Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

A Chillingham, les fantômes ont une histoire

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

A Chillingham, les fantômes ont une histoire

Message par Apollyôn le Dim 11 Nov - 10:26

Un château médiéval ne serait pas vraiment un château s'il ne pouvait s'enorgueillir de son histoire de fantômes. Mais à Chillingham, les fantômes ont, eux aussi, leur histoire... qui fait frémir.



Au départ, c'est l'histoire d'un château ordinaire, situé à la frontière de l'Angleterre et de l'Ecosse, théâtre de guerres fratricides à une époque où l'on n'hésitait pas à occire son prochain pour asseoir sa suprématie.

Mais dès sa création, le château fit frémir ses occupants qui affirmaient tous entendre des cris et des plaintes sourdre des murs, pourtant épais de plus d'un mètre. En 1400, par exemple, Lady Tankerville écrit dans ses œuvres épistolaires qu'elle est troublée pendant son travail par des gémissements émanant du sol. Après avoir dégagé le lourd plancher, on y découvre les squelettes de deux enfants.

Les écrits qui ont le château de Chillingham pour toile de fond évoquent régulièrement des fantômes. Du bourreau des lieux qui, après avoir torturé jusqu'à 50 personnes par semaine, fut pendu à ses propres instruments de torture, à la noble dame errant dans ce château depuis sa mort, toujours à la recherche de son mari l'ayant abandonnée pour conter fleurette à sa sœur, les exemples à faire frémir le plus blasé des amateurs d'histoires sordides sont légion.

Mais le récit qui revient le plus souvent est celui d'un ectoplasme bleu qui aurait élu domicile dans le salon rose, faisant de cette histoire paranormale un récit haut en couleur. Depuis des siècles, les personnes passant la nuit au château ne manquent pas d'entendre ce jeune homme hurler à gorge déployée. Assez, en tout cas, pour que, lors de travaux de rénovation, l'on décide de sonder les murs du salon rose.

Très vite, on découvre qu'un squelette se trouve derrière un des épais murs. On décide donc de dégager celui-ci. A la surprise générale, le squelette, une fois découvert, est toujours vêtu d'un élégant costume bleu. Plus terrifiantes sont les traces d'ongles sur la pierre du château, laissant à penser que le pauvre bougre aurait été emmuré vivant. En recoupant les récits, on peut estimer qu'il aurait été la victime d'un seigneur jaloux qui n'aurait guère apprécié que le jouvenceau s'intéresse à son épouse.

Aujourd'hui, le château de Chillingham est un des lieux touristiques les plus visités au monde et le curieux s'attardera un peu plus longtemps dans la salle de tortures, dernier endroit où l'on dit encore entendre les suppliciés gémir. Quant au 'Blue Boy', on dit qu'il aurait enfin retrouvé la paix éternelle depuis que ses restes ont rejoint une sépulture décente. Décidément, il y a des endroits comme ça où même les fantômes ont une histoire à nous raconter.
source : http://www.rtl.be/loisirs/paranormal/paranormal/742616/a-chillingham-les-fantomes-ont-une-histoire


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 21:27