Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un dysfonctionnement génétique à l’origine des allergies

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Un dysfonctionnement génétique à l’origine des allergies

Message par Apollyôn le Ven 26 Juil - 10:32

Des mutations génétiques paraissent jouer un rôle important dans de nombreuses allergies, révèle mercredi une recherche publiée dans la revue Science Transnational Medicine.
Ces gènes codent une protéine appelée TGF-beta, connue pour ses effets étendus sur l’organisme, de la croissance des cellules dans les organes à leur communication entre elles.Les dysfonctionnements de cette protéine jouent aussi un rôle important dans les syndromes de Marfan et de Loeys-Dietz, des maladies génétiques rares qui affectent les tissus conjonctifs dans tout l’organisme et provoquent des lésions artérielles associées à des anomalies morphologiques.
"Nous avons des indications que ces mêmes dysfonctionnements génétiques affectant la protéine TGF-beta et qui sont responsables de certaines manifestations cliniques observées dans les syndromes de Marfan et de Loeys-Dietz jouent également un rôle dans l’asthme, des allergies alimentaires et l’eczéma", relève le Dr Pamela Frischmeyer-Guerrerio, une immunologiste du Centre des enfants à l’hôpital Johns Hopkins (Maryland, est), un des co-auteurs de cette recherche.
"Le dysfonctionnement du codage génétique de la protéine TGF-bêta paraît déclencher la série même de réactions en chaîne qui finit par provoquer des maladies allergiques", ajoute le Dr Harry Dietz, un cardiologue au centre des enfants de Johns Hopkins, et autre auteur de cette étude.
Ces chercheurs ont découvert le rôle potentiel joué par cette protéine défectueuse dans les allergies en constatant que les malades atteints des syndromes de Marfan et de Loeys-Dietz souffraient, plus que le reste de la population, d’allergies.
Pour leur recherche, ils ont étudié 58 enfants de 7 à 20 ans souffrant de ces deux syndromes et traités à l’hôpital Johns Hopkins. Les auteurs de cette étude ont également découvert que le losartan, un médicament approuvé depuis longtemps par la FDA (Food and Drug Administration) pour traiter l’hypertension paraît prometteur contre les allergies.
Ces chercheurs ont constaté que le losartan peut arrêter le gonflement dangereux de l’aorte provoqué par le mauvais fonctionnement de la protéine TGF-bêta chez les patients atteints de la maladie de Marfan ou de Loeys-Dietz. Ces chercheurs testent actuellement le losartan chez des animaux pour déterminer s’il peut arrêter ou inverser des allergies.
AFP



___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1399

Re: Un dysfonctionnement génétique à l’origine des allergies

Message par anoy le Ven 26 Juil - 18:35

C'est le serpent qui se mord la queue ! C'est notre exposition aux divers agents chimiques qui sont présents à tous les stades de notre vie quotidienne qui provoquent ces allergies et dans le meme temps ces mutations génétiques...et peut-etre l'inverse...
Bref : c'est comme , qui fait l'oeuf et la poule ..!
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 4:45