Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un pompier de Roswell avoue

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30283

Un pompier de Roswell avoue

Message par Schattenjäger le Ven 5 Juil - 17:52



Un pompier de Roswell avoue,que c’était bien une soucoupe volante

Un pompier qui était dans le Département des Pompiers de Roswell en 1947 a confirmé que le crash mystérieux dans le désert du Nouveau Mexique était en réalité un vaisseau non-terrestre !

Le pompier, qui a maintenant 90 ans, a donné des informations stupéfiantes dans une longue interview récemment.

Le chercheur respecté sur Roswell, Kevin Randle, a également parlé avec le pompier impliqué pour confirmer les détails de l’histoire.

Il y a un certain temps j’ai retrouvé le fils de Rue Chrisman. Rue était le Chef des Pompiers du Département des Pompiers de Roswell en 1947, décédé en 1981 à l’âge de 98 ans. Le fils de Chrisman m’a expliqué qu’il savait que le Département des Pompiers de la ville avait en partie pris part à l’incident du crash. Mais le fils était laconique dans sa conversation, ne souhaitant pas vraiment développer. Lorsque sous pression, le fils a dit, “C’est arrivé. Il y a eu un grand cover-up. Le crash était réel.” Je lui ai demandé comment il le savait, il a marqué un silence et a dit, “Je connaissais trop de monde qui savait.”

Je lui ai alors demandé s’il restait des Pompiers de Roswell de 1947 encore en vie. Il a répondu qu’il y en avait “encore un“. Il n’a mentionné le dernier pompier vivant que par le surnom “Smith” et que l’un des membres de sa famille va à la même église que le pompier impliqué. Travaillant avec Kevin Randle, nous avons identifié et localisé le vieux monsieur et avons demandé son témoignage.

Lorsque contacté, le Pompier était quelque peu hésitant à discuter de ce problème. Mais après une “petite discussion” il en a dit plus. Dans une conversation importante, le Pompier a fait référence à ces détails incroyables :

- Un Colonel intimidant de la Roswell Army Air Field a rendu visite au Département des Pompiers de Roswell immédiatement après le crash. Le Colonel a expliqué au pompier qui était dans ce département ce jour-là qu’un “objet inconnu venu d’ailleurs” s’était crashé dans le désert hors de Roswell. Le Colonel a averti que personne ne devait jamais parler de cet incident à quiconque. Il leur a aussi donné l’ordre que personne ne devait se rendre sur le site ou répondre à des questions sur l’incident. Il a expliqué que “tout était géré par l’armée.”

- Dan Dwyer, un autre pompier du Département des Pompiers de Roswell, a réussi à aller sur le site du crash, à l’encontre des ordres du Colonel. Il confirme certains détails que la fille de Dan Dwyer, Frankie Rowe, a décrit dans des nombreuses interviews au cours des années. Frankie maintient que son père a pu voir le vaisseau et ses occupants.

- Dan lui a dit que la zone autour du crash était sécurisée et bouclée par des gardes de l’armée. Les pompiers s’y sont rendus de leur propre gré, pas en tant que “département.” Le pompier n’a cependant pas voulu en dire trop sur Dan Dwyer et Frankie Rowe.

- Ce qui s’est crashé n’était pas terrestre. Le pompier a expliqué que ce n’était pas un ballon ou tout autre type d’expérience militaire. Il a dit que c’était un “OVNI”. Quand je lui ai dit que le terme “OVNI” n’était pas utilisé à cette époque… il a dit que c’était “non-identifié, une soucoupe volante.” Je lui ai demandé comment il le savait et il a affirmé qu’il en était certain à cause de “ce que l’on m’a dit quand c’est arrivé.” Il a expliqué que le Colonel ne savait pas ce qu’était le vaisseau ou d’où il venait… et que c’était sa grande inquiétude concernant la situation.

- Le responsable de la cité de Roswell savait ce qu’il s’était passé et est venu en personne au Département des Pompiers pour leur dire vigoureusement de ne rien dire à propos du crash. Bien que le pompier ne puisse se rappeler du responsable de la ville à ce moment, je sais qui c’était. Lorsque je lui ai mentionné le nom “C.M. Woodbury“, il a dit qu’il pense que c’était ce nom-là. Il se trouve que C.M. Woodbury a pu être paraître comme une personne très intimidante. C’est parce que C.M. Woodbury était connu sous le nom de “Iron Major” [commandant de fer] - et décoré comme vétérant de guerre du célèbre 752ème bataillon de Tanks. Woodbury était aussi un ami proche de Butch Blanchard, le commandant de la base militaire aérienne de Roswell.

- Le département des pompiers de la Roswell Army Air Field (RAAF) a été lourdement impliqué dans la récupération du crash. Le pompier a expliqué que “c’est là d’où est venue la confusion.” Le département des pompiers qui a été lourdement impliqué dans la récupération du crash n’était pas tant le département des pompiers de la ville que le propre département des pompiers de la base. Il a affirmé que les pompiers de la RAAF “en savait le plus” sur l’incident. Il a été malheureusement incapable de se rappeler des noms de ces pompiers.

- Le département du Shérif de Roswell a été impliqué dans le cover-up du crash. Le pompier a confirmé qu’il savait que le shérif adjoint Tommy Thompson était quelqu’un à qui l’on a demandé dans le bureau du shérif de “rester silencieux.”

- Lorsque questionné sur la façon dont il a “géré le fait qu’un vaisseau venu d’un autre monde s’est crashé près de Roswell,” le pompier a répondu qu’il n’avait aucune idée sur les implications que cela comporte, “nous ne pensions simplement pas à ce genre de choses à ce moment, mais maintenant j’y pense.”

Le témoignage du pompier est vraiment étonnant. Il confirme la nature inconnue du crash de Roswell en 1947. C’est, cependant, un simple témoignage. J’ai conscience des problèmes que pose un “témoignage”. Un témoignage comporte des énoncés qui sont présentés comme des preuves pour les affirmations exprimées. Il y a un problème inhérent à tout témoignage. La fiabilité et la sincérité de la personne sont soutenues par ses mots et non des documents, photographies et preuves matérielles. J’ai conscience que les mots du pompier ne sont pas suffisants pour justifier la croyance que le crash de Roswell est extraterrestre.

Cependant, lorsqu’un témoignage est donné par un individu qui est en réalité la personne qu’il dit être - et qui ne s’est pas présenté mais qui a été “trouvé”, on devrait porter attention à ce témoignage. Et la vérité de l’évènement ne dépend pas des seuls mots de la personne. Mais le témoignage du pompier a une importance spéciale parce qu’il ne s’est jamais présenté au public auparavant avec son histoire et qu’il n’a aucune raison ou motivation apparente de mentir. Le nom complet du pompier ne sera pas diffusé avant sa mort. Il est dans ses dernières années de sa vie, passant ses derniers jours calmement avec sa proche famille. L’auteur Kevin Randle a aussi parlé au pompier après moi, et confirme qu’un déluge d’appels et contacts destinés au vieil homme par des sceptiques et d’autres lui serait préjudiciable.

On dit que lorsqu’un homme devient pompier, son plus grand acte de bravoure a été accompli. Néanmoins dans ce cas, le plus grand acte de bravoure a été de dire ce qu’a été l’incident de Roswell pour l’histoire et la vérité.

Source : http://exosphere.over-blog.fr/article-29435601.html

http://www.mysteredumonde.com/article/un-pompier-de-roswell-avoueque-c-etait--bien-une-soucoupe-volante_6835.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 6:25