Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31879

Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par Schattenjäger le Sam 17 Jan - 23:43

Les auteurs soulignent les investigations plus poussées à faire afin d’y voir plus clair. Les signataires de l’article précisent aussi que les hallucinations ne sont pas forcément un signe de maladie mentale. Environ 3% de la population de la population entend des voix. Pour la plupart ils s’en accommodent très bien dans la vie de tous les jours.

Mais attention, la caféine est également liée à d’autres symptômes comme la nervosité, l’irritabilité, l’anxiété, les insomnies, les maux de tête et les palpitations cardiaques. Le café aussi est à consommer avec modération…


Voir la suite : http://www.unisciences.com/societe/news/cafe_paranormal.php3.php?id=471&page=3
avatar
Invité
Invité

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par Invité le Dim 18 Jan - 0:01

enfin donc tout ce qui peut provoquer nervosité / insomnie etc. donc le thé aussi ? (quoi que nervosité pour le thé.... Suspect )

bref normal que la france soit championne du monde des anxiolytiques Laughing
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par alpacks le Dim 18 Jan - 1:27

ça me fait penser aussi a l'ergotisme avant les années 40 ...

une maladie lié a un parasite du blé maintenant largement disparue mais qui pourrait peut etre revenir avec l'avenement du bio ... elle avait disparu du fait de l'épandage massif des produits phytosanitaire ...

l'ergotisme est du a l'ergot de seigle, ce champignon microscopique dont le professeur albert hoffman en 1943 en synthetisera le LSD, le diéthylamide d'acide lysergique, il en découvra lui meme par accident les propriétés halucinogène mais bon la n'est pas le débat ...

bien avant la découverte d'hofmann, les pharmaco-chimistes savaient qu'il y avait une liaison entre ce champignon microscopique qui poussait en plaques noires sur le céréale et des cas de démences halucinatoires dans des villages isolés qui consomaient leur propres récoltes dans le pain fait avec du seigle

l'ergotisme est capable de provoquer des halucinations encore plus prononcées que la drogue qui en a été issue du fait simplement de son apparition lors d'une pathologie ...

elle était appelée au moyen age feu de la saint antoine, pour un autre symptome ou les malades ressentaient comme des brulures ! et se rendaient en pelerinage dans l'espoir d'y etre soignés a saint antoine l'abbaye ...

Au dix-septième siècle, la responsabilité du pain fait avec de la farine de seigle parasité fut reconnue tandis que l'identification de l'ergot comme origine de la maladie sera réalisée au siècle suivant. L'abbé Teissier montra ainsi en 1777 que l'administration de poudre d'ergot à des canards et à des porcs reproduisait les symptômes de la maladie. Cette connaissance devait en réduire progressivement les manifestations en Europe

il y aura eu donc nombre de confusion avec des possessions démoniaques, de + les effets "psychotrope" sont extremement intenses ce qui induit donc des bouffées délirantes caractérisées, au vu du fait que le malade ne comprend pas ce qui lui arrive ... ce qui est differend des consomateurs de LSD eux sachant très bien d'ou proviennent ses effets ...

le pain de seigle a été aussi un temps donné un type de pain plus fréquement consomés avant notre époque moderne, les dimanches jours du seigneurs, donc il est hautement probable qu'il puisse etre incriminé au début du siècle et bien évidement avant au 18 ème et 17 ème dans des cas d'halucinations collectives survenu dans des messes dominicales

l'un des derniers cas en france daterait peut etre de 1951 a pont saint esprit, appelé l'affaire du pain maudit :

"Pendant l'été 1951, une série d'intoxications alimentaires frappe la France, dont la plus sérieuse à partir du 17 août à Pont-Saint-Esprit, où elle fait 7 morts, 50 "internés" dans des hôpitaux psychiatriques et 250 personnes affligées de symptômes plus ou moins graves ou durables. Le corps médical pense alors que le "pain maudit" aurait pu contenir de l'ergot de seigle, mais sans en avoir la preuve. Le pain acheté dans la boulangerie Briand provoque vomissements, maux de têtes, douleurs gastriques, musculaires, et accès de folie ("convulsions démoniaques", hallucinations et tentatives de suicide), troubles pouvant évoquer l' ergotisme. La ville est prise de panique ; un journal, cité par l'historien Steven L. Kaplan, observe :

Alors, faute du nom du mal, on veut connaître celui de l'homme responsable. Les versions les plus abracadabrantes circulent. On accuse le boulanger [ancien candidat RPF, protégé d'un conseiller général de De Gaulle ], son mitron, puis l'eau des fontaines, puis les modernes machines à battre, les puissances étrangères, la guerre bactériologique, le diable, la SNCF, le pape, Staline, l'Église, les nationalisations.

Les Spiripontains applaudissent l'arrestation d'un meunier poitevin, fournisseur de la farine employée à Pont-Saint-Esprit, incarcéré à Nîmes, avant de s'élever contre sa libération.

Plus de cinquante-cinq ans après les évènements de Pont-Saint-Esprit, on ne sait toujours pas à quoi les attribuer. Cliniquement, les symptômes étaient ceux d'une forme mixte d' ergotisme, mais ce diagnostic n'a pu être prouvé. On a pensé également à une intoxication par le dicyandiamide de métyl-mercure, un produit contenu dans un fongicide (Panogen) utilisé pour la conservation des grains ayant servi à faire la farine, la justice retient cette hypothèse mais cette piste a fini par être abandonnée suite à une thèse en pharmacie soutenue en 1965. Elle est également mise en doute par Steven Kaplan.

En 1982, le professeur Moreau, spécialiste des moisissures, a émis l'hypothèse que l'intoxication de Pont-Saint-Esprit aurait pu provenir de mycotoxines, substances produites par des moisissures pouvant se développer dans les silos à grain, dont les effets toxiques sont maintenant bien connus en médecine vétérinaire, mais qui étaient quasiment inconnus en 1951. Outre l'hypothèse des mycotoxines, Steven Kaplan retient celle d'un blanchiment artificiel du pain."

source wiki

mais d'autre source, pensent que la dernière épidémie d'ergotisme daterait de 1926 en russie, bien que le cas de pont saint esprit en 1951 malgré les autres hypothèses toxicologique dénote pourtant clairement les symptomes d'une attaque a l'ergot de seigle ...

mais bon actuellement bien que l'on connaisse d'autre type de champignons halucinogène, la plupart sont de grandes tailles comme la familles des psylocibes (sémilanceata en europe, et cubensis en amérique du sud) beaucoup de chimistes soupçonnent que beaucoup d'autres champignons microscopiques auraient des capacités similaires a l'ergot de seigle

albert hofmann est mort en avril 2008 a 102 ans, très impressionant du fait qu'il aurait admis avoir pris environ 1000 dose dans sa vie après sa découverte de LSD ... vu sur arte en 2005 lors d'un interview pour un documentaire, ou en suisse, le conseil européen a ré-autorisé la production de LSD et la culture scientifique de l'ergot de seigle pour la recherche de traitement efficace contre les maladies mentales

Tout au long de sa vie, Hofmann s'est prononcé en faveur d'une légalisation des substances psychédéliques comme le LSD pour la recherche scientifique. Optimiste, il a déclaré qu'un usage correct du LSD dans la culture populaire n'était qu'une question de temps.

Dans les années 1960 aux États-unis, lorsque Timothy Leary encourage la consommation généralisée de LSD, il est violemment critiqué par Hofmann. Ce dernier déclare qu'il faut être prudent avec cette substance et qu'il ne s'agit pas d'une drogue récréative. Alors qu'à cette époque la CIA administre, à des fins de recherche, plusieurs psychotropes dont du LSD à des sujets expérimentaux non informés (ce programme, appelé Projet MKULTRA, aurait entrainé au moins un décès), il qualifie cette façon de procéder de « criminelle »

« Plus l'on regarde profondément à l'intérieur de la nature vivante, plus on se rend compte à quel point elle est merveilleuse. Je crois que l'on se sent alors en sécurité. On lui appartient, on peut la voir, on peut la vivre. La conscience est tout simplement le plus grand cadeau du Créateur aux hommes ; le fait d'avoir une conscience et de pouvoir prendre conscience de notre création - et de ne pas seulement traverser aveuglément le Paradis. »

Hofmann a également effectué des recherches sur d'autres substances psychotropes telles que la psilocybine, les champignons contenant de la psilocine (appelés aussi teonanacatl ou champignons hallucinogènes), les graines de l'ipomée (contenant de la LSA), l'ololiuqui, ainsi que les salvinorines et la sauge des devins. Il a aussi isolé et synthétisé les substances actives d'importantes plantes médicinales afin d'en étudier les effets.

actuellement, et venant des travaux d'hofmann a l'époque ou il était encore autorisé avant sa prohibition meme scientifique, L'ergot de seigle a néanmoins trouvé une utilisation en médecine. En effet, il contient entre autres une substance tonifiante utilisée pour stimuler les contractions chez les femmes enceintes. Les dérivés de l'ergot sont aussi utilisées comme anti-migraineux pour leur action sur la circulation arterielle cérébrale.
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par alpacks le Dim 18 Jan - 1:30

pour résumer, car j'ai pas mal écris ...

pour nombre de cas bizzare d'apparition ou possession ect dans le 20 ème siècle, et meme dans les cas collectifs, il faut absoluement prendre en compte le risque et les possibilités que cela soit lié a de l'ergotisme ...

nombre de cas paranormaux d'avant les années 1900 sont a mon avis fortement liés a des attaques de l'ergot de seigle sur les récoltes de villages isolés qui consoment leur propre récoltes dans du pain
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par alpacks le Dim 18 Jan - 16:55

pas d'objections ?

il faut bien se rendre compte que le phénomène d'ergotisme lié aux attaques a l'ergot de seigle, peuvent expliquer nombre de cas de possessions très frequentes avant le 20 ème siècle ...

et aussi leur reculs avec le reculs de la maladie sur le seigle !

le seul détail que je ne parviens pas a savoir, c'est si cette pathologie déclenchait ou non des fièvres ...

car les fièvres avec les psychotropes meme de faible puissance peuvent déclencher de terribles cauchemars ou des cas de délirium subitement !

je sais une chose, la drogue elle meme issue de l'ergot de seigle bien que réputée l'un des plus intenses halucinogène avéré en ce monde (l'un car il y a des molécules encore au dessus en capacité halucinatoire) les halucinations en elles même sont souvent plus faible que l'on pourrait penser ... le LSD ne provoque en réalité que des déformations visuels type kaleïdoscopique et une modification de la perception des couleurs ... ainsi que des déformations sonores, soit donc pas des apparitions meme ! un drogué au LSD ne voit pas mickey ou donald en face de lui ...

c'est une chose a bien différencier, en vrai se seront surtout des dédoublements des objets, les formes rondes auront tendance a former des spirales, les formes carrés des losanges dans les cotés bougent ... la vision prend un effet prismatique, une simple flaque d'eau ou de l'eau dans un verre peu donner la meme impression que si il y a avait de l'huile minéral ou de l'essence en surface (aspect arc en ciel) alors que pourtant ce n'est que de l'eau pure ... chaque chose que l'on voit semble "respirer" mais rien au de la meme a très fort dosage, seul l'effet psychotrope s'intensifie

mais dans le cas de l'ergotisme, bien évidement ses memes effets visuels, sonores ect seront présent normal ce sont les meme propriétés de base dont est issue la drogue LSD, mais si cela est accompagné par une forte fièvre du fait du choc de la maladie (ne pas oublier que c'est un champignon parasite du seigle), alors les capacités halucinatoire sont décuplées ! juste une fièvre sans psychotrope peut donner des halucinations (j'en ai fait les frais avec une grippe intestinale ou j'ai connu les pires fièvres de ma vie a 41°, je faisait des cauchemars terribles et meme éveillé !)

ce qui est donc clair que au de la des cas de possessions, l'ergotisme peut aussi expliquer des apparitions entre les effets de l'ergot de seigle et des fièvres qui sont un cocktail radicale pour qu'apparaissent dans notre vision des anomalies de fonctionement du cerveau qui seront passager (voir definitif hélas aussi, nombre de victimes de l'ergotisme ont fini psychotique a vie tout comme certains usager fragile d'esprit avec la drogue aussi)

il est donc fort probable que nombre d'apparitions chrétiennes puissent etre en relation avec des cas d'ergotisme en parallèle avec les cas de possessions issus de la confusion avec cette maladie

et je vais d'ailleur joindre cette analyse avec le topic sur la relation apparition de la vierge/ET car a mon avis c'est pertinant !

les cas collectifs sont meme tout a fait probable dans ce cadre aussi
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8430

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par casseron le Dim 18 Jan - 20:34

il est donc fort probable que nombre d'apparitions chrétiennes puissent
etre en relation avec des cas d'ergotisme en parallèle avec les cas de
possessions issus de la confusion avec cette maladie

Idée séduisante mais à mon avis fausse. Pourquoi ? Parce que les apparitions mariales sont majoritairement rapportées par une seule personne et trois au maximun. Et aussi parce que les apparitions sont le plus souvent étalées dans le temps. Il faudrait supposer que les "hallucinés" le soient par intervalle sans que leur entourage ne soit jamais atteint. Car si on ignorait l'origine de cette maladie, on en connaissait parfaitement les symtômes.
A Béhobie il y avait une mystique célèbre. Les guides ne manquent jamais de dire qu'elle prenait de la belladone, sans aucune preuve bien sûr. Mais il faut bien une explication à la sauce zét.

Question : il n'y a jamais eu autant de drogués qu'à l'heure actuelle. Pourquoi ne voient-ils jamais la Vierge ou des ovnis ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par alpacks le Dim 18 Jan - 21:46

il n'y a jamais eu autant de drogués qu'à l'heure actuelle. Pourquoi ne voient-ils jamais la Vierge ou des ovnis ?

tu lis l'ensemble de ce que je rapporte il y a une explication ! d'un aucun halucinogènes pris seul sauf un peut etre ... j'y reviens, ne déclenche d'halucinations comprenant des images concretes non présentes en réalité, seulement de fortes déformations, effet kaleïdoscopique, spirale avec les formes arondis, losange ou "carreau" de jeu de carte avec les formes carrés, effet de "respiration" de la matière comme si elle était vivante, effet prismatique de couleur arc en ciel, mais aussi les jaunes vont verdirent un peu, les verts vont se violacer ect ...

voila les réels effet pris seul des halucinogènes récréatifs les plus répandus dont le LSD issue de l'ergot de seigle (enfin c synthétique maintenant, l'ergot en lui meme est devenu extremement rare en europe de l'est avec les produits phytosanitaire)

seul peut etre la datura mais qui peut etre mortelle et indosable (les concentrations dans la plante imprévisible) peut provoquer des halucinations dont la puissance ira jusqu'a des apparitions qui ne sont pas dans la vision normales jusqu'a voir des personnes ect ... voir fantomes ... mais bon la datura les risques psychiatriques sont a la limite du systématique et garantie sans retour !

mais dans le cas de l'ergotisme, il s'agit d'une maladie avec d'autres symptomes qui peuvent etre une puissante fievre ... et la l'effet d'une fievre soudaine avec la monté halucinatoire classique + l'effet psychotrope extremement puissant (schyzophrénie passagère possible, donc ça va jusqu'a l'apparence de la posséssion démoniaque) peuvent crée des halucinations d'un ordres beaucoup + intenses que les effets récréatifs de la drogue qui en est issue

halucinogènes + fièvre = rever ou cauchemarder éveillé garantie d'ou le risque d'apparition beaucoup plus elevé qu'avec un cocktail molotov de drogue halucinatoire

ne serait ce que la fièvre seule est capable elle aussi de déclencher des reves et cauchemar éveillé sous l'effet des hautes temperatures ou est soumis le cerveau qui modifiera sont fonctionement sur le moment, j'en ai moi meme déja fait les frais avec une fièvre a 41° ou je voyais par exemple des éclairs dans ma chambre alors que j'étais éveillé, ma mère se souvient bien de cet épisode j'avais 11 ans

autre chose, bien que : "L'abbé Teissier montra ainsi en 1777 que l'administration de poudre d'ergot à des canards et à des porcs reproduisait les symptômes de la maladie. Cette connaissance devait en réduire progressivement les manifestations en Europe"

se savoir n'a déja d'un pas fait le tour du pays de suite, et de 2, une personne a qui cela arrive ne va pas penser que "o tiens ça pour sur, je me tape une bonne crise d'ergotisme" ...

le malade se voit simplement devenir fou et au fur et a mesure de la monté des effets se voit commencer a perdre le controle de sa pensée avec l'addition des symptomes fievre + halucination

de la, il répond de quoi le mec a qui ça arrive ? il répond de rien ! et cela va jusqu'au accès de folie les plus violents selon les psychismes differents des personnes, ce sont des réactions personnelles vis a vis de ça qui sont imprevisibles

tout comme on parlait y a pas si longtemps dans l'administration du fofo, des cas de gens qui se font droguer a leur insus en boite de nuit ou soirées douteuses avec un cachet (exta) ou bout de papier voir mine de crayon (LSD) ou bien pire encore GHB ect pour les viols ... j'ai fait partie d'une asso, après quelques bétises moi meme d'adolescent, pour informer les jeunes des risques des drogues et MST dans les milieux festifs, ont faisait beaucoup festival, rave, concert ect, tekno + a lyon ... souvent en parallèle avec medecin du monde, nous avions un medecin pour tenir une infirmerie et donc permanance en cas de problème dans ce genre de soirée ...

des gens drogués a leur insue ont en a vu pas mal, bien que bon parmis les gens qui l'on fait d'eux meme cela reste relativement rare, mais une chose qui revient fréquement c'est que la personne meme si elle est dans un milieu ou elle sait que des stupéfiants sont en circulation, elle ne pense pas forcément a la drogue pour expliquer ce qui lui arrive lorsque c'est a son ainsu ...

cela crée des choc psychiatrique lourd, la plupart du temps passagers mais desfois pour plusieurs années hélas, entre une personne consciente que c'est de la drogue, et une autre qui ne comrprend pas ce qu'il lui arrive la difference est fondamentale dans le traumatisme crée

moins évidement si c'est dans une rave, car la victime n'est pas idiote et se doute rapidement qu'il vient de se faire avoir, mais dans les festivals et concert ect, la c'est autre chose ... la victime voit surtout qu'elle perd le controle sans comprendre ce qui engendre une panique qui agrave TOUT ! et meme dans une rave ou la victime comprend ce qui se passe, l'enervement ect peut faire dégénérer la chose ... si c'est du LSD les risques sont énormes de chocs psychiatriques majeurs

une dernière chose, l'ergotisme il y a eu des cas collectifs comme de personnes isolées ! l'ergot de seigle, il faut déja une certaine concentration dans la farine ou le mélange farine + grain de seigle pour en déclencher les symptomes ... il y a eu la plupart du temps des cas isolées car le pain de seigle était une forme noble et chère du pain pendant très longtemps

l'ergot de seigle peut dans les cas majeurs infecter tout un champ, mais la plupart du temps cela ne concernait que quelques épis de seigle, de la, les chances d'avoir les symptomes étaient liées au fait si tout ce qui est infecté va dans le meme sac de grain, et si au moulin toute la farine infectée reste groupée dans le meme sac pour avoir la concentration sufisante, un concour de circonstance en somme ! car l'ergot en lui meme n'avait rien de rare

c'est pour cela que ça pouvait concerner, 1-3-200 personnes ! et regarde bien le témoignage du dernier cas en france ! en 51 a pont saint esprit ! plus de 50 internés en hopital psychiatrique ... il est évident qu'il est très difficile d'etre conscient soit meme d'etre sous l'effet de l'ergotisme ... car ce sont des symptomes qui font rapidement paniquer et cela amplifie encore + le phénomène

derniere chose cela arrivait surtout dans les villages isolées qui échangeaient peu leur produit agricoles mais les consomaient en production vivrière ... car sinon lors des échanges commerciaux le seigne avait de forte chance d'etre mélangé a d'autre récolte saine qui diminu la concentration mais ça n'empechait pas des cas parfois ...
avatar
astronef
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 669

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par astronef le Dim 18 Jan - 22:58

Pont saint Esprit ....c'est prédestiné comme nom
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8430

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par casseron le Lun 19 Jan - 11:29

Les victimes de l'ergot ont-elles rapporté des visions de la Vierge ou d'ovnis ? Trouve-t-on quelque part la description de leurs hallucinations ?
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par alpacks le Ven 23 Jan - 14:56

@casseron a écrit:Les victimes de l'ergot ont-elles rapporté des visions de la Vierge ou d'ovnis ? Trouve-t-on quelque part la description de leurs hallucinations ?


non et cela pour plusieurs, maladie extremement mal connue du grand public ... pour preuve, qui connait l'ergot de seigle aujourd'hui ?

très peut de monde ...

avant le 20 ème siècle c'est une maladie qui a longtemps été occultée par l'église elle meme, mais aussi ne très nombreux medecins qui ne savaient meme pas ce qu'elle était et qui en est responsable, ou plutot "quoi" ...

auparavant, elle s'appelait feu de la saint antoine, les gens ne savaient pas d'ou elle provenait, pour eux c'était une maladie clairement d'origine démoniaque ... la maladie en elle meme a crée son propre pelerinage pour se rendre a l'abbaye de saint antoine pour tenter d'en guérir les maux ... et surement une sorte de purification par l'église ...

comme de toute façon, sa forme de gravité peut aller de symptomes durant 24-48h, jusqu'a la maladie mentale a vie, et aussi la mort, il y a eu normalement des souches d'ergot de seigle plus virulente que d'autres, le champignon en lui meme a eu des sous espèces qui rentrent aussi en compte dans la concentration de lysergines absorbées ...

l'ergot de seigle est soupçonné aussi d'avoir dans certaines attaques très grave avoir tué plus de 40 000 personnes par exemple en l'an 994 du fait de mycotoxine très toxique selon les souches mais bel et bien imputable a Claviceps purpurea son nom latin ... qui n'est que l'ergot de seigle ...

il y aura sans d'autres bien d'autres hécatombes dans des régions tout a long du moyen age, et surement dans toute l'histoire de l'agriculture européenne remontant jusqu'a l'antiquité ... bien que la souche de l'ergot de seigle ou de claviceps purpurea puisse apperement provenir de l'asie sibérienne pour son origine de biotop naturel ... l'ergot a surement tué des millions de personnes dans son histoire tout en restant extrement très mal connu

il suffit de taper ergot de seigle sur internet pour se rendre compte des faibles données concernant ce champignon, sa maladie, ses toxines, ses lysergines halucinogènes et ses dégats agricoles ...

bien que pourtant des médicaments ont été conçue directement de l'ergot dans la pharmacologie du moyen age, comme antalgique pour les sages femmes et pourrait remonter très loin dans les pratiques druidiques païenne européenne soit jusqu'a l'antiquité

mais le reste de son utilisation pharmacologique viendront de travaux du milieu du 19 ème siècle, ou l'on tentera d'isoler les principes actifs pour justement l'effet antalgique, et en séparer les toxines potentiellement mortelles selon les souches, et bien évidement les lysergines aussi ... en 1907 les britaniques Barger et Carr isolent une préparation active d'alcaloïdes qu'ils nomment ergotoxine3.

Mais c'est le pharmacologue H.H. Dale qui met en évidence les caractériques utéro-constrictive et inhibitrice sur l'adrénaline de la préparation. En 1908, un médecin américain (John Stearn) consacre une publication (Account of the pulvis parturiens, a remedy for quickening childbirth) à l'ergot qui le met en avant dans la médecine traditionnelle. Mais son usage est jugé trop dangereux pour l'enfant puisqu'en cas d'erreur de dosage la parturiente souffre de spasmes utérins ; son utilisation se limite ensuite à la réduction des hémorragies postnatales.

Ce n'est qu'en 1918 qu'Arthur Stoll isole enfin un alcaloïde, l'ergotamine ce qui ouvre la voie à l'usage thérapeutique. Finalement dans les années 1930, les américains W.A. Jacob et L.C. Craig isolent l'élément fondamental commun à tous les alcaloïdes de l'ergot, l'acide lysergique. Enfin, Arthur Stoll et E. Burckhardt isolent le principe anti-hémorragique de l'ergot, l'ergométrine (aussi appelée ergobasine ou ergonovine).

Albert Hofmann est le premier à la synthétiser et à en améliorer les capacités thérapeutiques utéro-constrictives qui est commercialisé sous le nom Methergine ; c'est en cherchant d'autres molécules actives selon la même méthode qu'il synthétise le LSD en 1938.



sinon concernant, des témoignages corrélants des visions de vierges ou d'Ovni, seule l'église pourrait avoir cela en archive car les cas d'ergotismes ayant cessé a partir des années ou l'agriculture utilisait des produits anti fongique comme la chaux justement pour lutter contre ce qu'ils faisaient le plus peur soit l'ergot comme attaque de champignons sur les champs ... de + l'ergot pouvait très bien pousser sur du blé mais sa forme ou il explose dans les récoltes est notable surtout sur le seigle

l'essentiel des cas d'ergotismes a été geré par la medecine cléricale, qui s'est bien gardée de faire connaitre les cas graves de troubles mentaux et de posséssions ... car d'un par crainte de voir apparaitre un usage dérivé des derniers païens, voir crainte de voir revenir des pratiques païennes très similaires au chamanisme de sibérie qui utilise par exemple l'amanite tue mouche comme vecteur de transe ...

l'ergotisme a été donc très occulté pour ses raisons, d'un pour en faire une chasse gardée pour que l'église soit un refuge devant ses troubles mentaux qui s'apparente a de la possession démoniaques amplifiées de la panique et des cas schyzofrénique ... lorsque les gens en étaient malade l'église se gardait bien dans de nombreux cas d'expliquer ce qu'en était la cause ... et cela pour les cas avant 1777 ou un moine a bien mis en évidence par des essais animal sur des animaux de la ferme ou il a pu reproduire une partie des symptomes bien que ca a vraiment du etre une partie car une oie ou un cochon qui halucine et devient psychosé ... ben dure dure quoi

toujours est il que cette occultation pour moi a permis a la sainte église de démontrer sa puissance devant les forces démoniaques dans les cas graves ou les gens n'avaient aucune idées d'ou pouvaient provenir ses symptomes ou ils ressentaient des brulures et les troubles mentaux graves comme une possession !!!

pour la medecine hors cléricale, a mon avis les cas graves halucinatoire ou des vierges et ovni devaient apparaitre au malade, c'était asile directos ... la ou ils s'emmerdent pas a faire des statistiques sur ce que voient les malades hein ...

mais voila, il y a aussi les cas d'entre 2, la ou l'ergotisme peut provoquer des chocs psychologiques et halucinatoire sur 24h puis le malade revient dans un état tout a fait nomal après avoir éliminé naturelement la toxine ... a mon avis ce sont justement ses cas la qui sont polémiques pour moi et notoire dans les apparitions et manifestation OVNI des siècles passés ...

mais voila, soit on prenait les gens pour des fous, soit ils n'en parlaient pas pour justement ne pas etre jeté dans les hospices de fous pour les cas passagers ...

regardons simplement comment étaient acceuillis les témoignages de PAN et OVNI dans le passé, pris de façon risible par les charlatans de la science de l'époque, car a cette époque oui la science était completement noyauté de gens bien malhonnète ... avec les rares exceptions qui ont eux forgés l'histoire de la science et des grandes découvertes !

a mon avis, il y a surement des recherches a faire la dessus, dans les archives nationales, et aussi dans les archives de l'église si bien entendu elle les mets a disposition

pour le reste, l'histoire contenporaine et l'ergostisme, on se rend bien compte sur le net que le black out est total, il y a bien peu de chose alors que ce champignon a posé de grand problème pendant des siècles et millénaires ... mais une chose est sure, il n'est pas innocent au vue de l'utilisation systématique des anti fongiques dans l'agriculture moderne ...

et d'ailleurs avec le bio, nous devrions le voir revenir et le risque avec ...

Contenu sponsorisé

Re: Le café lié aux hallucination et aux phénomènes paranormaux

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 24 Sep - 19:45