Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Schattenjäger le Dim 9 Déc - 12:45

Le «groupe d'experts sur le Smic», constitué d'adeptes de la déflation salariale, recommande à François Hollande de n'accorder aucun coup de pouce au salaire minimum le 1er janvier prochain. Gageons qu'ils seront écoutés...



Ce «groupe d'experts» est piloté par Paul Champsaur, haut fonctionnaire marqué à droite. Depuis mai 2009, lui et ses acolytes — des idéologues fort bien payés et à mille lieues de savoir ce que signifie vivre avec 1.117 € net par mois —, se chargent de pondre des rapports annuels régurgitant l'affirmation fallacieuse selon laquelle augmenter le Smic détruirait des emplois dans un contexte de «coût du travail» déjà beaucoup trop élevé... Une imposture qu'il faut impérativement dénoncer.

La suite - http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/12/smic-un-salaire-de-misere-toujours-trop.html
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Caribou le Dim 9 Déc - 12:59

Hum ils ont peut etre pas tord.
Augmenter artificiellement les salaires est pour moi une connerie, il faut investir dans la dynamisation de notre économie en favorisant l'innovation, si notre économie repart les salaires suivront.
Augmenter les salaires ne fera que rendre encore plus frilleux les patrons à l'idées d'embaucher.
Mais ce sont le genre de choses que nos guignols de politiciens sont incapables d’intégrer.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Macha le Dim 9 Déc - 13:22

Ils ont complètement tord ! Je ne dis pas qu'il faille systématiquement augmenter le smic puisque malheureusement une bonne partie des chômeurs trouvent très aisé de le gagner sans lever les manches.

Néanmoins travailler quelques 9 heures par jour, voir plus pour certains, et être payer au minima n'encourage absolument pas la création d'emploi, bien au contraire. Actuellement personne ne peut vivre avec 1100 euros. Il ne faut tout de même pas oublier que les prélèvements sociaux ont un coût et que le patronat ne met pas la main à la pâte. Je ne parle évidemment pas des PME, mais des groupes qui sont majoritaires actuellement dans le monde du travail. C'est d'ailleurs de leur fait si les PME ne peuvent pas se développer et que beaucoup d'entre elles dépose le bilan et pose la clef sous la porte.

Je rappelle tout de même que les Gouvernements successifs n'ont eu de cesse de faire des "cadeaux" à ses groupes en les exonérant des charges sociales qu'ils devaient très logiquement versés (cf. "trou" de la sécurité sociale) et qui étaient à l'origine une obligation. Il suffit de regarder les chiffres d'affaires de ces groupes pour se rendre compte qu'ils pourraient tout à fait rémunérer leurs employés de manière convenable plutôt que de s'en mettre pleins les poches.

Nous avons copier coller le système économique anglo/saxon qui a pourtant démontré qu'il était le système le plus injuste vis à vis des personnes qui travaillent.

J'en rajoute une couche ! C'est quoi ces économistes à la mords moi le noeud ? Des mecs qui sont assis le cul sur une chaise toute la journée, et qui bien évidemment ne gagnent pas 1100 euros par mois mais 11000 sans les primes, de bons gros experts payer par la fonction publique qui n'ont pas à se poser la question de savoir ce qu'ils vont pouvoir manger le soir, et surtout avec quoi ils vont pouvoir se payer à manger. Nan eux la question qu'ils se posent c'est plutôt "où va t-on dîner ce soir ?"

Ce genre d'individu n'a pas de souci à se faire pour son avenir et estdonc complètement à côté de la plaque. Il ne faut pas se leurrer ! si actuellement on souhaite encourager l'emploi et motiver la création de pôles d'activités en France c'est bien en mettant un coup de pouce sur les salaires, c'est même une évidence. Il faut aller pêcher là où l'argent se trouve, pas en grévant les petits salaires de charges sociales dont au bout du compte ils ne bénéficient vraisemblablement jamais. Et surtout en évitant que tous les pôles d'activités soient systématiquement délocaliser à l'étranger. Plus de salaire = plus de pouvoir d'achat - Plus de pouvoir d'achat = plus d'emplois. Et pas l'inverse. C'est mathématique,simple et ce système a fait ses preuves jusqu'à l'époque où il a été décidé de faire de jolis cadeaux au Patronat français, et voilà où en est la France aujourd'hui !

avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Caribou le Dim 9 Déc - 13:37

Il suffit de regarder les chiffres d'affaires de ces groupes pour se
rendre compte qu'ils pourraient tout à fait rémunérer leurs employés de
manière convenable plutôt que de s'en mettre pleins les poches.

Macha tu penses trop 'grande entreprise' or la majorité des emploi proviennent des petite entreprises et elles n'ont pas ces ressources.
Plutot que d'augmenter des salaires artificiellement il serait préférable de diminuer les charges, abroger la TVA, facilité l’accès a la propriété etc.
En augmentant le smic sans raison on se tire une balle dans le pied.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Macha le Dim 9 Déc - 13:45

Bien évidemment que je pense Grande Entreprise ... mais tu crois que c'est quoi le travail aujourd'hui ? Comment penses-tu que le chômage soit arrivé en France ? Même l'Etat a des participations dans ces grands groupes ! tu ne penses pas qu'il y a conflit d'intérêt là ?
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Caribou le Dim 9 Déc - 13:52

OK ok je dis juste toucher au smic sera pénalisant pour tout le monde, si tu veux taper sur les grandes entreprises ( et je suis entièrement de ton coté) il faut interdire les salaires mirobolants (idée proposée par Melanchon en passant) et les bidouilles avec les actions.

Mais par pitié ne pas faire un smic a 1500 euros comme segolene l' a promis il y a 6 ans !!!!!!! c'est du suicide, je pars vivre en Chine dans la minute moi !!!
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30386

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Schattenjäger le Dim 9 Déc - 14:01

Il faut avant tout diminuer les charges social, et la qualité de vie augmentera. Sans augmenter le smic, les salaires s’élèveront.
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Macha le Dim 9 Déc - 14:46

oui bon je m'emporte toujours un peu ! Désolée

mais c'est le genre de sujet qui me fait vite sortir de mes gongs. Je déteste l'injustice !

Donc oui bien sûr qu'il faut diminuer les charges sociales. Smile

avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par casseron le Dim 9 Déc - 15:30

avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par OLOVNI le Dim 9 Déc - 17:51

Diminuer les charges sociales ?
Si c 'est pour faire de l 'austérité derrière pour cause de déficit budgétaire, je ne vois pas bien l 'intérêt
Je ne crois pas que ce genre de mesurettes change fondamentalement la donne en matière d 'emploi ou de salaire
Augmenter le smic ? Si c 'est pour acheter des trucs Asiatiques , quel bénéfice pour notre économie?
Il faut avoir du génie, trouver des niches , innover et cesser de s 'accrocher a des secteurs où les entreprises Françaises ne PEUVENT plus être compétitive ( Excepté quelques unes ) . Tout ça , c 'est la faute a la mondialisation

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1398

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par anoy le Dim 9 Déc - 18:22

Le smic à 1500€ n'est pas une utopie : il faut simplement diminuer d'autant les charges et les reverser aux salariés (plutot qu'a l'Etat), ça ne coutera pas plus cher au patron
le salarié va le dépenser ce qui fera tourner l'économie et l'Etat empochera la TVA et versera moins d'aides (Allocs familliales diverses)donc fera des économies..!
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Caribou le Dim 9 Déc - 19:21

Le smic à 1500€ n'est pas une utopie : il faut simplement diminuer
d'autant les charges et les reverser aux salariés (plutot qu'a l'Etat),
ça ne coutera pas plus cher au patron
le salarié va le dépenser ce
qui fera tourner l'économie et l'Etat empochera la TVA et versera moins
d'aides (Allocs familliales diverses)donc fera des économies..!

NAN !!!
Parce que si ce qu'on achete vient que de l’étranger et que nous n'exportons rien, on se ruine et c'est tout... c'est donc dans l'innovation qu'il faut investir.

Quant à la TVA c'est un impôt injuste qui accentue les différences sociales.
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par casseron le Dim 9 Déc - 19:24

Les cotisations sociales correspondent donc à une part socialisée du salaire, c'est-à-dire captée par des organismes appelés caisses afin d'être redistribuée. Les cotisants bénéficient en contrepartie d’une couverture partielle ou totale de frais divers, engendrés par l'un des grands « risques » que sont le chômage, la vieillesse, la famille, la maladie et les accidents du travail et maladies professionnelles. Cette contrepartie peut être immédiate (risque immédiat), ou différée : le salarié touche une pension à l'âge de la retraite.
Ce système repose sur un principe de solidarité : une partie des salariés payent plus qu’ils ne reçoivent ou qu’ils ne recevront, par exemple s’ils ne connaissent aucun ennui de santé ou aucune période de chômage, si la durée de leur espérance de vie à la retraite est plus faible que la moyenne, si leurs cotisations servent à financer d’autres régimes de retraite.


Seraient-elles moins élevées si tout était privatisé, à savoir, la sécu, les retraites, les maladies professionnelles et le reste ?

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1398

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par anoy le Lun 10 Déc - 8:57

@ PAF...là, tu mélanges 2 sujets mais il est vrai qu'il faut financer l'innvation et l'investissement,mais dans la crise ,il faut d'abord retrouver des "consomateurs" qui font tourner l'économie pour que des investisseurs soient interessés par un pays ou il y a du pouvoir d'achat...ce n'est pas que je ne sois pas d'accord avec toi ,c'est juste qu'il faut faire les choses dans l'ordre..! Payer de + en + de charges patronales qui vont dans le trou sans fond du déficit de l'Etat...j'ai assez donné!Il vaut mieux du concret...au moins un salarié va l'utiliser dans sa vie de tous les jours!
De +,si tu n'es pas à ton "compte", renseigne-toi sur,ce que doit payé un "petit" patron en charges...il faut une certaine dose de courage...ou d'inconscience..!
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par casseron le Lun 10 Déc - 11:00

Les charges que paie le maçon qui travaille chez moi en ce moment, il ne les mettrait pas sur ma facture par hasard ? C'est lui qui les paie vraiment ou le client ?
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Caribou le Lun 10 Déc - 11:17

@ PAF...là, tu mélanges 2 sujets mais il est vrai qu'il faut financer
l'innvation et l'investissement,mais dans la crise ,il faut d'abord
retrouver des "consomateurs

Dans notre système mondialisé il y a des consommateurs de partout, il suffit de crée le produit qui se vendra et les entreprises francaises s'enrichiront et par conséquent les français.
Je ne mélange rien, il ne faut pas compartimenter l’économie, c'est une erreur en mon sens,tout es lié. Les investisseurs se fiche de l'etat du pouvoir d'achat du lieu, ils exportent.

Si tu as lu ce que j'ai dis plus haut, je soutiens les petits patrons, mais ce n'est pas en augmentant artificiellement la valeur du travail de leurs employer que l'on va les aider.
Sinon quitte à faire une connerie autant imprimer quelques centaines de milliard d'euros supplémentaire et dire que la dette est remboursée !

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1398

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par anoy le Lun 10 Déc - 11:56

casseron a écrit:Les charges que paie le maçon qui travaille chez moi en ce moment, il ne les mettrait pas sur ma facture par hasard ? C'est lui qui les paie vraiment ou le client ?
On se plaint en France que tout est trop cher...mais un artisan reverse 47% de ses bénéfices nets! Après avoir reversé la TVA ses achats de matériaux,ses assurances pros,ses crédits si il y en a,etc...En tout cela fait 53% à peu près et encore,passer un certain seuil...il y a encore les impots "traditionnels!!! Donc imagine le chiffre qu'il doit réaliser pour se faire un revenu décent ! Ne surtout pas confondre CA et bénéfice...Parle a ton maçon, il va t'expliqué !
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par casseron le Lun 10 Déc - 12:40

Précisément mon maçon se plaint toujours. Je sais ce que gagnent ses deux ouvriers et je connais son train de vie. Je n'en suis pas jaloux, mais c'est un digne représentant du club des Pleureuses.
Mais il est tout à fait exact qu'il faut geler le smic. Imaginez que les bénéficiaires se mettent à régler leur thermostat à 17 au lieu de 15 et voilà le fric qui part chez les oligarques russes et chez les émirs du Golfe. Faudrait pas non plus qu'ils arrêtent le Nutella pour leurs gamins au profit du beurre au risque d'enrichir un peu plus Nestlé. Il seraient bien foutus d'acheter une bagnole de moins de 10 ans pour être à peu près sûrs qu'elle démarrera le matin pour les emmener au boulot, et voilà qu'ils vont enrichir les Asiatiques.
Une suggestion : remplacer le smic par l'esclavage.
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par OLOVNI le Mer 12 Déc - 10:02

Ce qui coute le plus cher à notre société , ce sont tous les emplois potentiels qui ne sont pas pourvus soit parce que ce sont des boulots dont personne ne veut , soit parce qu' ils nécessitent une formation adaptée .Les indemnités versés aux chômeurs ne sont rien en comparaison du manque à gagner des entreprises où des secteurs qui recrutent .
Cette absence de relation entre la formation et le travail a un effet grave sur l 'état de notre économie
C'est moins de richesses produites et moins de contributions à tous les niveaux
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3524

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par sergent garcia le Jeu 13 Déc - 16:09



Patience, bientôt un SMIG européen à...400 euros. ..Et comme le droit européens prime sur le droit français, je vous laisse deviner le salaire des futurs embauchés en france, avec en plus une mobilité accrue pour sauvegarder son job. Vive le MEDEF


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Mirmi le Jeu 13 Déc - 17:56

Et avec des salaires comme ça, ça sera la moin-disance pour tout le monde et bonjour l'aggravation de la crise par la chute du pouvoir d'achat (déjà durement touché)
avatar
casseron
VIP
VIP

Nombre de messages : 8044

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par casseron le Jeu 13 Déc - 23:01

Ca me fait penser à une chose. Quiconque a visité l'Egypte s'est rendu compte du niveau de vie. Eh bien, l'année de ma visite, les Chinois avaient délocalisé de l'Egypte une entreprise textile car les salaires y étaient trop importants.
Voilà où l'on va.
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par Mirmi le Sam 15 Déc - 13:07

De toute façon, les salaires vont tendre vers la valeur de la monnaie fiduciaire; c'est à dire ZERO !
J'avais conseillé ici, il y a quelque années déjà, de transformer vos comptes 'non-courants' (PEL, codevi, assurances vie et autres cochonneries bancaires) et d'acheter de l'or (ou/et de l'argent, en PHYSIQUE). Et bien regardez leurs augmentation depuis la crise, vous allez avoir une crise cardiaque

atonra
VIP
VIP

Nombre de messages : 441

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par atonra le Sam 15 Déc - 13:55

Tout à fait d'accord avec toi, Mirmi.

En passant, toutes les méthodes sont bonnes pour "renflouer" l'europe :

Pour cela, notre or et le contenu de nos banques "attire" les convoitises, que l'on nous emmerde pratiq tous les jours, chantage en prime des pays de l'euro, on en a marre de bruxelles , bien que l'on veut bien aider l'europe, cf les bilatérales, dans ce monde débile, quand un pays en aide d'autres parfois, on en veut toujours plus, mais pour une fois que l'on est pas des moutons lors de votations : cf un excellent livre : Le peuple des moutons, de Rémy Cosanday, /pourquoi les suisses votent presque toujours contre leur intérêt.../ le peuple, dont moi , avec raison refuse d'entrer dans l'europe, il me semble que l'on a le droit de décider cela, ce n'est pas parce que l'on a le malheur -façon de parler quand on nous gonfle, chantage en prime- d'avoir un pays au milieu de l'espace économique européen, de l'or, et que l'on engage plus de frontaliers français à genève que de genevois, {normalement il me semble que l'on engage d'abord les gens vivant dans le pays, et après les frontaliers, non, pas à genève, il faut dire que l'on a des politiciens débiles qui comme dans tous les pays, genève est dans les médias, considérée comme la ville la plus mal gérée de suisse et une des 4-5 plus chères au monde, du moment qu'ils ont un immense salaire à vie, avec primes, avantages, et 13- voir 14 mois payés dans l'année, le peuple qui les a placés là où ils se trouvent, ils s'en foutent, et la vraie raison de tout cela, je ne la connais pas} y compris à l'état - vous engageriez des espagnols, p/exemple, ayant droit à des décisions politiques à l'élysée ? - (accord dit de la zone lémanique - nom trouvé en se basant sur le lac léman, moitié suisse, moitié français) que l'on devrait, avec chantage en prime, adhérer à l'europe à 100%, notre réponse, du moins la majorité des travailleurs suisses =.

Ex de combien de maires français sont gonflés : ~ en face du chateau de chillon, côté français, le propriétaire de chillon avait fait construire le même à St Gingolph (il me semble, pas sûr de l'endroit) car trop humide côté suisse; il est laissé devenir délabré côté français et donc le maire de la commune française, pas gonflé, demande à la suisse, au canton de vaud, de payer la rénovation du château côté français! Cela, pour moi, ressemble, en gros, au chantage de l'europe envers la suisse pour qu'elle adhère à 100 %. On passe pour des cons, parfois on l'est je l'admets, mais y'a des limites.


___________________


avec un revolver on peut voler une banque, avec une banque on peut voler tout le monde!

anoy
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1398

Re: Smic : un salaire de misère toujours trop élevé pour les ultralibéraux...

Message par anoy le Sam 15 Déc - 17:49

Mirmi a écrit:De toute façon, les salaires vont tendre vers la valeur de la monnaie fiduciaire; c'est à dire ZERO !
J'avais conseillé ici, il y a quelque années déjà, de transformer vos comptes 'non-courants' (PEL, codevi, assurances vie et autres cochonneries bancaires) et d'acheter de l'or (ou/et de l'argent, en PHYSIQUE). Et bien regardez leurs augmentation depuis la crise, vous allez avoir une crise cardiaque
Le + simple serait de revenir au troc:échange d'un bien contre un service!
Quand à l'or, sa vrai valeur est celle que l'on veut bien lui donner..! Car ça ne fait pas partie des éléments "vital" pour "bien vivre"...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 12:55