Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

S’habiller en mucus de serpent de mer

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

S’habiller en mucus de serpent de mer

Message par Apollyôn le Mar 30 Avr - 18:52

Cela pourrait devenir le dernier textile à la mode. D'après le site du magazine Vice, une équipe scientifique de l'université canadienne de Guelph "cherche à faire des fringues à base de morve de poisson". En guise de poisson, la myxine, une sorte de serpent des grands fonds marins, nécrophage, qui a la particularité de se nourrir en pénétrant le corps des poissons morts pour les dévorer de l'intérieur. Et en guise de morve, il s'agit plus précisément d'un mucus aux propriétés prometteuses.

Cette substance visqueuse, explique Vice, "occupe plusieurs centaines de fois son volume initial dès qu’il touche l’eau et les fibres qui le constituent sont 100 fois moins épaisses qu’un cheveu humain. En gros, il est ultra-fin, ultra-résistant et avec un milligramme de morve, vous pouvez faire 10 sweats". Ou, plus vraisemblablement, des vêtements nécessitant une technologie spécifique, comme les gilets pare-balle – dans la même veine que les fils d'araignée ou de vers à soie.

Ces sécrétions sont éjectées par le poisson quand il se sent attaqué, et un seul spécimen peut produire environ un million de kilomètres de fil, explique l'un des chercheurs de l'équipe canadienne, Timothy Winegard, interrogé par Vice. Il envisage toutefois de produire la substance en se passant des poissons vivants, en introduisant le gène approprié de la myxine dans des bactéries.

Timothy Winegard précise par ailleurs que ces fibres sont stables, incolores, et inodores. De plus, "l’avantage écologique est évident : les FI [filaments intermédiaires, qui composent le mucus] ne font appel à aucun procédé pétrochimique et sont parfaitement biodégradables". Pour remédier à l'aspect peu vendeur de ce matériau, l'équipe a même songé à une ébauche de stratégie de communication : "Je pense qu’un nom accrocheur comme 'soie d’océan' arrivera à faire oublier aux gens qu’il s’agit de morve de poisson".

source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/04/29/fashion-shabiller-en-mucus-de-serpent-de-mer/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
fred82
Membre - Niveau 2
Membre - Niveau 2

Nombre de messages : 131

Re: S’habiller en mucus de serpent de mer

Message par fred82 le Mar 30 Avr - 21:11

On dans le sud-ouest de la France côter Montauban et toulouse , la peau montré s'appel et bien connue pour beaucoup de vertues , l'anguille ....
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: S’habiller en mucus de serpent de mer

Message par canon le Mar 30 Avr - 21:36

perso, pour des preservatif, je suis preneur !

tout le monde sais ho combien les jeunes demoiselles adoooore les serpents
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: S’habiller en mucus de serpent de mer

Message par Apollyôn le Lun 20 Mai - 17:33

Pas vu de mention de prévision de capote en mucus de poisson. Cela dit faudrait parler de ce concept à Batman drunken

Une sorte de morve ultrarésistante sécrétée par un serpent de mer, la myxine, pourrait constituer la fibre textile du futur, selon des scientifiques de l'université de Guelph (Canada).

La myxine est un animal charmant. Cette sorte d’anguille mesurant de 30 cm à 120 cm de long vit au fond des océans depuis plus de 300 millions d’années. Nécrophage, elle se nourrit le plus souvent en s’immisçant dans la carcasse de poissons morts pour les dévorer de l’intérieur.

Mais la particularité de la myxine est de posséder une centaine de glandes, ou invaginations, qui longent le côté de son corps et à partir desquelles se dégage une substance blanchâtre qui, au contact de l’eau, se transforme en un mucus visqueux, sorte de morve ultrarésistante.


La Myxine transforme l'eau en slime par vadlefou

Des chercheurs de l’université canadienne de Guelph (Ontario) ont eu l’idée de se servir de cette remarquable faculté pour créer un nouveau type de fibre textile. La « morve » est en fait composée de filaments extrêmement fins et résistant d’un diamètre d’un millième de millimètre. Et selon Timothy Winegard qui travaille sur le projet, « les glandes d’un seul poisson sont capables de produire à peu près un million de kilomètres de fil. » Son collègue, Douglas Fudge, qui a découvert cette propriété explique qu’« une fois les fibres extraites de l’eau, et séchées, elles ont des propriétés très ressemblantes à de la soie ».



Les propriétés de ces fibres permettent donc aux chercheurs d’envisager des applications dans le textile. Mais selon Tim Winegard, interrogé par le site Vice : « Les fils de myxine seront davantage utilisés dans des situations qui nécessitent des fibres de haute performance ; les gilets pare-balles par exemple ou des vêtements techniques extrêmement solides. »

L’animal étant très difficile à élever en aquarium, les scientifiques cherchent actuellement à intégrer dans des bactéries le gène impliqué dans la sécrétion de cette substance. Espérant ainsi pouvoir la fabriquer directement en laboratoire.

Tim Winegard ajoute que contrairement aux tissus synthétiques « l’avantage écologique est évident : les filaments intermédiaires, qui composent le mucus ne font appel à aucun procédé pétrochimique et sont parfaitement biodégradables ».

Le serpent de mer se sert de cette faculté comme d’un système d’auto-défense. Le mucus qu’elle dégage lorsque qu’elle se sent menacée, se change au contact de l’eau de mer en une espèce d’armure gluante qui non seulement la protège, mais envahie la gueule et les branchies de ses assaillants. C’est le cas dans la vidéo ci-dessous où un spécimen se trouve attaqué par un requin.

source : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/insolite/20130515.OBS9152/du-mucus-d-anguille-pour-faire-des-gilets-pare-balles.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: S’habiller en mucus de serpent de mer

Message par canon le Lun 20 Mai - 18:05

pinaise ! j'ai beaucoup aimé la stategie de defense : quand le requin le mord ( ou mordille pour le premier coup histoire de voir quelle gout ça a) grace a cette secretion le requin se retrouve quasiment etouffé par le " slime " !

wath a wonderful world !

    La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû - 8:12