Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mieux que le photovoltaique

Partagez
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Mieux que le photovoltaique

Message par OLOVNI le Ven 4 Jan - 22:52

Des chercheurs du Laboratoire de Nano-photonique de
la "Rice University" au Texas ont récemment dévoilé une nouvelle
technologie révolutionnaire qui utilise l'énergie solaire bien plus
efficacement que les actuels panneaux solaires photovoltaïques.

Le principe de cette nouvelle technologie repose sur
l'utilisation de nanoparticules de métal ou carbone dispersées dans un
liquide, qui absorbent l'énergie solaire et la convertissent
directement en vapeur avec un rendement remarquable de 24 %. A titre de
comparaison, les cellules solaires photovoltaïques actuelles ont un
rendement de conversion électrique moyen de l'ordre de 15 %.

La vapeur constituant le fluide industriel le plus
utilisé au monde et 90 % de la production mondiale d'électricité
reposent sur l'utilisation de vapeur pour faire tourner les turbines
des centrales électriques. L'efficacité de cette nouvelle voie
technologique réside dans le fait que le liquide dans lequel sont
disséminées les nanoparticules n'a pas à être chauffé entièrement pour
atteindre sa température d'ébullition et s'évaporer.

Cette technique permet en effet une micro-production
locale de vapeur, au niveau de chaque nanoparticule excitée par la
lumière solaire. La partie de l'énergie absorbée qui n'est pas réémise
par dispersion lumineuse est dissipée sous forme de chaleur mais, comme
ces nanoparticules n'ont qu'une surface très réduite pour dissiper
cette chaleur, il s'ensuit une élévation de température forte et rapide
qui provoque l'apparition d'une couche de vapeur autour de la
particule, couche qui présente une conductivité thermique plus faible
que celle du fluide environnant.

La grande avancée de ce procédé est que le fluide
n'a pas besoin d'être directement chauffé et cette technique a donc un
meilleur rendement que toutes les autres méthodes connues. Dans un
premier temps, cette "vapeur solaire" n'est pas destinée à produire
de l'électricité mais à permettre à un coût très bas - deux fois et
demi inférieur à celui des techniques classiques de distillation
- l'assainissement et la purification de l'eau dans les pays émergents.

Contrairement aux approches solaires actuelles qui
privilégient, en raison d'un rendement modeste, des centrales solaires
de grandes surfaces, cette nouvelle technologie à haut rendement permet
d'envisager des sources d'énergies solaires compactes pouvant être
utilisées dans de nombreux secteurs d'activités.

En s'appuyant sur ce concept, les étudiants de la "Rice University"
ont par exemple conçu un autoclave pour stériliser des
instruments médicaux dans les structures de santé des pays en voie de
développement qui ne sont pas toujours reliées au réseau électrique. ils
ont également mis au point un système compact qui peut traiter les
déchets dans les régions et villes qui n'ont pas accès aux réseaux
d'assainissement. Enfin, ces chercheurs travaillent sur des systèmes
thermiques couplant chauffage et climatisation qui utiliseraient la
lumière solaire pendant la journée et l'électricité pendant la nuit.

source: http://www.rtflash.fr/convertir-directement-l-energie-solaire-en-vapeur/article
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû - 6:02