Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

VISITEUR


Free counters!

PUB


Affaire Snowden [topic Unique]

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Juil - 10:43





Julian Assange appelle les Européens à accueillir Edward Snowden

Le fondateur du site WikiLeaks appelle mercredi les Européens à accueillir Edward Snowden. L'ex-consultant de la NSA, à l'origine des fuites sur le programme Prism, est toujours réfugié à Moscou. Julian Assange explique que l'Europe doit "se montrer à la hauteur", dans une tribune cosignée avec le secrétaire général de Reporters sans frontières dans Le Monde.

Depuis l'ambassade d'Equateur où il est réfugié depuis plus d'un an maintenant, Julian Assange ne cesse de prendre la défense d'Edward Snowden. L'ex-consultant de la NSA est poursuivi par les Etats-Unis pour avoir divulguer des informations sur le programme de surveillance Prism, et reste pour l'heure toujours bloqué dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou, malgré ses nombreuses demandes d'asile.

Dans une tribune publiée mercredi dans Le Monde, et cosignée avec Christophe Deloire, le secrétaire général de l'ONG de défense des journalistes Reporters sans frontières (RSF), le fondateur de WikiLeaks appelle l'Europe à accueillir Edward Snowden.

"Ne pas accueillir Snowden serait "un abandon de leurs principes et d'une partie de la raison d'être de l'UE"

Julian Assange rappelle aux Européens qu'en tant que prix Nobel de la paix en 2012, "l'Europe doit se montrer à la hauteur et démontrer sa volonté de défendre la liberté de l'information, quelles que soient les craintes de pressions politiques de son 'meilleur allié', les Etats-Unis".

Julian Assange y défend les révélations d'Edward Snowden, "d'un intérêt public". Ce dernier "ne saurait être abandonné dans la zone internationale de l'aéroport de Moscou sans que ce soit pour les pays européens un abandon de leurs principes et d'une partie de la raison d'être de l'UE", estiment les deux auteurs de la tribune.

http://www.franceinfo.fr/monde/julian-assange-appelle-les-europeens-a-accueillir-snowden-1052159-2013-07-03
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Juil - 10:55

avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8010

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par casseron le Jeu 4 Juil - 11:06

Peut-être que Snowden était effectivement dans l'avion. Il aurait sauté en parachute et serait actuellement hébergé par les Roms roumains chez qui il serait tombé. La NSA surveillant très probablement notre forum va se faire un plaisir d'exploiter ce renseignement et ne manquera pas de nous octroyer une belle prime pour avoir localisé ce dangereux terroriste.

Quant à Morales, il se comporte comme les footballeurs qui effleurés par un moustique se tordent de douleur sur la pelouse. Sa vie a été mise en danger, ben voyons....rien que ça !
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Jeu 4 Juil - 17:35

Washington demande l’extradition de Snowden à La Paz

Les Etats-Unis ont demandé à la Bolivie l’extradition de l’ex-consultant en fuite Edward Snowden s’il entre dans le pays, a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères bolivien David Choquehuanca.

Le ministère des Affaires étrangères bolivien a cependant annoncé qu’il rejeterait cette demande.

«Il s’agit d’une demande d’extradition surprenante, illégale, infondée et suggestive qui sera rejetée d’une manière immédiate et catégorique», a indiqué un communiqué du ministère.

«Les Etats-Unis nous ont fait parvenir une note dans laquelle ils demandent l’extradition au cas où le citoyen Edward Snowden se trouverait sur le territoire bolivien», avait déclaré le ministre bolivien, interrogé par la chaîne de télévision Telesur.

Toutefois, le chef de la diplomatie bolivienne n’avait pu préciser quand lui était parvenue cette note.

«On me l’a communiquée ce matin. Mais je n’ai pas pu encore la lire in extenso», a-t-il déclaré. «Les Etats-Unis ont pensé que Snowden était dans l’avion du président Evo Morales et les pays (européens) ont agi en conséquence», a-t-il dit.

Le président bolivien Evo Morales a finalement atterri à l’aéroport d’El Alto, près de La Paz, mercredi à 23H39 locales (03H39 GMT jeudi), après un voyage tumultueux et une escale forcée à Vienne.

La porte-parole du Département d’Etat, Jen Psaki, a indiqué «nous avons fait une demande générale que Snowden soit extradé de n’importe quel pays où il se trouve, atterrisse ou circule», tout en affirmant ignorer si cette demande avait été faite mercredi.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Apollyôn le Jeu 4 Juil - 18:08

Pas besoin d'invoquer la NSA, la DGSE fait la même chose en France, le programme porte d'ailleurs le doux nom de "frenchelon"
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/04/revelations-sur-le-big-brother-francais_3441973_3224.html

Autant dire que comme nous avons parlé des Anonymous, de Ben Laden, de bombes, voire même de bombes nucléaires, de théories du complot diverses et variées, de chats, et même de pirates, on est cuits.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8360

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Johnny Guoyot le Jeu 4 Juil - 18:47

La DGSE c'est tous des pédés!!!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Apollyôn le Jeu 4 Juil - 18:53

D.I.E.U., s'il-te-plaît, un peu de retenue. Pense à tous nos lecteurs uraniens qui pourraient se vexer d'être comparés à la DGSE. En tout cas, moi, je le prendrai mal...

Sur ce, revenons au sujet, Snowden toujours bloqué à Moscou.


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8360

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Johnny Guoyot le Jeu 4 Juil - 19:12

Tu as tout à fait raison Apollyon, ma comparaison était malvenue d'autant plus que les homos sont des gens tout ce qu'il y a plus respectables!


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Ven 5 Juil - 10:25





Affaire Snowden : les menaces diplomatiques de la gauche sud-américaine

Les alliés traditionnels de la Bolivie, membres de l'Union des nations sud-américaines (Unasur), réclament des excuses et des explications aux pays européens ayant fermé temporairement leur espace aérien à l'avion du président Evo Morales, soupçonnant la présence à bord d'Edward Snowden.

"Nous exigeons des gouvernements de France, Espagne, Portugal et Italie qu'ils présentent des excuses publiques adéquates, en relation avec les graves faits qui se sont produits", indique une déclaration commune des présidents bolivien, équatorien, surinamien, argentin, uruguayen et vénézuélien. Le communiqué, diffusé à l'issue d'un sommet organisé dans l'urgence à Cochabamba, le berceau de la carrière politique d'Evo Morales, ne mentionne pas les Etats-Unis, pourtant soupçonnés par certaines capitales sud-américaines d'avoir fait pression sur les Européens.

La France, par le biais de son ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, s'est contenté de faire part de ses "regrets", évoquant un "contretemps". Le gouvernement a ensuite rejeté la demande d'asile de Snowden, allant jusqu'à lui interdire "l'entrée sur le territoire français".

Lire nos explications Si Snowden entrait en France, "la police serait tenue de l'interpeller"

"FERMETURE, SI NÉCESSAIRE" DE L'AMBASSADE DES ETATS-UNIS

Ces pays membres de l'Unasur, ont tenu à exprimer leur soutien au président Morales au lendemain d'un retour de Russie émaillé d'incidents. Ils ont notamment relevé que "l'offense" subie par Morales en Europe n'est pas seulement un affront personnel mais qu'elle constitue une agression pour toute l'Amérique latine.

Leur déclaration appuie, en outre, "la plainte de la Bolivie auprès du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme pour grave violation et mise en danger de la vie du président Morales". Plusieurs présidents de l'Unasur manquent à cet appel : la Brésilienne Dilma Rousseff s'est fait représenter par son conseiller diplomatique et le vice-ministre des affaires étrangères. Le Chili, le Pérou et la Colombie, qui entretiennent de bonnes relations avec Washington, ont marqué leurs distances : aucun chef d'Etat ni aucun chef de la diplomatie de ces trois pays n'a fait le déplacement.


Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a rapporté, de son côté, qu'un ministre d'un gouvernement européen, dont il a tu le nom, lui avait dit que la CIA était derrière cet incident. "Nous ne sommes plus des colonies, nous méritons le respect, et lorsqu'un de nos gouvernements est insulté nous sommes tous insultés", a déclaré son homologue uruguayen Jose Mujica. L'Equatorien Rafael Correa a relevé, pour sa part, que, si un pays avait interdit son espace aérien au président des Etats-Unis ou d'un Etat européen "les tambours de la guerre auraient probablement résonné".

Evo Morales a, de son côté, envisagé "la fermeture, si nécessaire", de l'ambassade des Etats-Unis à La Paz. "Ma main ne tremblerait pas pour fermer l'ambassade des Etats-Unis, nous avons notre dignité, notre souveraineté, sans les Etats-Unis nous nous sentons mieux politiquement, démocratiquement", a déclaré Morales, qui a expulsé l'ambassadeur des Etats-Unis en Bolivie en 2008, puis la principale agence antidrogue américaine (DEA) début 2009, au motif qu'ils s'immisçaient dans la vie politique bolivienne. Un chargé d'affaires occupe actuellement les fonctions d'ambassadeur des Etats-Unis à La Paz. A ce jour, aucun Etat latino-américain n'a offert l'asile à Snowden.

 
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Ven 5 Juil - 10:27

Le gouvernement baisse encore son froc devant les USA


Si Snowden entrait en France, "la police serait tenue de l'interpeller"

La France a rejeté jeudi 4 juillet la demande d'asile d'Edward Snowden, qui a révélé un programme mondial de surveillance des communications et serait réfugié dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou depuis une dizaine de jours.
Le Monde a recueilli les explications du ministère de l'intérieur sur le refus d'accorder une protection à l'Américain : "Les Etats-Unis sont un pays ami, une démocratie avec une justice indépendante. [...] Il faut laisser les Etats-Unis traiter cette question", souligne une source au ministère. Sur la nature des révélations de l'ex-consultant de la NSA, on explique qu'elles "posent question, mais [que] Paris a demandé des explications aux Etats-Unis".

La demande d'asile est parvenue aux autorités françaises par courrier. Edward Snowden a formulé sa demande dans un document d'une page dans lequel il évoque le sort de Bradley Manning et affirme qu'il ne pourra pas faire l'objet d'un procès équitable aux Etats-Unis.

Dans un communiqué, le ministère de l'intérieur a indiqué qu'il n'avait pas donné suite à la "demande d'asile". Dans les faits, toutefois, c'est "l'entrée sur le territoire français" que la Place Beauvau a refusée à M. Snowden. En France comme dans de nombreux pays, on ne peut formuler une demande d'asile stricto sensu que si l'on se trouve sur le territoire national, à une frontière, ou dans une ambassade ou un consulat.

SI SNOWDEN ENTRE EN FRANCE, LA POLICE L'INTERPELLE

A Paris, c'est la Place Beauvau, et non l'Elysée, qui a été amenée à prendre cette décision, en tant que "responsable de l'entrée sur le territoire français". "[M. Snowden a] fait l'objet de poursuites. [...] Si, par hasard, il entrait sur le territoire, la police serait tenue de l'interpeller car il y a une demande d'extradition des Etats-Unis."

"Il est dérisoire de croire qu'on aurait pu cacher la demande d'asile de Snowden", affirme-t-on également au ministère alors que Manuel Valls avait indiqué dans la matinée de jeudi que la France n'avait pas encore reçu de demande de l'informaticien.

La France s'ajoute à la liste des pays ayant refusé l'asile à M. Snowden comme l'Inde ou la Pologne. De nombreuses autres capitales avaient jugé sa demande irrecevable, cette dernière ayant été formulée à partir du territoire russe. Certaines nations, comme la Bolivie, se sont dites prêtes à examiner sa demande. Edward Snowden a demandé l'asile à vingt et un pays.

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1368

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par anoy le Ven 5 Juil - 10:31

Avant ,j'étais fier de notre pays ... maintenant , parfois ,j'en ai honte ..!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Ven 5 Juil - 10:50

La France, le pays de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, participe à la condamnation à mort d'un individu pour avoir dénoncé les abus de pouvoir d'une puissance majeure, et la violation de notre vie privée et de notre souveraineté.

Notre image n'en sortira pas meilleur. En 3 jours, Hollande à réussit à se foutre à dos l’Amérique du Sud, et aujourd'hui les Français. Fera-t'il mieux ?
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 4901

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Achim le Ven 5 Juil - 13:54

Là, on touche le fond !!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Ven 5 Juil - 17:39

L'extrême gauche suisse estime que la Confédération doit accorder l'asile à Snowden

(Belga) La Suisse doit accorder l'asile à Edward Snowden, demandent vendredi le POP & Gauche en mouvement, les fers de lance de l'extrême gauche dans la Confédération. En dévoilant un programme illégal d'espionnage, l'Américain s'est mis en danger pour répondre "à l'impératif moral" de sa conscience, font-ils remarquer.

Comme des millions de gens dans le monde, la grande majorité des Suisses ne peut que saluer le courage d'Edward Snowden, affirme un communiqué du POP & Gauche en mouvement. Ces formations dénoncent depuis des années les possibilités d'espionnage à grande échelle des Etats-Unis. Ses révélations, Edward Snowden les a faites dans le but unique de protéger les populations contre les intrusions massives de son gouvernement, poursuit le communiqué. L'Office fédéral des migrations a indiqué vendredi qu'aucune demande d'asile ou de visa humanitaire n'avait été reçue à ce jour par la Suisse de la part d'Edward Snowden. Bloqué depuis le 23 juin dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou, l'informaticien américain a demandé l'asile à une vingtaine de pays. La Suisse avait été mentionnée parmi ceux-ci, le 2 juillet, par le site WikiLeaks. (Belga)
http://www.levif.be/info/belga-generique/l-extreme-gauche-suisse-estime-que-la-confederation-doit-accorder-l-asile-a-snowden/article-4000344129575.htm
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Macha le Ven 5 Juil - 19:46

Quand les intérêts économiques prévalent sur la prise de conscience ça ne donne jamais de bons résultats. On en l'exemple flagrant dans cette histoire. Et dans ce cadre là je vois mal la Suisse proposer l'asile politique à Snowden !
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3514

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par sergent garcia le Sam 6 Juil - 8:00

......il parait même que F.H voulait livrer Delphine Batho aux "ricain", histoire de convaincre son entourage qu'il pouvait être courageux.  
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Sam 6 Juil - 9:03




Snowden: Venezuela et Nicaragua disposés à lui accorder l'asile



Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, et le président du Nicaragua, Daniel Ortega, ont tous deux affirmé vendredi qu'ils étaient disposés à accorder l'asile à l'ex-consultant de l'Agence de la sécurité américaine Edward Snowden, au moment où celui-ci, bloqué depuis 13 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, voyait sa situation s'enliser, le forçant à solliciter

Ces annonces des deux chefs d'Etat interviennent le jour même où WikiLeaks a annoncé sur son compte Twitter qu'Edward Snowden, qui avait précédemment adressé des demandes à 21 Etats, "a demandé l'asile auprès de six autres pays".

De retour mardi d'une visite à Moscou, le président bolivien Evo Morales, qui s'était dit prêt à accueillir le jeune homme dans son pays si celui-ci en faisait la demande, a vu son avion contraint de faire une escale de 13 heures à Vienne après que plusieurs pays européens, le soupçonnant de ramener Snowden avec lui, lui eurent refusé le survol de leur espace aérien

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, et le président du Nicaragua, Daniel Ortega, ont tous deux affirmé vendredi qu'ils étaient disposés à accorder l'asile à l'ex-consultant de l'Agence de la sécurité américaine Edward Snowden, au moment où celui-ci, bloqué depuis 13 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, voyait sa situation s'enliser, le forçant à solliciter six nouveaux pays.

Nicolas Maduro a annoncé vendredi au cours d'une célébration de l'indépendance du Venezuela qu'il accordait "l'asile humanitaire au jeune Snowden pour le protéger de la persécution de l'empire le plus puissant du monde, qui s'est déchaînée sur lui".

"Nous, nous sommes ouverts et respectueux du droit d'asile et il est clair que si les circonstances le permettent, nous recevrons Snowden avec grand plaisir et lui donnerons l'asile ici au Nicaragua", a déclaré pour sa part Daniel Ortega, qui a confirmé avoir reçu une demande de M. Snowden à l'ambassade du Nicaragua à Moscou.
Ces annonces des deux chefs d'Etat interviennent le jour même où WikiLeaks a annoncé sur son compte Twitter qu'Edward Snowden, qui avait précédemment adressé des demandes à 21 Etats, "a demandé l'asile auprès de six autres pays".

Le site fondé par Julian Assange s'est refusé à divulguer pour le moment le nom des capitales sollicitées, "de crainte d'une tentative d'ingérence de la part des Etats-Unis".

La situation du réfugié s'enlise, s'accordaient à estimer vendredi les analystes à Moscou."Le risque de voir Snowden bloqué à Moscou pour un temps indéterminé est de plus en plus grand", estimait Maria Lipman, de l'antenne moscovite du Centre Carnegie.

Le fugitif américain a fait au début de la semaine des demandes d'asile à 21 pays, mais la France et l'Italie ont fait savoir jeudi qu'elles ne l'accueilleraient pas, emboîtant ainsi le pas à l'Allemagne, au Brésil, à la Norvège, l'Inde, la Pologne, l'Islande, l'Autriche, la Finlande, aux Pays-Bas et à l'Espagne.
De son côté, la diplomatie russe a botté en touche, refusant de commenter davantage une affaire de plus en plus embarrassante."Nous n'avons plus de commentaires sur ce sujet", a répondu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch lors de son briefing hebdomadaire.

La veille, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait répété que Moscou ne pouvait en rien influer sur le sort du jeune homme, qui a du reste renoncé à demander l'asile à la Russie après que le président Vladimir Poutine a exigé de lui qu'il cesse ses révélations qui font "du tort" aux Etats-Unis.
L'informaticien, à l'origine de révélations fracassantes sur un programme américain secret de surveillance des communications mondiales, a été au centre d'un imbroglio diplomatique en début de semaine.

De retour mardi d'une visite à Moscou, le président bolivien Evo Morales, qui s'était dit prêt à accueillir le jeune homme dans son pays si celui-ci en faisait la demande, a vu son avion contraint de faire une escale de 13 heures à Vienne après que plusieurs pays européens, le soupçonnant de ramener Snowden avec lui, lui eurent refusé le survol de leur espace aérien.

Jeudi, le chef de l'Etat bolivien a accusé Washington d'avoir fait pression sur la France, l'Espagne, le Portugal et l'Italie pour qu'ils interdisent ce survol, et menacé de fermer l'ambassade des Etats-Unis à La Paz.

La Bolivie, soutenue par certains des ses alliés traditionnels (Equateur, Surinam, Argentine, Uruguay et Venezuela), a par ailleurs exigé des excuses publiques et des explications.

Dans une déclaration commune, ces pays membres de l'Union des nations sud-américaines (Unasur, qui regroupe 12 pays) ont notamment relevé que "l'offense" subie par Morales en Europe n'était pas seulement un affront personnel mais constituait une agression pour toute l'Amérique Latine.
Moscou a aussi condamné jeudi l'attitude de la France, de l'Espagne et du Portugal, jugeant qu'elle ne pouvait "guère être considérée comme un acte amical à l'égard de la Bolivie, ainsi que de la Russie".Paris avait exprimé ses "regrets" mercredi, affirmant ne pas savoir au moment des faits que le président bolivien était à bord de l'avion.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Garcia Margallo a appelé vendredi à l'apaisement des relations diplomatiques."La réaction de tous les pays européens, qui ont adopté des mesures, bonnes ou mauvaises, s'est fondée sur l'information que nous avions reçue", selon laquelle Edward Snowden se trouvait à bord de l'avion, a-t-il plaidé.

En France, cet épisode a suscité de vives critiques de l'opposition, qui a accusé le gouvernement de s'être plié aux volontés des Etats-Unis.

Parallèlement, l'influent quotidien Le Monde a accusé les services secrets français de mener eux-mêmes une surveillance électronique à grande échelle. L'affaire a aussi suscité des remous dans les relations entre l'Union européenne et les Etats-Unis.

La publication le week-end dernier de nouvelles informations sur l'espionnage des communications de l'Union européenne par Washington a provoqué la colère des Européens, France et Allemagne en tête et menacé de retarder des négociations sur un accord de libre échange avec les Etats-Unis.
Finalement, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a annoncé mercredi que ces négociations seraient bien lancées le 8 juillet, mais qu'en parallèle des groupes de travail devraient clarifier l'ampleur de l'espionnage pratiqué par les Américains.

http://fr.news.yahoo.com/snowden-venezuela-nicaragua-dispos%C3%A9s-%C3%A0-accorder-lasile-052715045.html
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3514

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par sergent garcia le Sam 6 Juil - 18:03

 Il va devoir bien faire attention avant de traverser la rue...quelques fois qu'un "touriste américain fou du volant" passerait par là


Dernière édition par sergent garcia le Jeu 11 Juil - 19:55, édité 1 fois


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Dim 7 Juil - 12:52

Affaire Snowden: Le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua défient Washington



MONDE - «Nous allons accorder l'asile si cet Américain persécuté par ses compatriotes nous le demande», a assuré le président bolivien…

Le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua défient ouvertement les Etats-Unis. «En signe de protestation, je voudrais dire aux Européens et aux Nord-Américains: maintenant, nous allons accorder l'asile si cet Américain persécuté par ses compatriotes nous le demande. Nous n'avons pas peur», a assuré Evo Morales. Samedi soir, le président bolivien est devenu le troisième chef d’Etat latino-américain à se dire prêt à accueillir Edward Snowden celui qui a révélé le programme américain secret de surveillance des communications mondiales, après le Vénézuélien Nicolas Maduro et le Nicaraguayen Daniel Ortega.

«Le protéger de la persécution de l’empire le plus puissant du monde»

La veille, Nicolas Maduro était prêt à offrir «l'asile humanitaire au jeune Snowden pour le protéger de la persécution de l'empire le plus puissant du monde, qui s'est déchaînée sur lui». La réponse du président du Nicaragua Daniel Ortega, qui, lui, a effectivement reçu une demande d'asile, est plus modérée. Mais là où de nombreux pays contactés par Snowden avaient immédiatement signifié leur refus, il a tout de même affirmé que si les circonstances le permettaient, son pays recevrait Snowden «avec grand plaisir» et lui accorderait l'asile. Les Etats-Unis ne se sont pas prononcés ouvertement, mais analystes et diplomates estiment que ces offres d'asile pourraient détériorer encore un peu plus les relations déjà tendues entre ces pays et Washington.

Le président bolivien menace de fermer l’ambassade américaine

Le président bolivien, dont l'avion en provenance de Moscou s'était vu cette semaine refuser l'autorisation de survol par quatre pays européens qui soupçonnaient qu'il puisse ramener Snowden, n'a pas exclu jeudi de fermer l'ambassade des Etats-Unis dans son pays - même si les Etats-Unis sont le troisième destinataire des exportations boliviennes, avec 1,76 milliard de dollars en 2012.

Au Venezuela, l'affaire Snowden survient alors que le gouvernement de Maduro était justement parvenu à un accord en juin avec Washington pour rétablir des relations diplomatiques normales. Les deux pays n'ont plus d'ambassadeurs depuis 2010.

Washington pourrait réduire ses achats de pétrole vénézuélien

«Si l'asile est accordé, cela paralysera certainement le processus de normalisation des relations avec les Etats-Unis, qui a pourtant été demandé par le Venezuela», a commenté de son côté l'experte en relations internationales et professeur d'université Maria Teresa Romero. Et cela pourrait également, souligne-t-elle, pousser Washington à réduire ses achats de pétrole vénézuélien. Les Etats-Unis sont actuellement le principal client du Venezuela, qui lui vent 900.000 barils de pétrole par jour. D'ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Elias Jaua, s'est montré plus réservé que son président. Si Snowden décidait d'accepter leur offre d'asile, a-t-il déclaré, il faudrait encore «entrer en contact avec la Russie (et...) établir la position du gouvernement russe sur ce point» et il faudra ensuite «prévoir la route»  lui permettant d'arriver jusqu'en Amérique latine.

Quant au Nicaragua, son président, tout en se disant prêt à recevoir Snowden, s'est gardé de grande rhétorique anti-américaine. Les Etats-Unis sont en effet le premier partenaire économique de son pays, qui lui vend 28% de ses exportations, et dont il reçoit chaque année environ 25 millions de dollars en prêts et dons.

V. C. (avec AFP)
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Mar 9 Juil - 12:40

Le Venezuela a reçu une demande d’asile de Snowden, a annoncé lundi le président Nicolas Maduro.

«Nous avons reçu la lettre de demande d’asile», a déclaré le dirigeant vénézuélien depuis le palais présidentiel à Caracas. Snowden «devra décider quand il prend un avion, s’il veut finalement venir ici», a-t-il ajouté.

Le président cubain, Raul Castro, a soutenu dimanche le droit de la Bolivie, du Venezuela ou du Nicaragua à offrir l’asile politique à ceux qui sont «persécutés pour leur idéal ou en raison de leur lutte pour les droits démocratiques».

Ce soutien est important, notamment en l’absence de vol commercial direct à partir de Moscou vers l’un des trois pays latino-américains susceptibles d’offrir l’asile à Edward Snowden, ce qui l’obligerait théoriquement à faire escale à La Havane.

L’ambassade du Nicaragua à Moscou a par ailleurs confirmé lundi aux agences de presse russes avoir reçu la demande d’asile d’Edward Snowden, qui doit être examinée par le président de ce pays, Daniel Ortega.

«Nous avons reçu la lettre de Snowden. Nous l’avons envoyée au Nicaragua pour que le président l’examine», a déclaré l’ambassadeur, Luis Alberto Molina, à l’agence Itar-Tass.

Le président du Nicaragua avait déclaré vendredi qu’il était disposé à accorder l’asile à Edward Snowden.

Les dirigeants d’entreprises nicaraguayens ont cependant demandé lundi au président Ortega de reconsidérer son offre d’asile en prenant en compte «l’énorme» poids économique des Etats-Unis dans l’économie locale.

A Moscou, les ambassades de Bolivie et du Venezuela ont de leur côté déclaré à l’AFP n’avoir «aucune information» sur le sort de M. Snowden.

Celui-ci est resté invisible depuis son arrivée le 23 juin dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou-Cheremetievo, en provenance de Hong Kong où il s’était rendu après avoir quitté les États-Unis.

Interrogé par l’AFP sur le sort du fugitif américain, le porte-parole du président russe Vladimir Poutine a affirmé lundi que la Russie n’était pas concernée.

«Ce n’est pas notre affaire», a déclaré Dmitri Peskov.

La Russie, qui n’a pas d’accord d’extradition avec les États-Unis, avait précédemment fait savoir qu’Edward Snowden n’avait pas officiellement franchi sa frontière, c’est-à-dire le contrôle des passeports, et qu’elle n’avait rien à lui reprocher.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Jeu 11 Juil - 14:36

Snowden «n’a pas peur» et ne regrette rien, selon un journaliste

10 juillet 2013 à 19:05

Edward Snowden interviewé par le quotidien britannique The Guardian le 6 juin 2013
Edward Snowden interviewé par le quotidien britannique The Guardian le 6 juin 2013 (Photo AFP)
-
A
+
Tweeter
Envoyer
Abonnez-vous
à partir de 1€
Par AFP
L’ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden «n’a pas peur» et ne regrette pas ses révélations fracassantes sur un programme américain secret de surveillance des communications mondiales, a déclaré mercredi à l’AFP le journaliste Glenn Greenwald, qui lui a encore parlé mardi.

Le journaliste du quotidien britannique The Guardian, qui vit à Rio de Janeiro depuis plusieurs années, raconte comment il a été contacté par Snowden pour publier ses révélations.

Q : Dans quel état d’esprit de trouve Snowden?

R : «Nous nous sommes parlé samedi et de nouveau mardi. Il est très calme, il n’a pas peur. Il est absolument heureux des choix qu’il a fait. Il est un peu anxieux sur la prochaine étape (...), mais il est très satisfait du débat qu’il a provoqué. Nous n’avons pas parlé de ses plans d’asile politique. Je ne sais pas ce qu’il envisage de faire. (Snowden a reçu des offres d’asile du Venezuela, de la Bolivie et du Nicaragua, mais n’a pas encore pris officiellement de décision, selon WikiLeaks, ndlr).

Q : Comment Snowden vous a-t-il contacté?

R : Quand j’ai commencé à parler avec lui, il se trouvait déjà à Hong Kong (d’où il s’est ensuite rendu à Moscou après avoir fui les Etats-Unis, ndlr) et il m’a demandé de me rendre là-bas pour le rencontrer. Je lui ai dit que j’avais besoin de voir quelques documents pour savoir si cela valait la peine. Il m’a envoyé une vingtaine de documents et c’est la chose la plus impressionnante que j’ai vue au cours de ma vie. Le lendemain, j’ai voyagé à New York et le surlendemain à Hong Kong. Quand je l’ai rencontré, il m’a remis deux boites (de documents).

Q : A ce moment, vous connaissiez son identité?

R : Le jour de mon arrivée à Hong Kong, il m’a montré des documents officiels: son numéro de sécurité sociale, son identification par le gouvernement. C’est là que j’ai connu son nom.

Q : Comment décririez-vous votre relation?

R : C’est une source, mais j’ai beaucoup d’admiration pour ce qu’il a fait, je crois que c’était héroïque. Je suis préoccupé et j’espère qu’il s’en sortira au mieux.

Q : Pourquoi Snowden vous a-t-il choisi vous?

R : Il m’a dit qu’il me lisait depuis plusieurs années, en raison de mon opposition à la surveillance des communications. Mais je crois que la raison principale c’est qu’il savait que je serais déterminé à révéler ces documents. Il ne voulait pas confier sa vie à quelqu’un qui s’assiérait dessus et serait intimidé par les autorités. Il connaît ma philosophie. Il savait que je ne ferais pas ça.

Q : Quand vous avez examiné les documents, qu’avez-vous trouvé?

R : Certains étaient des documents légaux. J’ai été avocat avant de devenir journaliste. J’ai pu les comprendre. La première chose que nous avons publiée était une injonction juridique aux compagnies téléphoniques pour qu’elles remettent à la NSA tous les relevés d’appels de leur clients. Il y a également d’autres documents complexes, techniques, pour beaucoup codifiés. Il faut beaucoup de temps pour les déchiffrer.

Q : Vous croyez-vous surveillé?

R : Bien sûr, je n’ai pas le moindre doute que le gouvernement américain surveille mes communications. (...). Je pars toujours du principe que je suis sous surveillance. Quand j’utilise mon ordinateur, je prends soin de tout crypter. Par ailleurs, on m’a dit qu’il y avait une forte présence de la CIA à Rio et je crois qu’ils me suivent. Mais cela ne va pas m’arrêter.

Q : Avez-vous été menacé?

R : Non, certains hommes politiques ont demandé mon arrestation, en argumentant que ce que je faisais était un crime. Quand j’étais à Hong Kong, j’ai parlé sur Skype avec mon compagnon pour lui dire que j’allais lui envoyer des documents protégés. Quelques jours plus tard, son ordinateur a été volé. Mais menacé directement, non.

Q : Y aura-t-il de nouvelles révélations?

R : Je viens d’écrire trois articles pour (le journal brésilien) O’Globo sur l’espionnage massif au Brésil et en Amérique latine. Il y a beaucoup d’autres histoires comme celles-là. Cela prend du temps, mais elles vont sortir.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Apollyôn le Ven 12 Juil - 10:52

La FIDH et la LDH portent plainte dans l'affaire Snowden

Après la réaction plus que mesurée de l'exécutif français à la suite des révélations d'Edward Snowden sur le système d'espionnage mondial mis en place par l'agence américaine de sécurité (NSA), la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) et la Ligue des droits de l'homme (LDH) ont conjointement déposé une plainte contre X, jeudi 11 juillet, auprès du procureur de la République de Paris. Celle-ci pointe plusieurs infractions: l'accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données, la collecte illicite de données personnelles, l'atteinte à la vie privée, ou encore l'atteinte au secret des correspondances électroniques. Un large éventail à la mesure des faits dénoncés par l'ancien technicien de la NSA, relayés par le Guardian, le Washington Post puis le Spiegel.
Publiant au compte-gouttes les documents qui leur avaient été transmis, ces journaux avaient notamment mis au jour l'existence d'une surveillance massive des moyens de communication numériques. La NSA, comme le FBI, collectent et analysent depuis des années les données laissées en ligne par des millions de personnes aux Etats-Unis et à l'étranger.

A travers un système baptisé "Prism", les deux agences américaines peuvent ainsi scanner les communications échangées sur Facebook, Google ou Microsoft. Des affirmations démenties depuis par les entreprises concernées qui n'ont pas nié pour autant des collaborations ponctuelles avec la NSA dans le cadre de procédures judiciaires définies. Fin juin, on apprenait que les Etats-Unis, via la NSA, s'étaient livrés à des opérations d'espionnage sur leurs alliés, notamment les Européens. Plusieurs ambassades à Washington, ainsi que certains sites protégés de l'Union européenne ont ainsi été mis sur écoute.

Pour Patrick Baudouin, avocat et président d'honneur de la FIDH, "ces accusations, d'une gravité exceptionnelle, n'ont pas suscité de réactions à la hauteur. Depuis le Patriot Act, en 2001, il y a eu des dérives constantes au nom de la lutte contre le terrorisme. On s'est affranchi de tous les garde-fous que comportent les démocraties quand il s'agit d'investiguer sur les citoyens tout en instrumentalisant les peurs à des fins démagogiques. L'utilisation des drones, en dehors de toute légalité internationale (...), repose sur le même principe." Michel Tubiana, l'avocat historique de la LDH, ne dit pas autre chose. "On ne peut pas impunément, de manière impériale, projeter sa législation hors de ses frontières sans avoir de comptes à rendre."

De quoi inquiéter Barack Obama ? "Il faut être réaliste et modérément optimiste, répond Me Baudouin. On ne sous-estime pas la difficulté que l'on pourrait rencontrer avec les services de sécurité américains même s'il y a des moyens de correspondance judiciaire avec les Etats-Unis, qui restent un Etat de droit. Par ailleurs, les sociétés privées qui se sont prêtées au jeu, dont certaines ont des filiales en Europe, pourraient donner des réponses sur le fond, les moyens qu'elles mettent en œuvre aujourd'hui pour protéger la vie privée des citoyens français, et en creux, leur responsabilité dans cette affaire."

Pour l'instant, cette initiative de la FIDH et de la LDH paraît bien isolée. Seule l'association "Europe versus Facebook", composée notamment d'étudiants autrichiens, a annoncé avoir déposé une série de plaintes contre les filiales européennes de Facebook, Apple, Microsoft, Skype et Yahoo! pour leur collaboration présumée avec la NSA dans le cadre du programme Prism. Après les révélations du Monde sur un Big Brother français, une plainte contre les pratiques de la DGSE, hors de tout cadre légal, est à l'étude chez les organisations de défense des droits de l'homme.

Du côté des responsables politiques, la chancelière allemande s'est pour la première fois exprimée sur Prism dans un entretien publié jeudi par l'hebdomadaire Die Zeit. Si elle y défend la protection des données personnelles, elle assure que "le travail des services de renseignements dans une société démocratique a toujours été indispensable pour la sécurité des citoyens et le restera à l'avenir".

Une position centriste à l'image de celle de la France qui, tout en condamnant les pratiques des services de renseignement américains, a rejeté la demande d'asile d'Edward Snowden, refusant par ailleurs que l'avion présidentiel bolivien supposé le transporter survole son espace aérien. "La France est un nain politique qui n'a pas les moyens de ses indignations", déplore ainsi Me Emmanuel Daoud, avocat de la FIDH et dont le cabinet jouxte l'ambassade américaine.
source : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/07/11/la-fidh-et-la-ldh-portent-plainte-dans-l-affaire-snowden_3445855_651865.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4508

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Robot U&P le Ven 12 Juil - 16:14

L'entretien entre Edward Snowden et des représentants d'associations de Droits de l'homme a débuté à Mosco

 

 

    Wikileaks publiera les déclarations d'Edward Snowden aux organisations humanitaires en début de soirée...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RjENfMdMSRI&hd=1
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4508

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Robot U&P le Ven 12 Juil - 16:17

avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30082

Re: Affaire Snowden [topic Unique]

Message par Schattenjäger le Dim 14 Juil - 13:58

Snowden a suffisamment d'informations pour causer plus de dommages qu'aucune autre personne n'a jamais pu le faire dans l'histoire des Etats-Unis





L'ancien consultant du renseignement américain Edward Snowden détient "une quantité énorme de documents" dont la publication éventuelle causerait encore plus de dommages aux Etats-Unis, a déclaré dans une interview le journaliste qui a publié ses premières révélations.

"Snowden a suffisamment d'informations pour causer en une minute plus de dommages qu'aucune autre personne n'a jamais pu le faire dans l'histoire des Etats-Unis", affirme le journaliste américain Glenn Greenwald dans cette interview publiée samedi par le quotidien argentin La Nacion.

Chroniqueur du quotidien britannique The Guardian, Glenn Greenwald, qui vit au Brésil, avait été choisi par Edward Snowden pour publier les premières de ses fracassantes révélations sur les opérations massives de surveillance électronique menées par les Etats-Unis à l'étranger.

Glenn Greenwald est toujours en contact avec l'informaticien américain, ancien consultant de l'Agence nationale de sécurité (NSA), recherché par les Etats-Unis pour espionnage et bloqué depuis le 23 juin dans la zone internationale de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo.

Depuis le Brésil, M. Greenwald a déclaré à La Nacion que M. Snowden "détient une énorme quantité de documents qui causeraient de graves dommages au gouvernement des Etats-Unis s'ils étaient publiés".

Toutefois, "ce n'est pas l'objectif de Snowden", a assuré M. Greenwald.

Son objectif, a-t-il dit, est de révéler les risques que présentent "des programmes informatiques que des personnes utilisent à travers le monde sans savoir à quoi elles s'exposent et sans avoir accepté consciemment de renoncer à leur droit à la protection de la vie privée".

M. Snowden a annoncé vendredi qu'il allait demander un asile temporaire à la Russie en attendant de pouvoir se rendre en Amérique Latine. Trois pays latino-américains, la Bolivie, le Venezuela et le Nicaragua, lui ont offert l'asile politique.

http://www.dhnet.be/actu/monde/snowden-de-nouveaux-documents-causant-encore-plus-de-dommages-aux-usa-51e1ca8535707f483cae9102

    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 0:37