Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

l'ADN a parlé, Henri IV et Louis XVI sont bien de la même famillle

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

l'ADN a parlé, Henri IV et Louis XVI sont bien de la même famillle

Message par Apollyôn le Ven 4 Jan - 14:53

L'ADN du roi de Navarre coïncide avec celui tiré du sang séché de Louis XVI. Une preuve que le roi guillotiné est bien un descendant de Louis XIII (lui-même fils d'Henri IV) et pas de Mazarin.

C'est Dallas chez les rois de France. Une équipe de scientifiques franco-espagnole rassemblée autour de Philippe Charlier a trouvé un profil génétique commun entre la tête momifiée d'Henri IV et du sang séché provenant de son descendant, Louis XVI. Cette découverte valide l'authenticité des deux restes royaux. Elle prouve aussi que le roi guillotiné est bien un descendant de Louis XIII (lui-même fils d'Henri IV) et pas de Mazarin, comme l'estimaient certains historiens.

AUTHENTIFICATION. Ces travaux, dont les résultats sont publiés lundi 31 décembre 2012 en ligne par la revue Forensic Science International, "montrent qu'Henri IV et Louis XVI ont le même patrimoine génétique passant par les pères", a expliqué à l'AFP le Dr Charlier, médecin légiste à l'hôpital Raymond Poincaré de Garches, en région parisienne, et grand spécialiste des énigmes historiques.

En confirmant par la génétique "la véracité de l'arbre généalogique entre Henri IV et Louis XVI", l'étude apporte un argument supplémentaire à l'authentification de la tête d'Henri IV, contestée par certains.

Retrouvée en 2008, après plusieurs siècles de pérégrinations, la tête du roi Henri IV avait été authentifiée en 2010, sur la base de nombreux recoupements scientifiques et historiques, par une équipe d'une vingtaine de spécialistes conduite par le Dr Charlier (voir l'article de Sciences et Avenir à ce sujet). Mais ils avaient alors échoué à extraire l'ADN.

GOURDE. Quant au sang attribué à Louis XVI, analysé en 2011 par une équipe italo-espagnole pilotée par Carles Laluela-Fox (Institut de biologie évolutive de Barcelone), il a été récupéré dans une sorte de gourde possédée par une famille aristocratique italienne.

Cette gourde aurait contenu un mouchoir qui avait trempé dans le sang royal, le jour où Louis XVI fut guillotiné, le 21 janvier 1793.

Sept générations séparent ces deux rois de France au destin tragique, Louis XVI descendant en ligne directe paternelle d'Henri IV, assassiné par Ravaillac le 14 mai 1610.

C'est précisément l'ADN "paternel", l'ADN du chromosome Y, qui a parlé, balayant les derniers doutes sur l'authenticité de la tête d'Henri IV, selon le Dr Charlier.

L'Institut de biologie évolutive de Barcelone a travaillé sur un échantillon "provenant du plus profond de la gorge de l'individu" et a pu extraire un ADN partiellement exploitable.

PROFANATION. La tête d'Henri IV a été séparée de son corps en 1793, sous le régime de la Terreur, lors de la profanation de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France.

Elle n'est réapparue qu'au XIXe siècle dans une collection privée d'un comte allemand, avant d'être acquise en 1919 par un antiquaire de Dinard, puis revendue à un couple de retraités passionnés d'Histoire. Ceux-ci l'ont léguée au chef actuel de la maison de Bourbon, Louis de Bourbon.

"MIRACLE". La confirmation de la lignée paternelle entre Henri IV et Louis XVI apporte aussi indirectement une réponse aux historiens qui pouvaient douter que Louis XIV soit bien le fils de Louis XIII, et non de Mazarin. "L'enfant du miracle" était né plus de 20 ans après le mariage de Louis XIII, le premier fils d'Henri IV, avec Anne d'Autriche.

Des parcelles du coeur de Louis XIII et de celui de Louis XIV sont conservées à la basilique Saint-Denis, mais l'équipe du Dr Charlier n'a pas été autorisée à les étudier.

VAMPIRES. Le Dr Charlier a travaillé sur des fragments du coeur de Richard 1er d'Angleterre, dit Richard Coeur de Lion. "Les résultats sont imminents", a-t-il déclaré, avant son départ pour la Transylvanie où il doit étudier des squelettes de prétendus vampires.

Quant à l'équipe de Carles Lalueza-Fox, maintenant qu'elle a la confirmation que le sang séché est bien celui de Louis XVI, elle pourrait tenter de déchiffrer le génome complet du dernier monarque absolu de l'Histoire de France et en tirer des informations sur la famille royale, comme la consanguinité ou la susceptibilité aux maladies.
source : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/archeo-paleo/20121231.OBS4044/nouvelles-revelations-sur-la-tete-momifiee-d-henri-iv.html

Pour en savoir plus sur la tête d'Henri IV : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/archeo-paleo/20101216.OBS4831/comment-la-tete-d-henri-iv-a-t-elle-ete-identifiee.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

Il n'aura pas fallu attendre bien longtemps pour que des voix contestent cette découverte : http://www.lepoint.fr/culture/l-authentification-de-la-tete-d-henri-iv-contestee-par-un-historien-02-01-2013-1607912_3.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: l'ADN a parlé, Henri IV et Louis XVI sont bien de la même famillle

Message par Apollyôn le Mer 9 Oct - 12:52

Une analyse ADN remet en question l'authenticité de la tête d'Henri IV

Paris (AFP) - Le sang de Louis XVI n'était pas le sang de Louis XVI et du coup, la tête d'Henri IV ne serait finalement pas la tête d'Henri IV: une nouvelle étude basée sur l'ADN des Bourbon encore vivants vient casser le lien génétique qui confirmait l'identité du chef du "Vert Galant".

"Ce n'est pas le sang de Louis XVI", a affirmé à l'AFP Jean-Jacques Cassiman, directeur du service de Génétique humaine de l'Université de Louvain (Belgique), qui a comparé la signature génétique de la relique avec des prélèvements ADN réalisés sur trois descendants vivants de la Maison Bourbon. Du coup la comparaison entre ce sang et la fameuse tête momifiée tombe.

Retrouvée en 2008 après plusieurs siècles de pérégrinations, la tête du roi Henri IV, assassiné en 1610, avait été authentifiée en 2010 par une équipe d'une vingtaine de spécialistes conduite par le légiste Philippe Charlier, sur la base de nombreux recoupements scientifiques et historiques, immédiatement contestés point par point par l'historien Philippe Delorme.

Manquait cependant la signature ADN, argument ultime pour départager les tenants de l'authenticité de la relique et ses détracteurs.

Fin décembre 2012, le Dr Charlier, spécialiste des énigmes historiques, et Carles Lalueza-Fox, expert espagnol en paléogénétique, publiaient dans la revue Forensic Science International un profil génétique commun trouvé entre la tête momifiée et du sang séché provenant d'un mouchoir qui aurait trempé dans le sang royal le jour où Louis XVI fut guillotiné, le 21 janvier 1793.

Pour l'équipe franco-espagnole, la concordance génétique entre les deux reliques validait de fait leur appartenance à deux rois de France séparés par sept générations.

Mais Philippe Delorme réfutait là encore cet argument, pointant des lacunes dans l'analyse.
L'historien est avec les généticiens Jean-Jacques Cassiman et Ronny Decorte coauteur d'une nouvelle étude publiée mercredi dans la revue European Journal of Human Genetics.

Il s'agissait cette fois de comparer les profils génétiques publiés des deux reliques avec l'ADN de trois princes Bourbon ayant pour ancêtre commun Louis XIII, fils d'Henri IV : Sixte-Henri (né en 1940) et Axel (né en 1968) de Bourbon-Parme, issus de Louis XIV par son petit-fils Philippe V d'Espagne, ainsi que Jean Henri d'Orléans-Bragance (né en 1954), issu du frère cadet de Louis XIV, Philippe d'Orléans, connu comme "Monsieur".

Pour que le résultat soit le plus significatif possible, "nous avons choisi les branches les plus éloignées", a souligné Philippe Delorme. L'historien préférait aussi "ne pas mettre en cause les prétendants au trône de France, ni le Comte de Paris, ni Louis de Bourbon", pour éviter "d'entrer dans ces affaires de combats dynastiques". Car Orléans de France et Bourbon d'Espagne se disputent encore aujourd'hui le titre de prétendants au trône.

"Sixte-Henri, Axel et Jean ont le même chromosome Y (transmis en ligne masculine)", a révélé le Pr Cassiman. Un chromosome Y, qualifié par Philippe Delorme de "chromosome authentique des Bourbon", qui n'a pas été retrouvé dans les profils génétiques des deux reliques attribuées à Louis XVI et Henri IV.

Par ailleurs, une seconde comparaison portant cette fois sur l'ADN mitochondrial (transmis par la lignée féminine), a aussi montré qu'il n'était pas possible que l'ADN de la tête momifiée provienne d'Henri IV. "A moins qu'il ne soit pas le fils de sa mère", a ironisé le Pr Cassiman, spécialiste de l'identité judiciaire.

L'analyse du chromosome Y prouve en tout cas, malgré les rumeurs d'adultère, que les deux fils d'Anne d'Autriche, Louis XIV et son cadet, "sont du même père", a relevé Philippe Delorme. L'analyse ADN ne permet certes pas d'assurer qu'ils descendent bien de Louis XIII, premier fils d'Henri IV, mais il aurait alors fallu que la reine, que la rumeur liait à Mazarin, les ait eus tous les deux avec le même amant...

Quant à Philippe Charlier, il a souligné dans un communiqué qu'indépendamment du profil génétique, "23 arguments morphologiques ont été apportés", permettant selon lui "une identification de la tête comme appartenant à Henri IV au-delà de tout doute raisonnable".
AFP

Voir aussi : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/decryptage/20131009.OBS0358/la-tete-momifiee-attribuee-a-henri-iv-est-elle-bien-la-sienne.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: l'ADN a parlé, Henri IV et Louis XVI sont bien de la même famillle

Message par Apollyôn le Ven 24 Jan - 20:25



___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8421

Re: l'ADN a parlé, Henri IV et Louis XVI sont bien de la même famillle

Message par casseron le Sam 25 Jan - 11:04

L'ADN a parlé et les "spécialistes" ont menti...

Contenu sponsorisé

Re: l'ADN a parlé, Henri IV et Louis XVI sont bien de la même famillle

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 12:15