Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Grande-Bretagne : scandale dans l'Église catholique

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Grande-Bretagne : scandale dans l'Église catholique

Message par Macha le Mer 27 Fév - 11:43

Un cardinal, connu pour ses positions très conservatrices, a été contraint à la démission à la suite des accusations de plusieurs prêtres.



Son opposition au mariage homosexuel, qu'il avait décrit comme "la subversion grotesque d'un droit de l'homme universel", lui avait valu d'être élu "bigot de l'année 2012" par l'association pro-gay Stonewall. La surprise a donc été grande quand le cardinal Keith O'Brien, leader de l'Église catholique d'Écosse et défenseur notoire des valeurs conservatrices, a annoncé lundi sa démission au lendemain de la publication d'un article dans The Observer dénonçant sa "conduite inappropriée" à l'égard de trois prêtres et d'un ancien séminariste.

C'est à la demande du pape que le principal ecclésiastique catholique britannique, qui devait prendre sa retraite le jour de son 75e anniversaire, le 17 mars prochain, a quitté son poste d'archevêque de St Andrews et Édimbourg. Sa démission signifie qu'il ne prendra pas part à l'élection du nouveau pape, qui aura lieu dans les jours suivant la renonciation officielle de Benoît XVI jeudi soir. Principal ecclésiastique catholique du Royaume-Uni, il était le seul Britannique autorisé à voter au conclave.

"Contacts inappropriés"

"Au vu de mes années de service auprès de l'Église, je remercie Dieu pour tout le bien que j'ai pu faire et m'excuse auprès de tous ceux que j'ai pu offenser", a déclaré le cardinal de façon quelque peu ambiguë dans le communiqué annonçant sa démission hier. Un attaché de presse représentant l'Église catholique d'Écosse a précisé qu'O'Brien, qui conteste ces accusations, avait fait appel à un avocat.

Début février, les quatre hommes au centre de cette affaire de moeurs présumée avaient adressé une lettre de plainte contre O'Brien à Antonio Mennini, nonce apostolique en Grande-Bretagne. Dans cette missive, ils déclaraient avoir été soumis à des "contacts inappropriés" initiés par O'Brien dans les années 80, alors qu'ils étaient en poste dans le diocèse de St Andrews et Édimbourg. L'un d'entre eux, jeune séminariste de 18 ans au moment des faits, avait choisi de quitter l'Église après la nomination d'O'Brien comme évêque. Catherine Deveney, auteur de l'article de The Observer, a décrit les plaignants comme des "hommes intègres, ayant pris une décision difficile et agi selon leur conscience."

"La vie en célibat difficile"

Lors de ses dix années à la tête des catholiques écossais, O'Brien s'était imposé comme l'un des plus fervents défenseurs des valeurs traditionnelles de l'Église, n'hésitant pas à comparer les techniques de procréation artificielle à des "expérimentations nazies" et l'avortement à un "massacre".

De façon déjà surprenante, le cardinal avait pris position pour le mariage des prêtres, comme révélé dans une interview vendredi dernier. Affirmant n'avoir jamais voulu se marier lui-même, il remarquait que le célibat des prêtres n'avait aucune "origine divine" et que la possibilité de se marier devrait être offerte aux membres de l'Église : "Nous vivons dans un monde libre, avait-il ainsi déclaré. Et je sais que de nombreux prêtres trouvent la vie en célibat difficile et ressentent le besoin de vivre avec une compagne, avec laquelle ils puissent se marier et avoir des enfants."

Le sort du cardinal déchu sera maintenant décidé par le Vatican...


Source : http://www.lepoint.fr/monde/grande-bretagne-scandale-dans-l-eglise-catholique-26-02-2013-1632746_24.php
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8043

Re: Grande-Bretagne : scandale dans l'Église catholique

Message par casseron le Mer 27 Fév - 11:45

Il n'y a plus qu'une solution : remplacer les prêtres par des robots !
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 0:31