Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Mikerynos le Sam 23 Fév - 10:06

Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.
Attaque suspecte de 4 veaux.

Santo Domingo est une petite ville, située dans le Nord-Est du Département Las Colonias, à environ 80 km de la capitale Santa Fe. L’éleveur Armando Convi à subit la perte de 4 veaux en une semaine. Le premier animal a été découvert dans la matinée du mardi 18 Septembre, puis un autre le 19 qui a du être euthanasié, deux autres animaux ont subi le même sors le jeudi 20 et vendredi 21. Un animal à survécu et se remet difficilement de ses plaies. Les blessures sont identiques sur tous les animaux, une sorte de morsure semi-circulaire derrière la tête, en haut de la nuque. L’attaque c’est produite à quelques mètres de l’habitation de l’éleveur, même les chiens n'ont pas aboyé. Pas de traces au sol.

Une vétérinaire local le Dr. Jorge Tevez, âgé de 37 ans, venu sur place, déclare « C’est bien la première fois que je vois ce type de blessure dans cette partie du corps, je n’ai jamais eu de cas similaire dans la région. Je n'ai aucune idée de ce qui est capable de faire cela... Dans cette région, il ya beaucoup de pumas, qui nous ont récemment tué deux poulains, ils tuent leur proie en mordant la base du crâne, brisant le cou de leur victime. Ils enterrent ensuite la carcasse ou la recouvrent partiellement afin de la protéger quelques jours des charognards avant de revenir pour s'en nourrir. Ici, les coupes sont curieuses, et ce que je peux vous dire que c’est ni un homme, ni un animal. Tous les collègues avec qui j’en ai parlé n'ont pas d'explication » Le Dr Tevez, a eu l'occasion d'observer des cas précédents, y compris un veau qui avait une coupe précise au niveau de l'abdomen, il dit qu'il ne croit pas que ce style de coupe puisse être reproduite par un vétérinaire professionnel lors d'un acte de chirurgie.



San Diego, Tala (Argentine) Le 19 Février 2013.
Mutilation de cinq veaux.

Mutilation de 5 veaux pesant chacun environs 100 Kg, sur lesquels des traces d’une coupe semi-circulaire à été observé à l’arrière du cou, était également manquant les tissus mous (langue, les yeux et les oreilles), prélevé avec précision. Aucune trace de sang n’a été découvert sur les lieux, selon le propriétaire des animaux, Edgardo « Lalo » Slooltman.

Les animaux ont été découverts le mardi 19 Février dans un champ à San Diego, dans le département de Tala, situé à 7 km à l’Ouest de la route 208 et proche de l’Uruguay.
Déjà en Mars 2010, Jacobo Schwartz un boucher, avait trouvé une vache de 350 Kg mutilée, la mâchoire à nu et présentant des coupes similaires. Manquait également la langue et un œil. A cette époque, la police avait enquêté et avait déterminé que le décès de l'animal était du à un empoisonnement du foie, suite à l’absorption d’un arbuste toxique (Cestrum parqui) après une autopsie. Les mutilations étant l’œuvre des charognards. La découverte des veaux morts à été signalé à la police qui recueille des données afin de déterminer ce qui s'est réellement passé.
_____________________________________
Source : Riel FM, Basavilbaso


___________________


avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par OLOVNI le Sam 23 Fév - 12:18

C 'est tout à fait déroutant! Encore plus que les prélèvements chirurgicaux...
On a l 'impression que les veaux n 'avaient pas le gabarit pour qu 'une sorte de pince à prélever les animaux devienne trop coupante
(Personne n 'est parfait)
Sur le second cas , il y a même le carnage ET la chirurgie !
Vivement les explications ! ( de tous bords )
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5006

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Achim le Sam 23 Fév - 14:31


Il te faut des explications ? Tu es sûr ?
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par OLOVNI le Sam 23 Fév - 16:38

Je veux bien une longue explication de zet , ça devrait valoir la peine ! drunken
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5006

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Achim le Sam 23 Fév - 18:43


Oh pas de problème ; ils te diront que les mutilations sont le fait de maniaques du scalpel. Tout celà bien sûr en ignorant superbement la compétence (pour ne pas dire la virtuosité) nécessaire à l'opération... Compétence que l'on trouve rarement au fond des campagnes, mais peu leur importe !

Au fond, leur méthode est simple : il leur suffit de nier en ricanant.
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par OLOVNI le Sam 23 Fév - 21:11

Le premier animal a été découvert dans la matinée du mardi 18 Septembre,
puis un autre le 19 qui a du être euthanasié, deux autres animaux ont
subi le même sors le jeudi 20 et vendredi 21.

Donc une attaque par jour , sur quatre jours

Pour ce qui est de cet aspect a répétition , on pense plus facilement à une attaque de prédateur

Si c 'était a sa porte, l 'éleveur aurait pu finir par prendre des dispositions pour protéger ses veaux et ou observer ,faire le guet .Quatre soir de suite ,sans réagir , il faut être fataliste ( ou avoir peur de la réalité )
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Mikerynos le Mar 5 Mar - 18:03

Je n'ai pas trop le temps de participer au débat actuellement, mais patience... Pour ce qui concerne ce cas, je post à la suite les dernières nouvelles.



___________________


avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Mikerynos le Mar 5 Mar - 18:03

Retour sur les mutilations de San Diego le 19 Février 2013.
Mutilations post mortem.


L’endroit se situe à 7 Km de la route provinciale No 208, et à la limite du département de Tala et de l’Uruguay. Le propriétaire des animaux est Edgardo « Lalo » Slooltman, ce dernier à perdu 4 de ses veaux d’un cheptel qui comptait 13 bêtes. La police des brigades du vol de bétail et de Basavilbaso investiguent. C’est le commissaire principal Jorge Cancio et le sergent Ricardo Clodomiro qui sont chargé de l’enquête, ainsi que deux enquêteurs civils : Le Dr. Roberto Lescano (Véérinaire de Basavilbaso) et Daniel Padilla, qui est un chercheur.

Au début de l’année 2013, plusieurs cas de mutilations de bétail dans la province de l’Entre Ríos, ont alerté les éleveurs, mais aussi les autorités. Toutefois, il est bon de mettre un frein sur ce « tourbillon » informatif afin de ne pas engendrer du n’importe quoi. Pour en revenir aux faits concernant la mutilation de 4 veaux du ranch d’Edgardo « Lalo », de nouvelles photos et une chronologie des événements, provenant de la radio FM Riel, sont maintenant disponibles.

Dans l’après-midi du vendredi 22 Février, la police de la ville de Basavilbaso est intervenue sur les terres de l’exploitation du ranch d’Edgardo « Lalo » Slooltman, ce dernier a déposé une plainte au Procureur de service et au personnel de la brigade du vol de bétail. A cet endroit cinq veaux d’environ 100-120 Kilos ont trouvé la mort dans des circonstances qui restent à éclaircir. Sur tous les animaux ; La peau de la mâchoire (coupures caractéristiques de « fer à cheval » dans le maxillaire) les yeux, les organes génitaux, la queue et la langue étaient manquants. Aucune trace de sang n’a été retrouvée sur le lieu de la découverte. La police a fait les premières constatations et de nombreuses photos. Des prélèvements d’échantillons ont été effectués par Roberto Lescano, un médecin réputé de la région. L’ensemble sera envoyé dans un laboratoire pour analyse.

Sur le dos d’un des animaux, une marque en forme de « V » est visible. C’est le deuxième animal mutilé, il s’agit d’un veau mâle de race Hereford rouge pesant entre 200 et 300 Kg. L’animal à été retrouvé coucher sur le côté gauche. Il manque un œil et la langue à été coupé jusqu’à la base. Prélèvement de l’anus sur 18 cm. Le chercheur Padilla, publiera sur son blog, les détails de l'enquête.

Diagnostic du vétérinaire du 5 Mars 2012.
Le Dr. Roberto Lescano a examiné 2 des animaux. Il conclus à 90%, que « Les animaux étaient atteind du bacillus anthracis ou anthrax » Une maladie infectieuse aiguë caractérisée par une inflammation des muscles. Son rapport repose en grande partie sur une histoire de mort subite et lésions circonscrites dans une région des muscles des mollets. La toxémie sévère et une forte mortalité affectant les bovins âgés de 6 mois à 2 ans environ « Les blessures sont post mortem ». Il ne sait toujours pas comment les mutilation se sont produite, et avoue être désorienté concernant les blessures à l'intérieur de la bouche, ainsi que la langue manquante.

Clostridium difficile est une espèce de bactéries du genre Clostridium. Il s’agit de bacilles gram positifs, anaérobies stricts et sporulés. La bactérie est une bactérie à Gram positif, en forme de tige bacille anaérobie le plus souvent trouvés dans le sol et dans le tractus intestinal des bovins, moutons et autres ruminants. Les bactéries peuvent exister dans un état végétatif ou comme une spore. Lorsque les cellules végétatives croître à des niveaux élevés, les bactéries produisent des toxines. Idéalement, les bactéries forment des spores qui permettent aux bactéries de survivre dans un état de dormance jusqu'à exposés à des conditions qui peuvent soutenir leur croissance.

Le Dr. Roberto Lescano suggère l'apparition de l'infection dans les plaies contaminées, les bovins sont plus susceptibles à l'infection lorsqu’elle se produit par ingestion de l'organisme. La mort survient habituellement et soudainement, souvent dans les 24 heures après l'observation des symptômes (Tremblement et fièvre)
__________________
Source: http://www.visionovni.com.ar/


___________________


avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5006

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Achim le Mer 6 Mar - 1:03


@ OLOVNI

"Pour ce qui est de cet aspect a répétition , on pense plus facilement à une attaque de prédateur"

Pas de trace de sang, la langue, les yeux et les oreilles prélevés avec précision...

La facilité est mauvaise conseillère...

Contenu sponsorisé

Re: Santo Domingo, Las Colonias (Argentine) Les 18-21 Septembre 2012.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 18:49