Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Guadeloupe est paralysée par une grande grève

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30654

La Guadeloupe est paralysée par une grande grève

Message par Schattenjäger le Lun 26 Jan - 9:12



Une grève générale est organisée en Guadeloupe depuis le 20 janvier à l’appel de très nombreuses organisations syndicales, politiques et culturelles, qui protestent contre la vie chère.

Elles se sont regroupées dans un collectif, « kont pwofitasyon » (contre l’exploitation outrancière). Un programme de 120 revendications a été établi. Parmi ces revendications, l’on peut citer l’augmentation du SMIC, la baisse des prix des produits de première nécessité, de l’eau, de l’électricité mais aussi la baisse des impôts et taxes.

La Guadeloupe comprend 115 stations-service qui sont toutes fermées. Sept ont été réquisitionnées par la Préfecture pour les professions prioritaires (médecins, pompiers, ambulances, etc.). Certains centres commerciaux sont aussi fermés ainsi que des écoles.

EDF, touchée par les grèves, opère des délestages tournants. Ce sont donc 20 000 foyers qui sont privés d’électricité chaque jour pendant environ deux heures. Quant à la Générale des Eaux, elle a relevé des actes de malveillance à l’origine d’interruptions de la distribution.

Hier, une grande manifestation s’est déroulée à Pointe-à-Pitre réunissant quelque 8 000 personnes selon la Préfecture mais aucun incident n’a été relevé. Durant la manifestation, les personnes chantaient « La Gwadloup sé tan nou, la Gwadloup a pa ta yo : yo péké fè sa yo vlé an péyi an-nou » (La Guadeloupe nous appartient, elle ne leur appartient pas : ils ne feront pas ce qu’ils veulent dans notre pays).

À l’issue de la manifestation, le collectif devait participer à une réunion avec le Préfet Nicolas Desforges, réunion à laquelle devaient prendre part les présidents des Conseils régional et général, les parlementaires et le patronat local.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 14:01