Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

France : Manifestation sans précédent des députés PS dans l’hémicyle de l’Assemblée

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30419

France : Manifestation sans précédent des députés PS dans l’hémicyle de l’Assemblée

Message par Schattenjäger le Jeu 22 Jan - 16:55

(Source : Yahoo France Actualités)

Plusieurs dizaines de députés PS ont mené mardi soir un mouvement de protestation sans précédent dans l’hémicycle de l’Assemblée en scandant "démocratie, démocratie" rassemblés au pied du perchoir où siège le président, lors de l’examen sur la réforme du Parlement.



Les députés PS ont ensuite entonné la "Marseillaise", tandis que le président UMP de l’Assemblée Bernard Accoyer poursuivait la séance en faisant fi des protestations.

"Accoyer démission", ont du même coup crié les élus PS, tandis que leurs collègues UMP restaient assis sur leur banc.

Plusieurs fonctionnaires de l’Assemblée ont indiqué qu’ils n’avaient jamais vu une telle manifestation. "C’est sans précédent", a confirmé un responsable du service de presse, en poste depuis 15 ans à l’Assemblée nationale.

Les députés PS avaient refusé de reprendre la séance tant que le président de l’Assemblée n’avait pas convoqué une conférence des présidents (réunion qui fixe l’ordre du jour de l’Assemblée).

A 21h30, l’Assemblée avait commencé l’examen de l’article 13, le plus controversé du projet de loi organique sur la réforme du Parlement. Il prévoit une durée maximale de débat pour tout projet de loi et stipule que "les amendements déposés par les membres du Parlement peuvent être mis aux voix sans discussion".

La colère des députés PS, déjà très remontés contre cette disposition, a explosé quand la majorité UMP a voté la fin prématurée de la discussion sur l’article, à la demande du président UMP de la commission des Lois, Jean-Luc Warsmann, alors que tous les élus PS inscrits n’avaient pas parlé.

"Vous vous êtes foutus de ma gueule et je ne suis pas prêt de l’oublier", a lancé dans les couloirs le président du groupe PS, Jean-Marc Ayrault, au secrétaire d’Etat chargé des Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi.

"Vous faites une erreur en multipliant les amendements de suppression de cet article", a répondu celui-ci. Le gouvernement et la majorité dénoncent "l’obstruction" de la gauche depuis le début de l’examen du texte il y a une semaine.

M. Ayrault estimait que le gouvernement et la majorité UMP faisaient la sourde oreille à une solution de compromis qu’il proposait : "Je tends la main, vous la mordez".

Certains députés de la majorité ont aussi protesté après la décision d’abréger la discussion sur l’article 13 : "Que chacun ne puisse pas s’exprimer sur l’article principal, cela me choque", a déclaré François Sauvadet, président du groupe Nouveau Centre (NC, partenaire de l’UMP).

M. Ayrault a annoncé que son groupe ne siègerait pas à la séance des questions d’actualité au gouvernement mercredi, évoquant une "crise politique".



avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: France : Manifestation sans précédent des députés PS dans l’hémicyle de l’Assemblée

Message par Macha le Jeu 22 Jan - 21:00

Ca y est ils se sont calmés, ces petits hommes et femmes ! Very Happy

Cet article 13 est malgré tout dangereux car il ne permet pas une réelle discussion sur un amendement proposé par les autres partis minoritaires, sauf si comme a l'air de le vouloir Jean-François Coppé, il est dorénavant favorable à un aménagement de cet article. Néanmoins il a du bon également. Il permettra d'une certaine manière de limiter le temps de parole à une majorité fortement représentée dans les hémicycles. Et permettra aussi de limiter les dépôts d'amendements parfois trop volumineux sur un seul article. Pour certains textes, 400 amendements sur un article ont été déposés pour une seule séance. Sachant qu'il peut y avoir parfois une bonne centaine d'articles qui prête à discussion et les votes peuvent être reportés à une séance suivante.
Et je peux vous garantir que préparer des dossiers, sachant que l'ordre du jour de la séance est très souvent faxé à la dernière minute aux ministères concernés, il reste très peu de temps pour les boucler. J'ai le souvenir d'une loi, où on s'est souvent arraché les cheveux, parce qu'il fallait jongler entre deux séances, une à 15h00 et une à 21h00. Et à la suite d'un long débat sur le PACS de Mme Boutin qui a duré plus de 3 heures, une séance a été reportée à 3h00 du matin. Incroyable mais vrai ! Very Happy

Perso, j'estime que d'autres articles que celui-ci auraient dû être révisé. Comme l'obligation des députés d'assister à toutes les séances. Ce qui est loin d'être le cas, sauf bien sur quand il s'agit de "casser" un texte où là étrangement les "pour" et les "contres" affichent complets, pour mieux se lancer des jurons. De grand gamin dans une grande cour d'école. Où se trouve l'intérêt du citoyen, très très loin dernière eux ...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 9:49