Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

Derniers sujets

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Christophe Colomb est un menteur

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Christophe Colomb est un menteur

Message par Macha le Dim 5 Mai - 6:09



Le voyage du Brendan de Tim Severin, traduit de l'anglais par Robert Latour

Dans un fabuleux récit d'aventures maritimes, Tim Severin voyage sur les traces d'un moine qui navigua jusqu'aux Antilles, mille ans avant Colomb.



Vers l'an 530, un abbé irlandais s'ennuie dans son abbaye. La littérature, les mathématiques, l'astronomie, la médecine, c'est bien, mais l'aventure, les navires et les embruns, la recherche du jardin d'Éden, loin des misères, des péchés et de tout souci du monde, c'est encore mieux. Un beau matin de grâce, avec dix-sept moines hardis, le voilà qui se lance sur des eaux inconnues, à bord d'un canot minuscule à coque de cuir. Pendant sept ans, l'équipée affronte l'Atlantique, les tempêtes, les récifs, le froid, les icebergs, la faim, la peur, et puis, peut-être, découvre les lumières glorieuses de la terre promise, le paradis.

Deux siècles plus tard, un récit épique raconte le voyage de saint Brendan - parce que le bougre d'abbé marin finira saint - jusqu'aux îles des Açores et même des Antilles (Navigatio Sancti Brendani Abbatis). Mais cette histoire est si folle, si extra-ordinaire, que tous croient alors à une légende, à un pèlerinage fantastique vers l'autre monde.

Tim Severin est écossais, historien, écrivain et aventurier au long cours. Sa spécialité ? Transposer dans la réalité des voyages légendaires et mythologiques. Autant dire que l'odyssée de l'abbé Brendan, il y croit dur comme fer. Tellement qu'il décide de la revivre, dans les conditions de l'époque, quinze siècles plus tard. En 1976, avec quatre compagnons de fortune, il se lance à son tour dans une traversée de l'Atlantique sur un curragh non ponté à deux mâts et à coque de cuir de boeuf, direction non plus l'Amérique, mais l'Islande. Des Hébrides aux îles Féroé, d'Islande au Groenland, entre les glaces, les vagues terrifiantes, la coque déchirée et qu'il faudra "recoudre", et les rencontres avec les hommes et les bélougas blancs des eaux du Saint-Laurent, Severin prouve au monde entier que le saint homme n'avait pas menti. Son livre raconte cela. Et de la première à la dernière ligne, le moins que l'on puisse dire, c'est que cela décoiffe. Défrise, même. Accrochés des deux mains aux pages de ce livre comme au bastingage du canot, on revit l'expédition fantastique avec l'émerveillement des enfants.

Grand classique de la littérature d'aventure maritime, traduit en 27 langues et lauréat à sa première édition (en 1982) du Thomas Cook Travel Book Award (le Goncourt des écrivains voyageurs), Le voyage du Brendan est comme l'histoire qu'il raconte : un mythe.

Pourquoi le lire ?

Parce que le monde entier s'est fourvoyé. Christophe Colomb n'a pas découvert l'Amérique. Mille ans avant lui, quatre cents avant les Vikings, un abbé irlandais avait réussi l'exploit. Parce que quoi qu'en disent les cassandres fanatiques de la sacro-sainte autofiction, le roman d'aventures n'est pas mort. Melville, Stevenson, Defoe, Golding, Kipling, Dumas non plus. Et parce qu'en plus d'être un grand aventurier, Tim Severin est un conteur fabuleux.

Où, quand le lire ?

Seul, sur une mer d'huile, au soleil. À qui l'offrir ? Aux marins, aux femmes de marins, aux enfants. À Michel Tournier. Et à tous ceux qui ont le mal de terre.

Source : http://www.lepoint.fr/culture/coups-de-coeur/christophe-colomb-est-un-menteur-25-04-2013-1660098_792.php
avatar
Thierry du Languedoc
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur

Nombre de messages : 397

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par Thierry du Languedoc le Dim 5 Mai - 10:13

Merci Macha, j'avais complètement oublié cette histoire. On me l'avait contée en Irlande justement. J'avais classé ça dans la catégorie des mythes mais je reste ouvert. Sait-on jamais...
A+


___________________


Thierry
http://lecercle-leblog.over-blog.com/

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1468

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par anoy le Dim 5 Mai - 15:41

Pourquoi pas ?
Les Vikings l'ont fait un peu plus tard...Peut-etre ont-ils eus "vent" de cette histoire..?
Cet abbé savait peut-etre ce qu'il devait trouver de l'autre coté de l'océan ? ...les anciennes civilisations... scratch
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par Macha le Dim 5 Mai - 21:12

Les Irlandais connaissaient bien la mer, comme la majorité des peuples du nord, et baroudaient sur les océans depuis longtemps et effectivement nombre de légendes rapportent les faits. Ces légendes se sont propagées par tradition orale, que ce soit en gaëllic écossais et irlandais, ou en cornique pour les gallois et les bretons. De même que certains chants et danses guerrières parlent encore des conquêtes des pays qui se situaient au-delà des brumes.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8130

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par casseron le Lun 6 Mai - 22:17

Colomb serait un menteur s'il avait été au courant de la découverte précédente, ce qui ne semble pas être le cas. Rappelons quand même que lors de son premier voyage il n'atteignit pas l'Amérique mais les Antilles. Rappelons aussi que l'un des buts de son expédition était de retrouver le pays où s'était égarée, d'après la légende, l'une des tribus juives. Cette "retrouvaille" devait permettre aux Juifs espagnols persécutés sous le règne d'Isabelle la Catholique d'émigrer vers cette contrée. Ce qui ne se fit pas.

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1468

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par anoy le Mar 7 Mai - 8:18

@casseron a écrit:Colomb serait un menteur s'il avait été au courant de la découverte précédente, ce qui ne semble pas être le cas. Rappelons quand même que lors de son premier voyage il n'atteignit pas l'Amérique mais les Antilles. Rappelons aussi que l'un des buts de son expédition était de retrouver le pays où s'était égarée, d'après la légende, l'une des tribus juives. Cette "retrouvaille" devait permettre aux Juifs espagnols persécutés sous le règne d'Isabelle la Catholique d'émigrer vers cette contrée. Ce qui ne se fit pas.


Les Juifs espagnols ont émigrés en Turquie ...c'était moins loin ! Very Happy
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8130

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par casseron le Mar 7 Mai - 11:48

Un très bon livre : la voile de l'espoir, histoire secrète de Christophe Colomb par Simon Wiesenthal.

Contenu sponsorisé

Re: Christophe Colomb est un menteur

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 9:30