de Benner lors d’une présentation à la conférence Goldschmidt – cette grand-messe des géochimistes qui vient de se dérouler à Florence, en Italie.

Le verbatim est du genre détonnant. "Il semble qu'on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens et que la vie a débuté sur Mars avant de venir sur Terre à bord d'un rocher", aurait résumé M. Benner à l’AFP.

Au passage, une coquille s’est glissée dans le nom du chercheur pour devenir Brenner, tandis que son affiliation est rendue bien floue – il est présenté comme étant professeur à l’institut Westheimer pour la Science et la Technologie à Gainesville (États-Unis), comme s’il s’agissait d’une université, sans préciser que c’est une institution privée créée par Benner lui-même... Il n’en fallait pas plus pour que les médias relaient tel quel le sujet : dans l’ambiance morose de la rentrée, quoi de plus détonnant que notre origine martienne !

Que dit Benner, en somme ? Qu’un puissant catalyseur (une substance qui facilite une réaction chimique, en augmentant la vitesse de réaction, sans intervenir au niveau de la réaction elle-même) aurait été indispensable pour que les molécules de la vie puissent s’associer.

Cette substance est, propose-t-il, la forme très oxydée du molybdène, soit le trioxyde de molybdène MoO3, que l’on n’a pas pu former sur Terre puisqu’à l’époque –il y a entre 3,7 et 3,9 milliards d’années - l’oxygène était quasiment inexistant dans l’atmosphère de notre planète (celle-ci a été créée par l’activité photosynthétique des organismes vivants qui apparurent entre 1 à 2 milliards d'années plus tard) : les éléments chimiques présents sur le plancher des futures vaches ne pouvaient donc pas exister sous leur forme oxydée.

Si l’oxyde de molybdène ne pouvait exister sur Terre, c’est qu’il est forcément venu d’ailleurs. De Mars ? Le système solaire ayant été victime en ces temps reculés d’un grand bombardement de météorites, Benner spécule en effet que le fameux métal oxydé aurait été arraché du sol de la planète rouge par le grand jeu de bowling céleste, puis précipité sur Terre pour que s’enclenche le mécanisme de la vie…

Ce scénario rocambolesque se heurte toutefois à une foule d’observations : rien ne dit qu’au même moment Mars a pu former de l’oxyde de molybdène et très peu d’étude se sont intéressés à l’abondance de cet élément chimique sur Mars, comme l'a confié Éric Lewin à Sciences et Avenir.

Finalement, tandis que les exobiologistes étudient d’éventuelles formes de vie qui auraient pu apparaître sur Mars, c’est dans Ray Bradbury qu’il faut chercher la part de rêve martienne de l’humanité...
source : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/decryptage/20130905.OBS5723/nos-ancetres-les-martiens-histoire-d-un-emballement.html

Éric Lewin, l'un des inventeurs (et aujourd'hui opérateur) de la caméra ChemCam de Curiosity, revient sur l'emballement médiatique généré par les déclarations du chercheur américain Steven Benner selon qui la vie terrestre a des origines martiennes.

Sciences et Avenir : la forme oxydée du molybdène à laquelle fait référence Steven Benner comme déclencheur des réactions chimiques de la vie, a-t-elle pu se former sur Mars, et être acheminée sur Terre par des météorites en provenances de Mars ?

Éric Lewin : rien ne permet aujourd’hui de répondre précisément à cette question. Nous ne disposons que de très peu de mesures sur la quantité de molybdène dans le manteau de Mars et à sa surface. Les mesures du molybdène dans les météorites martiennes donnent des concentrations sont quasi-équivalentes à celles du manteau terrestre : 120 ppb (parties par milliard, soit 10-9, c'est-à-dire un milliardième) pour les météorites et de 220 ppb pour la Terre.

D’autre part aucune observation n’indique que lorsque la vie est apparue sur Terre, c’est-à-dire il y a 3,7 à 3,9 milliards d’années, l’atmosphère de Mars était riche en oxygène pour que l’on puisse éventuellement y former de l’oxyde de molybdène. Nous avons de bonnes raisons de penser que l’atmosphère martienne était pauvre en oxygène.

Pourtant la surface de Mars comporte du fer oxydé – ce qui justifie son nom de planète rouge…

Cette oxydation est limitée à une couche très mince à la surface de la planète : inférieure à un millimètre ! et provient d’un tout autre processus : contrairement à ce qui se passe sur Terre, l’atmosphère de Mars extrêmement ténue n’absorbe pas les rayons ultraviolets du Soleil.

Ces UV dissocient les molécules de surface, notamment les silicates qui sont des associations de silicium et d’oxygène. Ce dernier se combine aussitôt avec le fer ce qui explique la formation des oxydes de fer… Mais les résultats de ChemCam l’ont montré : dès que l’on gratte cette petite couche du sol martien, on trouve des minéraux argileux avec du fer peu oxydé (fer ferreux).

Or, l’affinité du fer avec l’oxygène est identique à celle du molybdène avec l’oxygène. Et le molybdène est un élément extrêmement peu abondant, comme sur Terre où il a migré avec le fer pour former le noyau de la planète. Il n’y a donc aucun argument pour expliquer la formation de molybdène oxydé à la surface de Mars.

Pourquoi un tel tapage autour de la vie martienne ?

C’est une des questions ouvertes qui fait partie des objectifs des missions martienne. C’est un sujet qui a toujours crée beaucoup d’enthousiasme à juste titre pour des raisons philosophiques et existentielles (lire le dossier de Sciences et Avenir consacré aux E.T. dans le numéro de septembre 2013). Le retentissement médiatique montre l’intérêt pour le sujet dans une période où il n’ a pas été masqué par une actualité qui retient plus l’attention.
source : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/decryptage/20130905.OBS5730/rien-ne-permet-de-dire-que-la-vie-terrestre-a-des-origines-martiennes.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 23 Oct - 1:32