Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Epingles tueuses et ferme hantée

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Epingles tueuses et ferme hantée

Message par Apollyôn le Dim 4 Nov - 14:33

Parfois, chercher la cause de phénomènes étranges est aussi compliqué que de retrouver une aiguille dans une botte de foin. Marie-Jeanne, elle, ne cherche plus. Et c'est ce qui fait dire à certains qu'elle est à l'origine des évènements étranges qui ont frappé sa ferme dans les années '70.

Marie-Jeanne est la fille de Jeanne-Marie – cela ne s'invente pas – une robuste fermière élevant ovins et bovins dans son Auvergne natale. Nous les retrouvons dans les années '70. La famille se compose de René, le mari de Jeanne-Marie, paraplégique depuis une mauvaise chute en se rendant à l'église, et de Joseph, le frère aîné de Marie-Jeanne.

Ils ont pris l'habitude de se coucher tôt. C'est que le travail ne manque pas en ce début septembre. Lorsque Jeanne-Marie se met au lit ce soir-là, elle est prise de violentes douleurs aux jambes. Les draps se tachent de rouge. Elle bondit pour découvrir, fichées dans ses mollets grassouillets, deux pelotes d'épingles plus acérées les unes que les autres. Elle a à peine un regard pour René, bien incapable de prendre les choses en main.

Elle va donc régler le problème elle-même. Entrant dans la chambre des enfants, elle gifle d'un seul et même mouvement Joseph et Marie-Jeanne. Qu'importe qui a fait le coup. Il est puni et c'est là le principal. Mais le lendemain, alors que tout le monde mange la soupe quotidienne dans la salle à manger, un grand fracas se fait entendre à la cuisine. Tout le monde se précipite : les couverts, louches et autres marmites sont par terre, de la vaisselle est cassée. Jeanne-Marie se retourne, le regard bizarrement apaisé. Les enfants préfèrent malgré tout baisser la tête. On ne sait jamais.

Les soirs qui suivent, les bruits se reproduisent, les objets continuent de tomber. Mais l'ordre a été donné de n'en parler à personne. Quelques semaines plus tard, face sans doute au manque de réactions des habitants de la maison, le mauvais plaisantin ou l'esprit qui s'acharne sur la famille décident de s'attaquer au bétail. Les bêtes meurent les unes après les autres. On ne peut plus continuer à se taire.

La gendarmerie est appelée et, lors de l'enquête, on découvre que les moutons et les vaches sont morts après avoir ingéré... une pelote d'épingles. La rumeur descend de la colline plus vite que les gendarmes et, une fois arrivés au bourg, ceux-ci apprennent plusieurs histoires édifiantes. Les parents de Jeanne-Marie auraient été trucidés dans leur sommeil sans qu'on ne puisse jamais dire qui était à l'origine du massacre. Certains parlent aussi de rivalités entre différentes fermes.

Mais le plus grand nombre pointe du doigt Jeanne-Marie, que l'on n'hésite pas à traiter de sorcière refoulée, en quête d'un grand coup pour affirmer une fois pour toutes ses pouvoirs. Seulement voilà, une fois que les auteurs de ces phénomènes paranormaux n'ont plus eu d'animaux à abattre, ils se sont attaqués à la famille. Le père d'abord que l'on a soupçonné un temps de ne pas être paraplégique et de vouloir ainsi punir sa femme qu'il accuse régulièrement de l'avoir poussé dans les escaliers. Le fils ensuite, que des témoins ont vu pousser de grosses pierres se retrouvant ça et là à l'aide de la chaise roulante de son papa.

A la mort de Jeanne-Marie, 'mort naturelle' dira le légiste, la ferme a été léguée à Marie-Jeanne et les phénomènes ont disparu comme par miracle. Il est vrai que l'on ne comptait plus le nombre de prêtres partis exorciser cette ferme comme d'autres auraient franchi l'Himalaya. Aujourd'hui, Marie-Jeanne est bien. Elle vit seule, s'accordant quelques 'copains d'oreiller' de temps à autre. Elle ne veut personne dans sa vie. Curieusement, elle a conservé toutes les pelotes d'épingles et les a alignées sur la cheminée familiale. Elle les regarde. Elle sourit.
source : http://www.rtl.be/loisirs/paranormal/paranormal/742443/epingles-tueuses-et-ferme-hantee


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 4:27