Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Fin du monde. Les Bretons aussi l'ont prévue !

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Fin du monde. Les Bretons aussi l'ont prévue !

Message par Apollyôn le Jeu 13 Déc - 8:56

Depuis que les sociétés existent, les hommes n'ont jamais cessé de prédire la fin du monde. Selon une antique prophétie maya, elle aurait même lieu dans quelques jours, le 21 décembre 2012. Mais saviez-vous que les Bretons ont aussi prophétisé l'apocalypse ?

La peur de la fin du monde est une crainte ancestrale et partagée par toutes les civilisations. De la fin par l'eau ou par le feu à l'anéantissement nucléaire, en passant par l'invasion d'animaux, de géants, de comètes ou encore par des épidémies mystérieuses, les scénarios de catastrophe finale ne manquent pas.

"Si le ciel tombe, allonge-toi entre deux rangées de pommes de terre"
En 2009, le succès international du film «2012» apopularisé la prophétie des Mayas. Ces derniers ne sont pourtant pas les seuls à avoir prédit le pire. La Bretagne compte aussi son lot de craintes, d'annonceurs d'apocalypses et autres croyances. Dans «Du soleil aux étoiles», Daniel Giraudon, spécialiste des traditions populaires en Bretagne, rapporte que les anciens, comme les Gaulois, craignaient que le ciel leur tombe sur la tête.
Dans le Pays Vannetais, on s'inquiétait tout d'abord pour les premières victimes: les oiseaux. «Quand les cieux tomberont sur terre, les oiseaux seront tués». Tandis que les personnes de petite taille se réjouissaient: «Si le ciel tombe sur la terre, ce sont les grands qui seront touchés en premier». D'autres faisaient preuve de bon sens pour se protéger, comme cet ancien, originaire de Poullaouen, qui conseille à l'auteur: «Si le ciel tombe sur terre, allonge-toi entre deux rangées de pommes de terre, tu n'auras aucun mal». Il fallait y penser!

Surveiller le ciel
Se protéger, c'est bien, faut-il encore savoir quand la fin du monde va avoir lieu. Pour cela, il convient de surveiller le ciel. Un habitant de Plougonver a ainsi révélé à Daniel Giraudon que sept ans avant la fin du monde, on ne verrait plus d'arc-en-ciel. Logique.
Dans la tradition biblique, Dieu avait envoyé un arc-en-ciel à Noé pour lui annoncer que la Terre ne serait plus jamais détruite par les eaux du déluge. «Si le spectre n'apparaît plus, ce sera sans doute la fin du monde, mais cette fois, la Terre sera détruite par le feu».

Le devin Roi Stevan
En remontant dans le temps, au XVIIIe siècle, on retrouve un certain nombre de prophéties véhiculées par des vagabonds. L'un d'eux est connu sous le nom de Roi Stevan. Ce personnage mystérieux et énigmatique circulait dans le pays d'Auray. Dans le bulletin mensuel de la Société polymathique du Morbihan, Paul Boissière raconte que «de son vivant, sa notoriété, sa réputation de devin et son influence étaient telles que plus de deux siècles après lui, ses prophéties et ses sentences étaient encore fréquemment citées dans cette région où, même encore maintenant, son souvenir est évoqué dans une grande partie de la population».
Ses prédictions, énoncées en breton, étaient de diverses sortes. Plusieurs d'entre elles, se réfèrent à la fin du monde. Il promulguait un certain nombre de calamités qui précéderont les jours de l'Antechrist. «Sept ans auparavant, la natalité subira un arrêt total sur toute la surface du globe»; «Sept ans auparavant, la terre ne rendra plus ce qu'elle aura reçu». Un dernier présage évoque «une voie ferrée qui traversera la Terre». «D'un bout à l'autre de la Terre, le char de feu roule sans interruption trainant à sa suite ou poussant en avant d'innombrables voitures».

L'Antéchrist sur les voies ferrées
C'est sur la foi de cette prophétie que des paysans tirèrent la conclusion que les voies ferrées serviraient à l'Antechrist pour semer à travers les nations ses doctrines perverses et ainsi clore l'Humanité. Ses prophéties apocalyptiques impressionnaient ses interlocuteurs, d'autant plus que ses nombreuses autres prédictions se réalisaient. Nombre d'entre elles concernaient le quotidien et se vérifiaient rapidement.
Le Nostradamus breton était ainsi capable de prédire la pluie, les tempêtes ou le beau temps. Il annonçait aussi des décès. Certaines prophéties touchaient des événements régionaux à plus ou moins long terme comme des guerres, des périodes de misères ou autres catastrophes.
Enfin, une troisième catégorie parlait des temps futurs, de progrès techniques et d'évolution de moeurs de la société. Certaines anticipations sont particulièrement troublantes comme celle-ci: «Un temps viendra où les hommes voleront dans les airs comme les oiseaux. Ils voleront enfermés dans des cages de fer». À chacun de tirer ses propres conclusions. En étant terre à terre, on peut imaginer que le Roi Stevan était un observateur avisé, capable de pressentir avec sagacité l'évolution des gens, des choses et des moeurs.

Menhirs et roches naturelles...
D'autres légendes évoquent aussi la catastrophe finale. Elles concernent des menhirs ou des roches naturelles qui sont vues comme des pierres bondes, énormes bouchons retenant les eaux du monde souterrain. Selon les collectes du folkloriste Georges Guénin, le menhir de la Thiemblaye à Saint-Samson (Côtes-d'Armor) est «l'une des trois clés de la mer». «Si on tourne la pierre, la mer arrivera en bouillonnant et ce sera un déluge plus terrible que celui du temps de Noé».
On trouve une histoire similaire à Combourg, près de Saint-Malo, où la légende dit que si quelqu'un enlève la pierre au fond de la fontaine de Margatte, un déluge surviendra.

Encore 32.000 ans (environ)
Mais la pierre de la fin du monde, elle, se trouve à Dol-de-Bretagne (35). Il s'agit du menhir du Champ-Dolent. Cette pierre levée, la plus haute de Bretagne, serait arrivée-là par intervention divine pour séparer deux frères en guerre.
Selon les légendes, elle s'enfonce progressivement dans la terre «d'un pouce tous les cent ans» ou d'après une autre version, parce que la lune dévore chaque nuit un petit morceau. La croyance veut que lorsque la pierre aura totalement disparu, l'heure du jugement dernier aura sonné. Ce superbe mégalithe dépassant pour sa partie visible de 9,30m, lafin du monde ne devrait pas survenir avant 32.000 ans. Enfin, si la fin du monde maya ne se produit pas avant.
source : http://www.letelegramme.com/dupli/prophetie-la-fin-du-monde-selon-les-bretons-09-12-2012-1935944.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1410

Re: Fin du monde. Les Bretons aussi l'ont prévue !

Message par anoy le Jeu 13 Déc - 16:28

Un peu de sérieux les gars ! Comment voulez vous que l'on s'organise si il y a plusieurs fins du monde ?!!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30562

Re: Fin du monde. Les Bretons aussi l'ont prévue !

Message par Schattenjäger le Sam 15 Déc - 17:31

ça promet pleins d'apéro de la fin du monde tout ça !

Contenu sponsorisé

Re: Fin du monde. Les Bretons aussi l'ont prévue !

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 8:36