Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Partagez
avatar
brice33
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 77

Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par brice33 le Jeu 22 Jan - 3:04

j'ai trouve quelques videos sur les Dogons. Une peuple de l'Afrique peux connu.
Peuple très ouvert au niveau de la cosmoslogie.
Il aurait été en contact avec des aliens venu de sirus. Et certain Aliens serais installé derrière une montagne que l'on voie dans la vidéo "mieux connaitre les dogon".

Voila pourquoi il faut se pencher sur le sujet :


































une derniere news qui a eté traduite.
http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.philipkdickfans.com%2Fartwork%2Fsirius.htm&sl=en&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par alpacks le Jeu 22 Jan - 6:20

je pense il est d'abord peut etre + sensé de s'interesser avant tout a sirius tous court ... pour se faire une idée ...

en sachant que justement ce n'est pas une étoile si lointaine ...

on sait ce que sirius dispose comme système planétaire ! au vu de certains mystère exista

qui ne va pas dans le sens d'un monde habitable la bas ... et le cas de "sirius a" , on a déja traité une fois ici ...

les dogons ont été manifestement visités par des missionaires qui leur ont enseigné des connaissances ...

il faut ne pas oublier non plus que les dongons ont meme assimilés des erreurs d'auparavant en astronomie comme par exemple la lune de vénus ... ses erreurs provenaient de l'astronomie européenne qui vont donc bien dans le sens que les dogons est un peuple qui a bien regardé les étoiles dans le ciel comme tant d'autres et qui a assimilés des découvertes scientifiques du 19 et 20 ème siècle que seul un missionaire aurait pu leur raconter ...

et vu qu'ils ont bel et bien répétés les bétises de l'astronomie de l'époque ...

plus aucun doute n'est possible ... l'astronomie moderne ils ont eu des enseignements provenants d'europe qu'ils ont assimilés a leurs croyance

tape "sirius a" hors du domaine des vidéos pas sérieuse sur le sujet
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par casseron le Ven 30 Jan - 18:40

On nous sert toujours la même rengaine, à savoir que les missionnaires ont enseigné aux Dogons que Sirius avait un double. Faudrait-il encore que ces missionnaires l'aient su, ce qui n'est pas certain. De toutes les missions de la terre, c'est bien le seul endroit où une telle chose aurait été transmise.
Le problème, c'est qu'apparemment les Dogons étaient au courant depuis fort longtemps. Rappelons au passage que la compagne de Sirius fut découverte officiellement en 1862.
Voici un lien :
http://www.evolutionquebec.com/site/cannabi/dogons.html
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par alpacks le Ven 30 Jan - 19:28

@casseron a écrit:On nous sert toujours la même rengaine, à savoir que les missionnaires ont enseigné aux Dogons que Sirius avait un double. Faudrait-il encore que ces missionnaires l'aient su, ce qui n'est pas certain. De toutes les missions de la terre, c'est bien le seul endroit où une telle chose aurait été transmise.
Le problème, c'est qu'apparemment les Dogons étaient au courant depuis fort longtemps. Rappelons au passage que la compagne de Sirius fut découverte officiellement en 1862.
Voici un lien :
http://www.evolutionquebec.com/site/cannabi/dogons.html


et ou est le problème ?

sait tu que l'église est au vatican très férue d'astronomie sérieuse ? cela aura été un parallèle de l'inquisition ... l'église devant les avancées des grands astronomes du 18 ème siècle en particulier ou déja depuis longtemps le modèle de la terre centre de l'univers était réduit a néant depuis un moment déja a donc du ratrapper son retard ...

http://www.vaticanstate.va/FR/Autres_institutions/Observatoire_du_Vatican.htm

déja la ...

après histoire o histoire dis nous comment a évolué l'église avec l'astronomie moderne ! :

_Le cardinal NICOLO CUSANO et l'évêque NICOLAS D'ORESME (16ième siècle) : Ils ont les premiers doutes sérieux sur les conceptions de Ptolémée. Ce sont les premiers à être insatisfait des conceptions géocentriques du monde.

_GIORDANO BRUNO (1548-1600) : Contrairement à Copernic, Giordano n'a pas hésité à contredire l'église : il défendait les idées de Copernic et il défendait un Univers infini. L'église le jugea et le condamna au bûcher.

(bon hélas l'église était encore dans ses démons et hérésie ... malgré pourtant les avancées des 2 précurseurs CUSANO et d'ORESME)

_GALILEE (1564-1642) C'est un des premiers physiciens expérimental, il ne base pas ses théories uniquement sur de l'intuition et de la géométrie, mais sur des lois physiques. Il fait en quelque sorte naître l'astrophysique. Grâce aux lois de Kepler, il prouve l'inconsistance de la conception de Ptolémée et la validité du système de Copernic. C'est l'un des premiers a utiliser une longue vue : il en construit d'une qualité nettement supérieure aux longues vues existantes à l'époque. Il peut ainsi observer de nombreuses étoiles, des nébuleuses, la voie lactée, la Lune et bien sûr les planètes. Il déduit de ses observations que la Voie Lactée est constituée d'un grand nombre d'étoiles, que la Lune est recouverte de cratères, et que les planètes n'émettent pas de lumières, qu'elles ne font que réfléchir la lumière du soleil. Il observe aussi les satellites de Jupiter, ce qui prouve que des corps tournent autour d'autre chose que la Terre. Il sera condamner par l'inquisition pour défendre ses idées. Il devra donc les renier publiquement. On lui prête la célèbre phrase : "Et pourtant, elle tourne !"


Ces découvertes sont d'abord niées en expliquant qu'il devait s'agir uniquement d'illusions d'optiques produites par sa longue vue.

Galilée fait un travail exceptionnel : il découvre les phases de Vénus d'abord puis celles d'autre planète, ce qui prouve toutes ses théories. Il observe la variation du diamètre angulaire des planètes. Il observe les tâches solaires et le mouvement de rotation du Soleil. Il étudie Saturne (que l'on connaît maintenant par ses anneaux) lui en déduit qu'il doit s'agir de trois corps proches les uns des autres.

mais bon la galillé sera le derniers martyrs de l'astronomie vis a vis de l'église ... après lui elle est confrontée a l'évidence et aux découvertes succésives

a partir de huygens l'église cessera donc définitivement d'attaquer l'astronomie moderne et devra commencer a accepeter l'évidence ...

http://m.marianne2.fr/index.php?action=article&numero=153895

une autre vision par mariane de l'évolution églises et astronomie ...

bon maintenant il faut savoir que l'église depuis messier environ est devenue particulièrement ouverte a l'astronomie avec ses propres astronomes ! le truc c'est qu'il fallait adapter les dogmes de l'églises a l'évidence scientifique

d'ou la construction de l'observatoire du vatican ... bien que ça remonte plus tot au 16 ème siècle

grégoire 13 : 1578 construction de la tour des vents pour les jésuites astronomes et mathématiciens du collège romain pour pour préparer la réforme du calendrier (il fallait tout recalculer d'ou le besoin du premier observatoire du vatican)

le père Angelo Secchi, qui fut le premier à classifier les étoiles sur la base de leurs spectres. Ce fut à partir de cette longue et riche tradition que Léon XIII, comme pour répondre aux persistantes accusations faites à l’Eglise d’être contraire au progrès scientifique, par le Motu Proprio Ut mysticam du 14 mars 1891, fonda l’Observatoire sur la colline du Vatican, derrière la basilique Saint-Pierre.

Avec son directeur et son personnel provenant de divers ordres religieux comme les barnabites, les augustiniens et les jésuites, la Specola a oeuvré au Vatican pendant plus de 40 ans, avec comme principale occupation l’actualisation, en collaboration avec d’autres observatoires, du grand programme international de la Carte photographique du Ciel. En 1910, saint Pie X donna à la Specola de plus amples espaces, en lui attribuant le pavillon que Léon XIII avait fait construire dans les jardins du Vatican, et en nommant comme directeur le père G. Hagen s.j.

Mais au début des années trente, l’augmentation de l’illumination électrique qui avait suivi la croissance urbaine de la Ville éternelle avait rendu le ciel de Rome trop lumineux pour permettre aux astronomes l’étude des étoiles plus faibles. Pie XI décida alors de transférer l’Observatoire dans sa résidence d’été à Castelgandolfo, aux Colli Albani à 35 km au sud de Rome. C’est ainsi qu’en 1939, dans ce cadre riche d’histoire, un observatoire moderne fut refondé et confié aux jésuites, équipé de trois nouveaux télescopes et d’un laboratoire d’astrophysique pour analyses spectrochimiques. Parmi les divers programmes d’étude lancés par le nouvel institut, il faut rappeler de façon particulière une importante recherche sur les étoiles variables. Ensuite, en 1957, l’installation d’un télescope à grand angle de type Schmidt et d’un nouveau centre de calcul, qui permirent d’étendre la recherche à de nouveaux secteurs comme le développement de nouvelles techniques pour la classification des étoiles sur la base de leurs spectres, recherche qui est encore actuelle à l’Observatoire.

je continu ou ça te suffit a comprendre qu'a partir du 19ème siècle, l'église a eu énormément de pretre, curé, moine ect très au fait des dernières découvertes astronomiques ...

et évidement il y a aura plein de livres de leur part sur ses sujets dans les bibliothèques des établissements religieux ... a partir du 19 ème l'église devient un acteur majeur de l'activité astronomique sérieuse dans un but mi scientifique mi adaptation des dogmes ...

donc qu'il y est eu des missionaires chrétiens très au fait d'astronomie qui ont pu rencontrer les dogons pour expliquer pourquoi les dogons ont ils assimilés les erreurs de l'astronomie du 19 ème siècle ?

tout simplement parce qu'a l'époque en occident c'est les dernières modes en astronomie bien que c'était des erreures réfutées plus tard ...

a l'évidence lorsque les dogons citeront la lune de Vénus qui est par exemple l'une de ses erreurs les plus emblématiques le doute n'était plus permis concernant comment les dogons ont acquis se savoir !

sinon oui sirius b a bien été observées en 1862 mais sa démonstration comme naine blanche dans le modème de vie et mort des étoiles arrivera que bien plus tard ...

a l'époque il y avait justement confusion "étoile ou planète ?"

il faudra attendre les modèles des années 20-30 pour répondre a cette question ...

et manifestement les dogons n'avaient pas la moindre idées non plus de ce qu'était vraiment exactement sirius b
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par casseron le Ven 30 Jan - 22:55

N'étant pas chauvin, je vous propose un long document des zététiciens sur cette affaire. Car il faut dire que ça les rend hystériques.
Eux n'accusent pas les missionnaires mais l'ethnologue français Griaule qui d'après eux n'aurait rien compris à ce que racontaient les Dogons. Eux, bien sûr, ils le savent.
C'est une obsession chez vous-pardon, chez eux- de salir les gens afin de prouver qu'ils se sont trompés.
http://www.astrosurf.com/luxorion/dogons-astronomie.htm
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par alpacks le Sam 31 Jan - 11:27

non griaule on en a déja parlé et il était de bonne foi ...

donc tu me prend pour un zets d'écrire chez "vous" ...

écoutes bien 2 sec ...

c'est pas de ma faute si tu parles d'un sujet ou tu te renseignes qu'a charge et non décharge ...

a l'inverse je peut très bien évoquer le fait que tu t'interesse a ses sujets comme un believer, regarder uniquement ce qui fait mystérieux et mettre les oeillères dès que des explications et arguments qui tiennent debout l'expliquent comme il faut ...

va chercher justement le 1er boulot que j'avais fait sur le cas pour voir si justement je n'ai fait qu'a charge ou décharge ...

c'est sur le forum !
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par casseron le Sam 31 Jan - 14:16

A propos du satellite de Vénus :

[
quote]En 1672, J.D. Cassini observa un petit objet près
de Vénus. Vénus avait-elle donc un satellite ? Il l'observa
à nouveau en 1686 et d'autres astronomes également en 1740,
1759 et 1761. Cependant, tous les observateurs ne voyaient pas l'objet
et certains pensèrent qu'il s'agissait d'un reflet dû à
la brillance de Vénus, proche. Ce "satellite" fut observé
également au XIXème siècle et on le nomma Neith.



L'impossibilité d'en calculer une orbite
et de le retrouver à la bonne place fit bientôt abandonner
l'idée de l'existence d'un satellite autour de Vénus.
Cependant, en 2002, on a découvert l'astéroïde
(257703) "2002 VE68" dont l'orbite, proche de celle
de Vénus, en fait un "quasi-satellite" de cette
planète.
[/quote]
http://www.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages1/153.html
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par alpacks le Sam 31 Jan - 17:09

rien a voir aux satelittes qui fut une erreur sur les observations de vénus au 19 ème siècle qui d'ailleurs furent aussi des erreures avec mercure ...

car il s'agissait d'une observation a l'époque qui laisser imaginer un objet concéquent ...

et pas d'un asteroïde qui ne sera qu'un objet minuscule

de + l'asteroïde en question est en orbite solaire et non autour de vénus

lorsqu'il s'agissait de neith a cette époque les astronomes ont vraiment cru aperçevoir une lune qui aurait alors été de la façon dont il l'on vu surement similaire en taille aux lunes moyennes de jupiter et saturne d'environ 1500-2000 km diamètre

c'est d'ailleurs pour ça aussi que lorsqu'un satelitte autour d'une planète n'est pas quasi sphérique avec une taille minimum concéquente on évite de parler de lune et parle justement de satelitte ... une lune doit etre au moins un objet concéquent

c'est pour cela aussi d'ailleurs qu'on ne parle pas par exemple de plusieurs millions de lunes pour saturne avec le nombre d'objets dans ses anneaux gros comme des maisons et immeubles pour beaucoup ... bien que l'ensemble soit surtout des petits météorites

et dans ses satelittes hors anneaux il y a maintenant 60 objets connus et surement encore + a découvrir ... évidement qui peut appeler ça 60 lunes ?

pour moi saturne a 7 lunes en partant de janus jusqu'a titan ...

soit de la plus petite a la plus grande :

mimas, encelade, thétys, dione,japet, rhéa, titan ...

mais il y a aussi 3 mini lunes polémiques, legerement sphérique et de taille intermédiaire entre 50 et 500 km soit janus, phoebe et hyperion ... mais l'astronomie prefere ne pas les classer comme "lunes"


tout 63 satelittes autour de jupiter mais dont seulement les galiléennes sont considérées comme "lunes" soit Europe, Io, calisto et ganymède en taille croissante

le reste étant tous des satelittes dont beaucoup sont naturelles liés a la formation de jupiter mais ne dépassant pas la taille de gros asteroïdes supérieur a 10 km ...

il n'y a guère que pour mars qu'on admet presque une lune pour un petit objet tel que phobos qui n'est en vrai qu'un patatoïde qu'il vaut mieux éviter d'appeler lune
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8082

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par casseron le Sam 31 Jan - 17:54

Avoue que cette histoire de missionnaires ayant renseigné les Dogons est peu plausible. Il aurait fallu qu'ils aillent les voir après 1862 à cause de la compagne de Sirius inconnue des astronomes auparavant. En même temps, ils leur auraient rapporté cette histoire d'un satellite de Vénus. Or, Cassini, qui fut le premier à voir quelque chose, vivait au temps de Louis XIII, Louis XIV. Comme son observation et celles qui suivirent tombèrent dans l'oubli, il semble extrêmement improbable qu'on l'ait rapportée aux Dogons plus de 150 ans plus tard.
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par astronef le Sam 31 Jan - 18:52

@alpacks a écrit:

donc tu me prend pour un zets




il y a une marge entre believer et zet
mais relis tes posts et cherche la différence entre un zet et toi
tu t'eriges en détenteur de la science comme un medecin de Molière
fallait que je le dise
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par alpacks le Dim 1 Fév - 10:20

@casseron a écrit:Avoue que cette histoire de missionnaires ayant renseigné les Dogons est peu plausible. Il aurait fallu qu'ils aillent les voir après 1862 à cause de la compagne de Sirius inconnue des astronomes auparavant. En même temps, ils leur auraient rapporté cette histoire d'un satellite de Vénus. Or, Cassini, qui fut le premier à voir quelque chose, vivait au temps de Louis XIII, Louis XIV. Comme son observation et celles qui suivirent tombèrent dans l'oubli, il semble extrêmement improbable qu'on l'ait rapportée aux Dogons plus de 150 ans plus tard.


la lune de vénus a été relayée pendant tout le 19 ème et début du 20 ème siècle ...

ce seront les sondes américaines et russes qui seront envoyées étudier Vénus qui mettront définitevement fin a cette théorie de lune autour de Vénus ... avant cela les doutes existaient encore vis a vis de son existence ou non ... les téléscopes étaient encore loin d'etre assez puissant et non équipées de nombreux filtre informatique de gestion lumineuses pour infirmer oui ou non si cet objet est la ou pas !

tu te fourvoie completement désolé, la lune de Vénus a eu la peau dure en astronomie tout comme les imaginations très parralèle de végétations massives entre mars et vénus pendant et jusque dans les années 60 ..

les petits hommes verts du cinéma américain de l'époque, si ils ont si bien marché c'était aussi en grande partie pour cela, tout comme pas mal de film d'ET d'époque mettant en cause des Vénusiens

la lune de Vénus a eu pendant très longtemps la peau dure, et a l'époque justement des missionaires invoqués elle était a la limite de l'officielle comme un objet bel et bien la au 19 ème
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par alpacks le Dim 1 Fév - 10:46

@astronef a écrit:
@alpacks a écrit:

donc tu me prend pour un zets




il y a une marge entre believer et zet
mais relis tes posts et cherche la différence entre un zet et toi
tu t'eriges en détenteur de la science comme un medecin de Molière
fallait que je le dise


MDR !

la tu me fait de la peine ...

soit tu argumentes et tu fait des recherches pour vérifier comme je le fait avant de traiter de chaque sujet ...

soit ...

non je te laisse deviner ...

vous poser les choses, type : moi j'y crois, sans jamais vérifiez enquetez un minimum sur le fait ...

pour ce qui est de l'argumentation scientifique désolé pour toi si j'ai un minimum de culture a ce niveau ! esprit logique, comparaison, déduction, analyse sont mes qualités et je les exploites au mieux ...

s'il fallait que tu le dises, mais dire quoi ?

contre argumente avec des choses probantes et qui fonctionne au lieu de tenter de faire larmoyer sur la chose ...

désolé ici c'est un forum de débat, et dans ce genre de débat si tu ne peut argumenter ... mieux vos vites alors écarter ce genre de reflexion !

et contrairement a ce que tu dois penser il y a beaucoup de sujet a l'ufologie ou je m'y interesse et a l'évidence justement scientifiquement parlant j'admet sans problème que cela ne peut etre expliqué comme ça ...

la je le sent, j'ai renvoyé sur les roses ta vidéo sur les ondes de formes et la pyramide de khéops avec des arguments guère réfutable et tu m'en veut ? je t'ai mis devant le fait du libre penseur qui s'en contrebalance d'utiliser des images détournées des conneries du HAMAS de jouer avec des roquettes en 2005 qui a fait justement un massacre a cette époque pour baver de façon en + extrement ANTISEMITE et de façon évidente sur les evenements de 2009

désolé moi je NON ...

dans la vie il faut aussi savoir admettre si tu ne peut pas argumenter et simplement "croire" ...

croire est une chose, etre devant un fait accompli en est une autre ...

personellement je choisi les faits accomplis, et je fait toute une recherche avant de me lancer dans quoique se soit ...

a toi de faire le même genre de travail si tu as des arguments ...

au lieu de sombrer dans le "tu defends la science, t'est qu'un zets"

TU CROIS PAS QUE C'EST PAS UN PEU FACILE CA ?

moi je le pense ...

un zet c'est un pseudo scientifique qui nie une évidence qu'il a devant les yeux, faut il encore que cette évidence soit correctement étayée et démontrée de façon irréfutable, ce qui veut dire d'abord que cela resiste a la science connue ...

il y a de nombreuses choses en ce monde qui y résiste et jamais tu me verras les réfuter, mais par contre les petites exploite' et manip sur l'ésotérique et au joyeuseté du genre, je les renifle a 2 km ...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par Schattenjäger le Dim 1 Fév - 11:42

Avoue que cette histoire de missionnaires ayant renseigné les Dogons est peu plausible. Il aurait fallu qu'ils aillent les voir après 1862 à cause de la compagne de Sirius inconnue des astronomes auparavant
Il faut savoir que Sirus B a était decouvert en 1862, mais est officiel et certifié dans le domaine scientifique que depuis une 30enes d'années. Au 19ene siecles, aucuns astronomes apporté du crédit à un éventuel satellite de Sirius.

Je vais également vous demander de continuer la discution inutile en privé Wink

Contenu sponsorisé

Re: Les dogons une peuplade tres proche des Habitants de sirius.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 17:38