Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ufomania 72 est disponible

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Ufomania 72 est disponible

Message par Macha le Dim 3 Fév - 19:52


Au sommaire nous trouvons les classiques actualités, où nous apprenons entre autres infos, que le rédacteur d’Ufomania, Didier Gomez est désormais responsable du MUFON pour la région Midi-Pyrénées.

Ce numéro édite également, sous sa forme papier, le dossier sur Cussac élaboré par Jean-Marc Gillot et dont Marc nous avait aimablement fourni le lien sur Ufofu .

Un travail de recherche et de documentation par lequel l’hypothèse d’une confusion avec un hélicoptère (entre autres) est scrupuleusement examinée. Un dossier formé au total par 12 pages ( !) regorgeant d’informations, et laissant la part congrue (tout au plus une page sur 12) aux hypothèses dites « exotiques ».

Une interview de l’ufologue espagnol Vicente-Juan Ballester Olmos occupe les pages 18 à 24. Un personnage de l’ufologie européenne dont nous avions déjà eu l’occasion de parler sur UFOFU via son travail FOTOCAT.

Un autre personnage ibérique, dont l’hypothèse avait été traité également et très récemment (octobre 2012) sur UFOFU, apparaît dans ce numéro. Il s’agit de José Antonio Caravaca et sa théorie de la distortion qui avait longuement été débattue sur cette page du blog. J’ai eu l’agréable surprise de constater que l’article publié, de la page 26 à 28, est en fait l’édition papier issu du blog. Je suis heureux que Didier Gomez puisse faire appel, de temps en temps, aux travaux présentés via UFOFU pour son édition papier.

La page « Archivage » présente le travail de Gilles Thomas, animateur d’une Web-Tv consacrée aux Ovnis, et qui compile des heures d’auditions des principaux ufologues français via une banque de données informatique : « les mémoires de l’ufologie »

La rubrique « vie associative » présente François Haÿs et les rencontres ufologiques de Grenoble.

Le groupe « ufologie dynamique », via son responsable Alix Leproust, évoque quant à lui sa vision de l’ufologie : Rejetant pêle-mêle ésotérisme et « phénomènes liés au domaine de l’anomalistique… etc », il concède cependant qu’ “il est notable que certaines études connexes (Fortéennes, J. Vallée…) liées au sujet de l’OVNI lui-même sont intéressantes, mais dans un cadre strictement réservé à la réflexion du contexte ovnien (travaux sur les similitudes, rapprochements, histoire, faits, etc…)”

La rubrique « livres lus » évoque :

1/ un ouvrage portugais « D’autres mondes » issu de la plume de l’ufologue Joaquim Fernandes.

2/ Une bande dessinée française « Missions Kimono » (Auteurs Jean-Yves Brouard et Francis Nicole) qui met en scène des ovnis dans un contexte aéronautique militaire. La page de la BD illustrant l’interview m’a immédiatement remémoré mes albums de Tanguy et Laverdure ! Notons la réponse de l’auteur suite à une question au sujet de l’impact vis-à-vis des lecteurs habitués de la série : « Eh bien, j’ai été assez surpris de découvrir que dans le milieu aéro, certains lecteurs se sont détournés de cet album, en disant clairement qu’il leur parait farfelu ».

Je termine ce petit passage en revu du magazine par la citation de John Keel, qui chapeaute l’éditorial en page 3 :

”les manifestations observées sont mises en scènes et ajustées aux croyances des individus ainsi qu’aux capacités mentales des témoins. Autant les OVNIs que leurs occupants semblent être capables d’apparaître sous des formes multiples, et les contactés reçoivent des informations qui sont conformes à leurs propres croyances. Les témoins ne sont pas les initiateurs des supercheries, mais plutôt les victimes de celles-ci. Les buts apparents de tous ces fausses informations sont multiples : créer la confusion, la diversion et détourner de la vraie nature du phénomène”.

Pour lire la suite sur ufofu : http://ufofu.tumblr.com/
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 3:09