Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Santorin est-elle l’Atlantide ?

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 31716

Santorin est-elle l’Atlantide ?

Message par Schattenjäger le Jeu 8 Jan - 16:42

Santorin est-elle l’Atlantide ?

Il paraît que les mythes contiennent un fond de vérité. Si l’Atlantide a réellement existé, alors Santorin pourrait être un bon candidat pour être l’origine du mythe. Le continent mythique englouti par les flots, mentionné dans les écrits de Platon 2 400 ans plus tôt, serait le lieu de villégiature d’une civilisation avancée. Le nom même d’Océan Atlantique est lié au mythe d’Atlantis, la fabuleuse cité des Atlantes. La plupart des civilisations plaçaient l’Atlantide au milieu de l’océan. Un certain nombre de données historiques placent la civilisation perdue autour de la Crète, dans une des îles voisines. Cet espace correspond à la zone d’influence de la civilisation minoienne.



Voir la suite :
http://www.unisciences.com/inexplique/news/santorin_est_elle_atlantide.php?id=22
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Santorin est-elle l’Atlantide ?

Message par alpacks le Dim 18 Jan - 7:22

moi je suis assez convaincu, que l'Atlantide a surement du exister et qu' apparemment un volcan avec une explosion au moins aussi forte si ce n'est + que le mont helene ou le pinatubo qui aurait généré un puissant tsunami et aurait effondré l'ile en question ...

mais je pense qu'on exagère le terme de civilisation avancée, je pense plutot a une civilisation peut équivalente techniquement au tout début de notre révolution industrielle mais guère +

car il suffit de voir simplement l'avancement intellectuel, mathématique, astronomique, évocation meme de l'atome !!! (500 av JC par les philosophe leucipe, démocrite puis + tard par Epicure)architecture, art, culture politique pré-démocratique etc etc etc de la grèce antique et de rome pour se rendre compte qu'entre JC et la révolution industrielle, il y a eu 2 phases, une avec perte de nombreux acquis d'avancée générale humaine l'autre une stagnation du fait de la main mise de la chrétienté sur toute les initiatives d'évolution ...

hélas la il n'y aura guère que l'architecture ou elle laissera l'homme libre d'avancer et évoluer pendant près de 1000 ans ! et ceci a une explication pourquoi l'architecture ? car elle en a directement bénéficié pour ses propres monuments avec les grandes cathédrales vers 1200 après JC, donc évolution de l'architecture mais aussi des techniques associées pour y parvenir, système de poulies ect, grues de bois qui étaient indispensable pour parvenir a des résultats sur la complexité des édifices remarquables du moyen age ...

il faudra attendre la renaissance pour voir exploser a nouveau les grandes avancées avec galilée, copernic, newton etc mais non pas sans sévère accro avec l'autorité religieuse et l'inquisition

la notion de l'atome critiquée mais non réprimée par l'autorité chrétienne et qui s'était plutôt oubliée depuis la chute de rome, ne reviendra pas avant 1760 !!! avec des alchimistes britaniques qui parviennent a isoler des gaz issues de réactions, d'en mesurer les volumes et les peser ! l'atome revient alors en force par antoine lavoisier qui prononcera pour la 1ère fois :

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" !

et seul une idée de l'atome permet de concorder avec ses dires

et cette idée lui viendra avec l'évidence que si l'on observe, que si l'on pèse la matière solide avant et après la combustion, on a une variation de masse ; ceci provient d'un échange avec l'air l'oxygène s'incorpore et l'alourdit, le gaz carbonique et la vapeur d'eau s'en vont et l'allègent ...

Il suffit pour s'en rendre compte de faire brûler dans une cloche fermée, et de peser la cloche en entier, somme solide et gaz (compris) : la masse totale ne change pas.

les substances se décomposent en « éléments », c'est l'organisation de ces éléments qui change lors d'une réaction

ce qui sera une des avancées les plus majeur, 100-150 ans après la fin de la renaissance ...

Cette notion marque la véritable naissance de la chimie. Les chimistes ont donc commencé à recenser les éléments dont sont composées toutes les substances et à créer une nomenclature systématique — oxygène : qui génère des acides (οξυs signifie « acide » en grec) — hydrogène : qui génère de l'eau… Par exemple, en 1774, Lavoisier, en suivant les travaux des chimistes britanniques, établit que l'air se compose en « air vital » (dioxygène) et en « air vicié et méphitique, mofette » (diazote) ; en 1785, il décompose l'eau (en faisant passer de la vapeur d'eau sur du fer chauffé au rouge) et montre donc que ce n'est pas un élément, mais que l'eau est décomposable en éléments (c'est en fait une pyrolyse). Le terme d'« analyse » provient d'ailleurs de cette notion de décomposition, lusis (λυσιs) signifie « dissolution » en grec : on décompose les produits (par attaque acide, en les brûlant, en les distillant...) jusqu'à obtenir des substances simples reconnaissables facilement (l'hydrogène, l'oxygène, le carbone, le fer...)

On a donc la première constatation expérimentale de la décomposition de la matière en substances élémentaires

mais avant cela il y aura tout de meme d'autres avancées qui auront aidé a le constater par :

Les fluides (liquides et gaz) sont étudiés en Europe depuis l'Antiquité, mais c'est au milieu du XVIIe siècle que l'on commence vraiment à cerner leur propriétés, avec l'invention du thermomètre (thermoscope de Santorre Santario, 1612), du baromètre et du vide pompé (Evangelista Torricelli, 1643), l'étude de l'expansion des gaz (Gilles Personne de Roberval, 1647), la pression atmosphérique (Blaise Pascal et Florin Perrier, 1648), les relations entre pression et volume (Robert Boyle en 1660, Edmé Mariotte en 1685), la notion de zéro absolu (Guillaume Amontons, 1702)...

tout cela sans que pourtant la notion d'atome a ce moment de la science soit vraiment revenue en force ... et 100 ans + tard lavoisier se servira de tout ça pour ses mises en évidences de transformations de la matière sans pertes de masses ...

il faut malgré tout relativiser par le fait que la notion d'atome dans la grèce antique n'était vérifiée apperement par aucun moyen ... ce n'était qu'une vision phylosophique ou donc métaphysique ...

ce qui veut dire donc que la notion d'atome en grèce n'était accompagnée d'aucune conaissance chimique vraiment supérieur ...

mais il est possible, que cette notion vienne d'un acquis avec les atlantes ...

enfin ...

pour moi l'atlantide ne sera jamais une civilisation hautement supérieur, mais il est possible que ce soit simplement un bond exceptionnel de 1500 ans dans une région, soit par exemple l'équivalant en connaissance du 18 ème siècle chez les atlantes alors que pourtant dans l'antiquité !

car sinon il y aurait beaucoup + de trace a mon avis, c'est pour cela que je me dis qu'au mieux ils ne peuvent etre que l'équivalent de la révolution industrielle, car au 18ème quand apparait les 1 ère machines "mécanique" de production, elles sont surtout faites de bois ... si les atlantes bénéficiaient d'une avancée avec des machines je pense qu'elles ne peuvent qu'etre similaire a cette époque la du 18 ème, le bois disparaissant rapidement dans l'eau salée sauf traitements spéciaux de revêtement réservés aux navires qui font que l'on trouve des vestiges sous marin de navire coulé bien que meme avec du bois traité a l'époque pour les navires, la majeure partie de ce bois a disparu
avatar
Invité
Invité

Re: Santorin est-elle l’Atlantide ?

Message par Invité le Dim 18 Jan - 20:08

en même temps qu'est ce que l'on connaît de l'Atlantide réellement ? des écrits de platon et de quelques autres ? bref pas grand chose en réalité .... tout ce qu'on attribue à l'Atlantide reste du "mythe" pour l'instant Smile ...

comme tu disais on sait juste en gros que c'était "évolué" par rapport à la Grèce Antique (donc -500 ans avt JC)


bref... pour Santorin, je crois que certaines explications avaient écartées l'hypothèse de Santorin ?? scratch

(et promis c'est vrai j'ai lu tout ce que t'as dis alpacks => puisque même j'ai corrigé quelques fautes)
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Santorin est-elle l’Atlantide ?

Message par alpacks le Dim 18 Jan - 20:50

bref... pour Santorin, je crois que certaines explications avaient écartées l'hypothèse de Santorin ??


ben j'ai pas entendu parler de controverse qui l'écarte sauf peut etre le fait que ça serait pas de l'atlantique ...

mais bon a l'époque antique les bateaux pouvant se permettre de sortir de la médithéranée huuuuuuum, y en a avait quasiment pas ! de + la sécurité sur les bateaux était tellement précaire ne serait ce qu'en medithéranée dès que la houle dépassait 1.50-2 mètres, que les navires de l'antiquité ne s'aventuraient quasiment jamais au centre de la mer, mais longeait au maximum les cotes pour faciliter soit la recherche d'une crique ou baie pour se proteger d'une trop forte houle subite, ou d'une tempete car la médithéranée changeant beaucoup plus rapidement en état de la mer que l'océan ...

mais bon l'atlantique bien que plus constant, la plupart des navires antiques étaient incapable d'affronter la houle moyenne de 3-4 mètres ...

sinon santorin est vraiment l'ile qui correspond le mieux, a l'époque antique c'était une montagne beaucoup plus haute qui a explosée en volcan gris majeur avec une explosivité 10x supérieur au pinatubo, d'ou l'état actuelle de l'ile ou les 2/3 du volcan s'est effondré et s'est retrouvé immergé après l'eruption !

de + c'est aussi corélé par d'énorme tsunami catastrophique par des écrits ,on soupçonne que des "atlantes" rescapés ont fini en crete chez les minoens et du coup se sont fondus a la population ... sans spécialement lui apporter du nouveau en terme d'avancée technique ...

beaucoup de minoens seraient mort sur les cotes du fait du tsunami effroyable avec des vagues de 30 mètres de haut, du fait de l'effondrement du volcan soudain dans la mer ...

actuellement c'est la théorie la plus probable, bien que la théorie de la palma soit les iles canaries avec une iles de l'archipel qui pourrait etre manquante ...

par exemple, on sait aujourd'hui qu'au canaries, un volcan très instable menace directement la cote est des USA par un tsunami ... le volcan est en fait completement gorgé d'eau et sa prochaine éruption pourrait etre synonime de glissement d'un pan de 20 km² dans l'océan du coté ouest (donc tsunami qui partirait direction amérique)

au vu du type de volcanisme aux canaries, il est possible qu'il est une ile manquante qui se serait effondrée entierement par le meme processus d'un volcan plein d'eau entre ses pentes, ses failles et son conduit éruptif ... et cela au temps de l'antiquité

en tout cas le glissement de terrain appelé la palma, inquiete severement la cote est américaine de new york jusqu'en viriginie ... dans les années 60 par exemple, en alaska, un glissement de terrain dans une baie d'une montagne, d'environ 0.5 km cube (ce qui est déja un jolie volume dans une baie, avait par exemple généré des vagues qui se sont écrasées a l'autre bout de la baie constituées aussi de montagne dont la trace se voit par la démaquation par de jeunes arbres ... la ligne de démarquation est a environ 250 mètre au dessus du niveau de la mer !!!

les vagues sont estimées a + de 70 mètres de haut, la force cinétique faisant le reste pour remonter la pente jusqu'a 250 d'altitude ... des témoins rescapés de la scene sur un bateau ont pu raconter leur périple sans trop comprendre comment leur bateau de tourisme a pu s'en sortir au vu de la taille de la vague
avatar
Rick
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 929

Re: Santorin est-elle l’Atlantide ?

Message par Rick le Lun 19 Jan - 1:18

Hérodote "le père de l'histoire" avait présenté les habitants de Lybie vaste région et territoire s'étendant de l'Atlas (la chaîne montagneuse) à la boucle du Niger comme étant les Atlantes, cela étant il n'y pas de lien apparent avec l'Atlantide, car Hérodote voulait alors certainement parler des habitants de l'Atlas comme étant les atlantes mais rien de plus, sans doute grâce a la similitude des deux noms Atlantes et Atlas.
On ne peut donc pas faire un rapprochement entre l'Atlantide et Hérodote.


A noter que Santorin a été dévasté par une éruption volcanique qui a provoqué un tsunami qui a frappé la majeure partie de l'est méditerranéen, éruption qui eut lieu entre 1650 et 1598 avant J.-C. Pour certains c'est justement ce tsunami et cette éruption volcanique gigantesque qui aurait inspiré Platon pour "son" Atlantide. On peut constater que Santorin et la Crète historiquement ont pas mal de point commun et pour beaucoup de spécialistes l'Atlantide aurait fait partit de ces Îles comme un grand regroupement d'archipels.

Contenu sponsorisé

Re: Santorin est-elle l’Atlantide ?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 11:36