Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Maison hantée des Stans

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30548

La Maison hantée des Stans

Message par Schattenjäger le Sam 13 Juil - 12:49

La Maison hantée des Stans

  Les faits se déroulent en 1850 dans la famille Joller, un notable de la petite ville de Stans, en Suisse. Alors que le bonhomme brigue un mandat politique, sa maison est frappée de phénomènes étranges et mystérieux. Assez inquiétants que pour détruire la carrière du politicien qui en est réduit à l'exil dans un collège jésuite de Rome.

Au commencement se produisirent des phénomènes anodins : une porte qui claque, une assiette qui se brise, tombée de son présentoir...



Personne n'y fait vraiment attention jusqu'au jour où le fils de la famille, intrigué par des bruits suspects en provenance de la cave, remonte dans le salon où le reste de la famille lit au coin du feu. Il est livide et assure à son père que, une fois dans la cave, il a vu une masse blanchâtre fondre sur lui puis claquer la porte.

Au moment où le patriarche, plutôt cartésien dans l'âme, s'apprête à réprimander son fils, considérant la plaisanterie d'autant plus fatigante que le rejeton a tendance à en remettre une couche, un autre événement lui fait prendre les choses très au sérieux.

Alors qu'il parle, il entend un fracas terrible venant de la salle à manger. Se précipitant, suivi de son épouse, de sa fille et du petit dernier qui n'en revient pas de se faire enguirlander, alors qu'il vient de vivre la peur de sa vie, monsieur Joller doit constater qu'un phénomène irrationnel vient de se produire : le buffet hérité de sa maman, qui elle même l'avait reçu de sa mère, a été comme projeté à travers la pièce, disloquant littéralement la table et les quelques chaises l'entourant.

Dès ce jour, les phénomènes se sont faits de plus en plus fréquents, tirant le plus souvent monsieur Joller d'un sommeil qu'il avait de plus en plus léger.

Pas idiot, le bonhomme sait qu'on va le prendre pour un fou. Les histoires de fantômes n'existent que dans les recueils qu'il lit en cachette depuis sa plus tendre enfance. Il intime ainsi l'ordre à sa famille de se taire, de ne rien raconter à personne, sous peine de voir sa carrière politique se fracasser comme l'ont été table et chaises dans la salle à manger.

Ce qui ne l'empêche pas de prendre des notes, répertoriant chaque phénomène, chaque sensation, laissant ci-et-là apparaître un début d'explication.

Le secret ne sera évidement pas gardé très longtemps. Le jeune fils que l'on a pris pour un idiot a une revanche à prendre. Il raconte l'histoire à ses copains d'école qui ne manquent pas de relayer l'information. Certains en auront pour leurs frais, récoltant au passage une paire de claques, les Suisses, à cette époque, n'appréciant que de manière toute relative les histoires de fantômes. Mais le mal est fait...

Très vite, les curieux s'agglutinent aux fenêtres de la maison, raillent l'homme politique dès qu'il sort de chez lui. Impossible de rester à Stans. L'homme démissionne de ses mandats et part pour Rome.

Cela n'empêche pas les curieux de venir de partout en Europe pour voir la maison du Diable. Monsieur Joller, lui, sait que le diable n'y est pour rien dans ces phénomènes qui se sont arrêtés le jour de son départ.

Dans un vieux carnet défraîchi, ses héritiers découvriront des textes hallucinants où le bonhomme explique être entré en contact avec sa grand-mère. D'ailleurs, ses cheveux blancs sont la conséquence directe d'une première rencontre. Il écrit dans ce livre testament que la première rencontre avec sa grand-mère aura eu pour conséquence, après une brève nuit de sommeil, un blanchiment aussi rapide qu'inexplicable de sa chevelure.

En poursuivant la lecture de ce journal un peu particulier, on y apprend que sa grand-mère lui aurait fait ces frayeurs pour qu'il se départe de son esprit trop cartésien. Elle espérait ainsi mettre un peu de gaieté dans cette existence un rien tristounette. Jamais elle n'aurait imaginé les conséquences de ses actes, ayant décidé d'hanter la maison...

Sans doute n'imaginait-elle pas non plus que les lieux resteraient vides durant des années. Pour preuve, après que de nouveaux 'locataires' aient fui la maison, ne supportant plus les questions des badauds, par définition curieux, sur des événements n'ayant plus jamais lieu, la maison de Stans est restée lieu de pèlerinage jusqu'en 2010. C'est cette année-là que le nouvel élu local a décidé de faire raser la maison, espérant de la sorte que ce tourisme étrange cesse. Il faudra s'y reprendre à trois fois avant que la bâtisse ne s'effondre sous le coup des bulldozers.

Légende urbaine ou pas, certains ouvriers ont affirmé après coup avoir entendu comme un rire de vieille dame.

les habitants de Stans connaissent que trop bien les rumeurs qui circulent à propos d'une maison hantée, datant de 1850. Le propriétaire, Monsieur le député Melchior Joller a hérité de cette bâtisse et n'a pu que constater les phénomènes étranges qui se produisaient à l'intérieur. Claquements de portes, pierres volant à travers la maison, fenêtres se brisant sans raison apparente ; il n'en fallait pas moins pour que l'homme politique perde la raison et voit sa carrière ruinée. Une demeure qui ne sera plus ce vendredi. Elle sera détruite et laissera sa place à une nouvelle construction. Reste a savoir si le terrain lui aussi est hanté

Source : http://www.maisonhantee.net/pages/Maison_hantee_Stans_Suisse-8043854.html
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: La Maison hantée des Stans

Message par Apollyôn le Sam 13 Juil - 13:06



___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 2:09