Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le récit d'un capitaine de navire qui a vu un OVNI en 1672

Partagez
avatar
Robot U&P
Robot d'animation

Nombre de messages : 4530

Le récit d'un capitaine de navire qui a vu un OVNI en 1672

Message par Robot U&P le Mer 5 Juin - 17:44

Le récit d'un capitaine de navire qui a vu un OVNI en 1672



Archives du Service Hydrographique de la Marine – Parmi les documents concernant l’Astronomie se trouve cette observation en vieux Français et en langage moderne :

Dans la Manche, le 8 février 1672 à 13 :00.

Récit d’une estoille qui m’est apparue le huictiesme février 1672, à une heure après mydy.

Un lundy a une heure après mydy le huictiesme février 1672, estant dans la Manche, par le temps du monde le plus serain, s’est apparue a nous une estoille au dessus de nostre teste, environ de la longueur de quinze pieds. De là est allée tomber du costé du nort, lessant une fumée qui s’est formée en deux navirs avec chacun leurs deux huniers et la mizène et leurs grandes voilles serrés et envergés, ayants touts deux le devant au sus. Celuy du nort estoit plus grand que celuy du sus. Et, comme ils alloient aynsy , ils se sont séparés environ de quatre pieds de large l’un de l’autre, au milieu desquels s’est formé un autre navire, paroissant plus gros que les autres, tout noir, nous monstrant le derrière et tournant le devant au nort, sans aucune voille, mais pourtant garny de ses mas, vergues et cordages, comme s’il avait esté à l’ancre. Ce qui nous a paru l’espace d’une grosse demy heure. Et puis après, s’estant point ensemble, se sont dissipés en allant du costé du sus, sans en lesser aucune marque.

La suite - http://olivierdesedona.over-blog.com/article-le-recit-d-un-capitaine-de-navire-qui-a-vu-un-ovni-en-1672-118251058.html
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 0:27