Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Séisme en Birmanie

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Séisme en Birmanie

Message par Apollyôn le Mar 13 Nov - 12:15

Selon un nouveau bilan, les autorités birmanes font état de treize morts et 40 blessés après un séisme d'une magnitude de 6,8 survenu dimanche 11 novembre au matin dans le centre du pays.
"Je n'ai jamais senti un tel séisme de toute ma vie et tout le monde est terrifié", a indiqué lundi Win Tint, chef d'un village de la commune de Sint Khu. "Aucune équipe de secours n'est arrivée jusqu'ici pour l'instant", a-t-il ajouté, indiquant qu'une quarantaine de bâtiments du village, dont le monastère, avaient été endommagés.

Selon le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), citant les autorités birmanes, les dommages sont surtout à déplorer le long du fleuve Irrawaddy. "Il y a eu des dommages importants sur les maisons, infrastructures et bâtiments publics, y compris des écoles primaires et élémentaires, des monastères et des pagodes dans divers endroits", a indiqué l'agence onusienne dans un rapport publié lundi.

L'ONU s'est dit prête à soutenir le gouvernement pour porter secours aux sinistrés dans la mesure de ses possibilités, alors qu'elle est déjà engagée dans des efforts humanitaires importants dans l'ouest du pays où plus de 110 000 personnes ont été déplacées par des violences communautaires depuis juin. "Sans aucun doute, nos capacités sont soumises à rude épreuve, nos ressources sont soumises à rude épreuve, alors nous sommes limités en terme de stocks disponibles dans le pays", a déclaré lundi Ashok Nigam, patron de l'ONU en Birmanie.

La secousse s'est produite à 7 h42 locales dimanche, à une profondeur de 10 kilomètres, à 117 km au nord de Mandalay, une ville du centre du pays, selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Des habitants de la ville, ont fait état de scènes de panique. "J'étais encore au lit", a raconté à l'AFP San Yu Kyaw, un journaliste local. "Je suis sorti en courant en portant ma fille. Il y avait beaucoup de gens dans la rue. Certains criaient et certains avaient des vertiges".

Le tremblement a été suivi de deux répliques de magnitude 5, vingt minutes plus tard, selon l'USGS. "Les gens ont peur d'autres séismes. Ceux qui vivent ou ont des affaires dans de grands immeubles sont désespérés et ne savent pas quoi faire", a ajouté le journaliste.

En mars 2011, une secousse de magnitude 6,8 dans l'Etat Shan, près de la frontière avec la Thaïlande et le Laos, avait tué 74 personnes en Birmanie et une en Thaïlande.
source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/11/11/deux-morts-et-cinq-disparus-dans-un-seisme-en-birmanie_1788914_3216.html

Le bilan du puissant séisme de magnitude 6,8 qui a secoué la Birmanie dimanche a été porté à 26 morts et 231 blessés, et des centaines de bâtiments ont été endommagés, rapporte mardi la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge. Les premiers bilans fournis par des responsables birmans s'exprimant sous couvert d'anonymat faisaient état de 11 morts.
Un nouveau séisme de magnitude 4,8 s'est, par ailleurs, produit mardi à 8 h 23, heure locale (2 h 53, heure de Paris) à Naypyidaw, selon la chaîne de télévision birmane MRTV. L'épicentre a été localisé à 56 kilomètres au sud de la capitale. Le régime militaire birman, qui a cédé la place en mars 2011 à une administration civile toujours dominée par l'armée, avait été mis en cause par les agences humanitaires en 2008 pour avoir refusé leur aide après le passage du cyclone Nargis qui a fait 130 000 morts. D'importantes réformes ont été entreprises depuis.
source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/11/13/nouvelle-secousse-en-birmanie-le-bilan-du-seisme-s-alourdit_1789534_3216.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 1:23