Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Espionnage informatique : Un service de renseignement russe revient à la machine à écrire

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30552

Espionnage informatique : Un service de renseignement russe revient à la machine à écrire

Message par Schattenjäger le Sam 13 Juil - 12:34

Espionnage informatique : Un service de renseignement russe revient à la machine à écrire





Pour éviter l’espionnage informatique, un service de renseignement russe revient aux machines à écrire !

Les nostalgiques de la Remington auront du baume au coeur.

Suite aux révélations faites par Edward Snowden, l’ancien consultant de la National Security Agency (NSA), le Service fédéral de protection (FSO), issu du KGB, a décidé de se passer d’ordinateurs et de revenir aux bonnes vieilles machines à écrire pour la rédaction des documents sensibles.

Cette mesure a été prise “après les scandales de WikiLeaks, les révélations de Snowden ainsi que les informations selon lesquelles le Premier ministre Dmitri Medvedev avait été écouté lors d’un sommet du G20 à Londres”, a expliqué une source de ce service au quotidien russe Izvestia, qui précise que le FSO a lancé un appel d’offres pour acquérir 20 machines à écrire.

“Il a été décidé d’utiliser davantage de documents papier”, a encore précisé la même source. Ce qui n’empêchera pas l’espionnage pour autant, à condition de revenir aux techniques traditionnelles.

D’après Izvestia, le FSO n’est pas le seul à avoir pris cette décision :  le ministère russe de la Défense ainsi que d’autres services de renseignement en ont fait de même.

Interrogé par le journal, un ancien directeur du Service fédéral de sécurité (FSB), également issu du KGB, a expliqué que “du point de vue de la sécurité, toute sorte de télécommunication électronique est vulnérable. On peut capter n’importe quelle information depuis un ordinateur. Et donc, “le moyen le plus primitif est à privilégier: la main humaine ou la machine à écrire.”

Seulement, si Izvestia a raison en avançant que le FSO a lancé un appel d’offres pour 20 machines à écrire, ses agents feraient mieux de faire les brocantes ou de chiner sur eBay. Car le dernier fabricant, l’indien Godrej and Boyce, a fermé ses portes en avril 2011.

“On ne reçoit plus beaucoup de commandes. A partir des années 2000, les ordinateurs ont commencé à dominer. Tous les fabricants de machines à écrire de bureau ont arrêté leur production, sauf nous.

Jusqu’en 2009, nous produisions de 10 000 à 12 000 machines par an. Mais il s’agit peut-être la dernière opportunité pour les amateurs de machines à écrire. Aujourd’hui, notre principal marché est celui des agences de défense, des tribunaux et des bureaux gouvernementaux”, avait alors expliqué son responsable.

Source - http://www.wikistrike.com/article-espionnage-informatique-un-service-de-renseignement-russe-revient-a-la-machine-a-ecrire-119031981.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 2:46