Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

"La France sombre, rongée par le communautarisme et le racisme ordinaire"

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

"La France sombre, rongée par le communautarisme et le racisme ordinaire"

Message par Macha le Mer 12 Juin - 10:46



La France perd la mémoire: la banalisation du mal se généralise, analyse Cylk34. Notre contributeur, humaniste qui a perdu la foi, aurait bien envie de lancer un courant bobo extrémiste.

Les semaines passent et la France trépasse. Elle sombre lentement comme un paquebot vieillissant, rongée lentement par la haine sourde du racisme ordinaire et du communautarisme sectaire. C'est vrai qu'il est plus facile d'être solidaire quand il s'agit de faire du mal, il est plus facile de détester son voisin que d'essayer de le connaître pour mieux le comprendre.

Ce serait mieux de s'unir pour construire, mais non, vous préférez désigner des coupables et les traiter comme des moins-que-rien, quitte à être hors la loi, ou anti-démocrate, sous couvert de l'être. Vous brouillez les messages. Des pacifistes violents et des démocrates qui se plaignent de la démocratie. On ne sait plus.

"Je suis un humaniste qui a perdu la foi"

Je laisse couler mes mots comme certains d'entre vous font couler le sang. Je suis un humaniste qui a perdu la foi. Je ne vous supporte plus, vous, les "droitextrêmistes". Vous qui riez sur la mort d'un homme, vous qui adulez la dictature de la violence et de la folie, mais qui vous plaignez d'en avoir une "socialiste". On croit rêver... Cauchemarder serait le terme plus exact.

La France devient sénile et perd la mémoire. Vieille sainte gâteuse, abritant des dévots d'un autre âge. J'ai vu des images que je croyais réservées aux tapisseries d'Aubusson, ou à l'INA, mais non, vous êtes bien là, à prier votre seigneur, ou votre leader Maximo, quel qu'il soit, pour qu'on nous ramène à la raison, nous, les hérétiques bien-pensants, forcément de gauche, et bobos de surcroît.

Je ne sais pas ce que "bien-pensant" veut dire. Parle-t-on de mal-pensants? Vous me faites peur à vous prosterner sur le souvenir d'un Hitler banalisé, ou d'un Dieu qui n'est qu'amour. Je suis pour vous la pire des espèces, homo atheus liberalis. Un homme libre.

Vous fustigez le "bobo", comme le nouvel ennemi à abattre. Il a fait quoi le bobo? Il ne pense pas comme vous? Je ne sais pas si je suis bobo, mais j'ai soudainement envie de lancer un courant bobo extrémiste et de vous flageller à coup de poireau bio cultivé localement! Criez victoire, je ne suis plus pacifiste...

"Aucune réponse politique n'est apportée pour apaiser les esprits"

De toute évidence, on marche inexorablement vers une fange plus sombre encore, car aucune réponse politique n'est apportée pour apaiser les esprits. Tout simplement parce qu'il n'y a pas de réponse. On a raté le coche, la France n'est plus un grand pays, c'est un pays à vendre, et un pays qui se laisse acheter. Et ce n'est ni Hollande, ni Sarkozy, les fautifs, mais les 30 dernières années.

Si on avait encore des valeurs, ou du patriotisme, par exemple, les domaines de Bordeaux vendus aux Chinois n'auraient pas dû l'être, mais l'avidité n'a pas de convictions.

On regarde les morceaux de ce pays déliquescent flotter au large d'une espérance qui ne veut plus de nous. On vit notre quotidien avec la boule au ventre tout en sachant au fond de nous que nous ne sommes qu'au début d'une longue période de trouble.

Alors, aujourd'hui, quand j'entends Patrick Rotman dire que "la génération Hollande est une génération sans idéologie", j'ai envie de répondre qu'elle est le fruit d'une génération Sarkozy qui n'avait pas de morale, d'une génération Chirac qui a grandi avec les scandales politiques. On a plus d'idéologie que jamais, cher Patrick...

"La valeur de la politique, c'est l'argent et l'égo"

La politique, c'est le combat des valeurs, mais la valeur de la politique, c'est l'argent et l'égo. Tout s'annule. J'en deviens conspirationniste, craintif, je rêve d'auto gérance. J'attends qu'on me prouve le contraire.

Que ceux qui vénèrent le Front National ne viennent pas pleurer, si le parti accède au pouvoir en 2017 et qu'ils s'aperçoivent, plus tard, que le pays n'est pas sauf, qu'ils ne sont pas plus riches, que les étrangers sont toujours là, que l'économie ne sera pas relancée. Tout est à reprendre, à refaire, à repenser. Certains se démènent pour y arriver: entrepreneurs, créateurs, utopistes. Espérons qu'ils ne se fatiguent pas à leur tour, si l'espoir veut encore dire quelque chose...

Article de Cylk34, contributeur au Journal L'Express
Source : http://www.lexpress.fr/actualite/la-balle-dans-le-pied_1256220.html

Article intéressant qui englobe bien tout le ressenti de certains internautes face à l'incompréhension et à la montée d'un "racisme ordinaire" et face à l'inertie de nos Gouvernants.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 24 Sep - 19:01