Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Une Arche de Noé végétale

Partagez
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Une Arche de Noé végétale

Message par Mikerynos le Mar 6 Jan - 15:36

La « chambre forte de jour du Jugement dernier » stocke des graines pour une remise à zéro globale d'agriculture
Les chances de l'humanité de survivre au réchauffement global et les attaques nucléaires ont juste augmenté.
par Shara Yurkiewicz

Le 26 février 2008, sur des centaines rocheuses d'un bord de la mer de nord de milles du cercle arctique, la chambre forte globale de graine de Svalbard s'est ouverte pour des affaires, recevant son expédition inaugurale des graines de partout dans le monde. A surnommé la chambre forte de jour du Jugement dernier, la structure est établie sur Spitsbergen, la plus grande île dans l'archipel de Svalbard en Norvège, et est conçue pour préserver des centaines de milliers de types de graine de l'autre côté du globe. Créé par le gouvernement norvégien et financé par des donateurs de base, la chambre forte est construite pour résister à des siècles de changement climatique, de catastrophes naturelles, et même d'une attaque nucléaire. Maintenant fermées à clef dans la chambre profondément à l'intérieur d'une montagne congelée sont des graines contribuées par plus de 100 pays.



L'emplacement de Svalbard est une deuxième ligne de défense, sur les banques agricoles de la graine des différentes nations. Tout à fait, ces banques logent des millions de graines de remarquable diversité-y compris environ 200.000 types de blé et 30.000 types de maïs-et fournissent les graines de secours après événements de récolte-destruction comme des ouragans et des glissements de terrain. Même si une banque fédérale est détruite, la chambre forte de Svalbard s'assure que les usines veulent le soldat dessus.

Pour en savoir plus:

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/terre-3/d/une-arche-de-noe-vegetale-enfouie-dans-les-glaciers-de-larctique_9157/


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par Macha le Mar 6 Jan - 15:59

Je trouve ça génial
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par alpacks le Ven 9 Jan - 21:17

@Macha a écrit:Je trouve ça génial



oui c'est bien de conserver autant de souche naturelle de fruit et légumes pour avoir de quoi repartir a zéro dans les meilleurs conditions (en séléctionnant aussi les souches les plus adaptés au climat de la concéquence d'une catastrophe déclenchant un hiver sur plusieurs années)

mais voila, il faut aussi regarder le présent, et qu'est qu'on voit au niveau des souches exploitées par l'agriculture et la diversité dans les espèces de fruits et légumes ...

ben c'est que par exemple en france, il existe un lobby semancier qui maintient le marché d'une main de fer !

par exemple les pommes de terre, environ a peine 10-15 souches sont cultivées en france alors qu'il en existe beaucoup + que cela, mais la n'est pas le + grave ... le plus grave c'est la commercialisation de plants de patates pour repiquages agricoles sélectionné pour etre non vivaces !!!

cela veut dire, vous etes agriculteurs, vous achetez des patates a repiquer pour votre exploitation a se semancier industriel, vous allez avoir une très bonne récolte si les conditions sont bonnes au niveau climatique bien que la patate soit pas si sensible non plus ... mais avec votre production, si vous en gardez de coté pour repiquer votre prochaine saison avec en les faisant germer, au lieu de racheter des plants aux meme semanciers, vous l'aurez dans le babas, ses pommes de terre sont prévu pour chuter de 90% dès l'année suivante en rendement sur la continuité de la lignée descendente !

une association d'agriculteur bio et qui ont le désir d'etre indépendant avait pointé ce scandale en 2004 ... et parlé du lobby de la patate, quand on connait pas trop le dossier, cela prete a sourir d'ententre "le lobby de la patate" ...

mais en réalité ses "semanciers" tiennent litéralement les agriculteurs pro par les c..... !!! pas de pomme de terre vivace pour prendre son indépendance ! on a commencé a parlé de lobby quand ses agriculteurs se sont rendus compte de l'état de la législation en la matière ! les seules semences autorisées a la vente par les semanciers sont décidés par une comission nationale regroupant les grands syndicats agricoles (c'est pas de l'OGM donc pas besoin de débat particulier) sauf que la FNSEA majoritaire est noyautée par des semanciers ...

et c'est donc eux en gros qui décide quel type de semance est légale a la vente ou pas hors OGM, et ils se sont fait leur terrains en n'autorisant que leur souche de sélection évidement qui ne sont pas repicable au fil des ans, pour obliger les agriculteurs a racheter des plans l'années d'après ... après la méthode pour arriver a ce résultat je me souviens plus mais il me semble ionisations des plants semences + séléction spécifique d'une variété avec croisement a donc du coup donné ses plants qui ne peuvent faire de la pomme de terre en masse qu'une fois ! toute génération sera divisé par 10 en rendements ...

hors du coups, il est interdit a la vente les plants de patates normaux, c'est a dire qui se repiquent a l'infini en france ! super hein ?

une association s'est fait comdamner en 2007 pour ça, le scandale a pourtant hélas pas asser fait de bruit, mais il se sont fait comdamner d'une belle amende pour avoir promus vendue et donné a des agriculteurs indépendant des plants de patates soit disant non autorisé en france ...

alors que se sont de vrai plants de patates normaux ! vivace a l'infini et non cette tromperie des lobby semanciers qui ont réussi a détourner des lois de l'agriculture en leur faveur par leur lobbying et noyautage syndicale a la FNSEA grand pote des géants de l'agro chimistes ect evidement !

apperement ses sociétés ont fait ça en france constatant qu'une patate OGM ne se vendrait jamais en france et n'aurait jamais l'autorisation, donc du coup ils se sont fait une sorte de mini OGM qui n'en est pas 1 mais qui fait dépendre du semancier de la meme façon ...

et ils ont les lois avec eux ... !

ce qui se passe en france en ce moment avec l'agriculture est plutot grave et inquiétant pour l'avenir !

la société incriminés a payé une lourde amende, a la base c'est une association de promotion des anciens fruits et légumes qu'on utilise plus ... ils ont voulu créer un système alternatif pour sortir de ce système de dépendance forcé pour la pomme de terre en réintroduisant des anciennes souches de pommes de terre qu'on utilise plus en france depuis 20-30 ans ! sauf qu'apperement toute ses souches anciennes sont maintenant soit disant soumises a autorisation pour l'agriculture pro, l'artillerie judiciaire leur est tombée dessus et ne les a pas loupé !

il n'y aurait en france plus que certains producteurs indépendant et d'autres bio du nord et bretagne qui disposeraient de souches qui sont encore vivaces, en gros les meme pommes de terre que ceux que leur impose les lobbys aux agriculteures qui sont dépendant d'eux sauf qu'a la difference il n'ont pas été modifié pour l'impossibilité de faire une génération viable descendante ... mais bon ses agriculteurs n'ont pas de licences pour vendre des semences !

voila le visage du traitement de la question de la diversité des fruits et légumes en france ! un vrai scandale et un oubli FORCE par les lobbys des anciennes souches ... et évidement qui se cache sous ce monstre soit disant simple syndicat d'agriculteur la FNSEA mais qui est en vrai noyauté par l'industrie phyto sanitaire, engrais ect, fillière d'elevage industriel aussi ... bref tout ce qui sent pas bien bon de notre agriculture et qui va bientot nous peter a la gueule ...
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30953

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par Schattenjäger le Sam 10 Jan - 4:46

Une sorte d'arche de noé moderne... Qui sais, dans quelques millénaires, si ont ne romancera pas l'article de la même maniére. Cool
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par Mikerynos le Sam 19 Fév - 17:05

Des patates péruviennes en route pour l'Arche de Noé en Arctique (Le 19 Février 2011)

Des agriculteurs du Pérou ont décidé d'envoyer 1.500 variétés de pommes de terre dans l'Arche de Noé verte installée à Svalbard en Norvège. Ils espèrent ainsi protéger ces espèces menacées par les changements climatiques.

Sur les 4.000 variétés de pommes de terre cultivées dans les Andes, 1.500 devraient d'ici peu partir pour la Norvège afin d'être conservées dans l'Arche de Noé verte de Svalbard. Inaugurée en 2008, cette chambre forte souterraine accueille les graines de toutes les espèces végétales dont on souhaite préserver l'existence. Conservant les échantillons à -18°C, elle vise ainsi à préserver la biodiversité végétale naturelle. Selon les derniers chiffres, la banque de semences compterait déjà plus de 500.000 variétés, qui seront donc bientôt rejointes par les patates péruviennes.

Les échantillons envoyés seront fournis par le Potato Park de Cusco au Pérou, un parc de culture de 10.000 hectares fondé par six communautés indigènes pour protéger la biodiversité locale. Depuis quelques années, le parc connait en effet des difficultés qui laissent présager un avenir incertain pour les espèces. Et ce, principalement à cause des changements climatiques qui affectent les méthodes utilisées par les agriculteurs. "Envoyer des semences à Svalbard nous aidera à constituer une collection de réserves précieuses. L'Arche a été construite pour la communauté mondiale et nous sommes bien décidés à nous en servir", explique à la BBC Lino Mamani, chef du collectif de "gardien de patates".


___________________



atonra
VIP
VIP

Nombre de messages : 441

journal qui est un "parent" de ce site

Message par atonra le Sam 19 Fév - 18:43

J'ai entendu et lu ds Nexus (excellent bimensuel européen) en français, italien, anglais, (chaque journal selon sa langue a des articles différents, parfois les mêmes, rare) qu'il y a aussi en Norvège des tunnels/abris, -pour "vip" (près du pôle-nord)-, anti-atomiques, reliés entre eux par des navettes, comprenant aussi les gênes de tous les animaux, des graines de chaques plantes, www.nexus.fr study
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par Mikerynos le Dim 27 Fév - 18:32

Malawi, les champs captifs de Monsanto

Titha cultive une petite parcelle de terre dans le village de Muzu, à une quarantaine de kilomètres de Lilongwe, la capitale du Malawi. Sur un demi-hectare de champs, elle récolte seule le maïs, pour la subsistance de ses trois enfants. Mal nourris, les yeux tristes, ils se cachent dans sa jupe à la vue des visiteurs. Ils ne vont pas à l'école, et Titha n'y est jamais allée non plus. Mais il y a deux ans, la vie s'est adoucie à Muzu. Titha a reçu un sac de semences hybrides Monsanto - provenant de deux plantes parentes différant par un ou plusieurs gènes - grâce au programme de subventions du gouvernement pour les petits agriculteurs. «La première année, nous avons eu une très bonne récolte, souffle-t-elle. J'étais contente. Mais ensuite, je n'ai plus eu de subventions pour les semences, juste pour les engrais. J'ai replanté des graines de la saison précédente, comme d'habitude... Mais elles n'ont rien donné.»

Les semences hybrides sont des graines sélectionnées artificiellement. Leur variété n'étant pas «stabilisée», elles ne peuvent pas se reproduire d'une saison à l'autre. Surtout, au nom de la propriété intellectuelle, il est interdit de replanter des semences Monsanto. Titha le sait, mais elle n'a pas peur que la compagnie américaine la poursuive en justice. «Comment voulez-vous qu'ils me trouvent ici ? lance-t-elle, presque amusée. Et de toute façon, qu'est-ce qu'ils pourraient bien me prendre ? Je n'ai plus rien...»

«Survie». La compagnie Monsanto, géant de l’agroalimentaire américain, prospère au Malawi. La vision de son directeur, Hugh Grant, est claire : «Il suffit qu’un pays africain dise oui [aux hybrides, ndlr] pour montrer le chemin aux autres.» Il avait noté que «72% de la population au Malawi dépend du maïs pour sa survie alimentaire». Un record mondial. Le pays idéal pour montrer la voie. Résistantes à la chaleur, et plus productives, les semences hybrides ont conquis les deux tiers des agriculteurs du Malawi en quatre ans. 46% d’entre eux utilisent des produits Monsanto et l’autre moitié plante des graines Seedco, une variété créée par la Fondation Bill et Melinda Gates. Les deux organismes agroalimentaires ont des liens très forts. L’année dernière, Monsanto a fait un don de 10 millions de dollars (7,25 millions d’euros) à la fondation. En échange, Bill Gates a acheté pour 23 millions de dollars (16,7 millions d’euros) d’actions chez Monsanto, et a appelé son vice-président comme directeur des recherches agricoles de la fondation.

De nombreux chercheurs agronomes s’inquiètent de ce monopole des deux géants sur le continent africain. Selon Miriam Mayet, directrice du Centre africain pour la biodiversité à Johannesburg, «lorsque le pouvoir économique de Bill Gates s’allie à l’irresponsabilité de Monsanto, l’avenir des petits agriculteurs en Afrique est peu prometteur». Au Malawi, un des pays les plus pauvres au monde, 76% de la population, soit 11 millions de personnes, dépend pour sa survie alimentaire de deux compagnies multinationales amies.

L’arrivée de Monsanto ne s’est pas faite par hasard et fut le fruit de lourdes concessions. Après une terrible sécheresse qui a frappé le pays en 2005, Monsanto Found (un organisme de charité fondé par la compagnie) offre 700 tonnes de semences hybrides aux petits agriculteurs. Comme l’année dernière à Haïti après le tremblement de terre, la compagnie américaine est arrivée en «sauveur». Dans son petit bureau de Lilongwe, Misheck Nyirenda, directeur de Monsanto Malawi, est confus : «C’était de la charité ! Enfin… On s’est dit que comme ça, les paysans testeraient notre produit et reviendraient l’année prochaine.» Une bonne publicité sur fonds de solidarité. Sauf que la même année, en réaction à cette terrible sécheresse, le président, Bingu Wa Mutharika, décide de lancer sa «révolution agricole». Tout juste élu, il ne supporte plus de «mendier de la nourriture» au Programme alimentaire mondial pour faire vivre ses 15 millions d’habitants. L’Etat prend en charge les trois quarts du coût des semences et des engrais, grâce à un système de coupons distribués aux paysans. Les semences hybrides étant trop chères, les subventions ne s’appliquent que sur les produits de la compagnie paraétatique Admarc. Un moyen pour le gouvernement de rentrer dans ses frais. Un coup dur pour Monsanto. «La révolution verte a été difficile à mettre en place, concède Bingu Wa Mutharika, lors d’un sommet pour l’agriculture en Afrique en 2007. Les subventions restent un sujet tabou sur la scène internationale.»

Finance. Et pour cause. Dès la mise en place de cette révolution agricole, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) s’insurgent : les subventions aux agriculteurs encouragent la corruption, enrayent les circuits de la finance mondiale et empêchent l’entrepreneuriat. Qu’importe si toutes les grandes puissances subventionnent leurs agriculteurs à coups de milliards de dollars. Et le Malawi est extrêmement pauvre. Il risque de s’endetter, prévient-on à Washington. Le budget du pays est déjà financé à 40% par la communauté internationale… Autre problème soulevé par le FMI, les semences et les engrais subventionnés sont produits par Admarc. Pour les bailleurs de fonds, c’est une violation du programme d’ajustement structurel imposé aux pays pauvres pour limiter le rôle des entreprises publiques. Du coup, les partenaires financiers (qui participent à hauteur de 40% au budget de l’Etat) s’engagent à aider financièrement la révolution agricole uniquement si le gouvernement «ouvre» le marché des subventions et reste «neutre» dans le choix des semences. Ils ont eu gain de cause : aujourd’hui 1,9 million de coupons permettent aux paysans d’acheter des hybrides.

«Ma vie a été transformée grâce aux hybrides, s’enthousiasme Patrick, petit paysan qui vit sur les rives du lac Malawi. Je n’ai pas beaucoup d’argent, mais plus personne n’a faim dans mon foyer.» Avec ses champs verdoyants toute l’année grâce à un nouveau système d’irrigation, Patrick est la «vitrine» de cette révolution verte. L’ONG World Vision lui a fourni des semences la première année, lui a expliqué les bienfaits de la diversification alimentaire, et comment vendre ses produits. Malgré sa chemise déchirée et ses pieds nus, Patrick dit être «un vrai businessman» : «Le monde change, il faut bien changer avec !» World Vision est souvent décrite comme étant à la botte de Monsanto. Pourtant, le responsable de la sécurité alimentaire de l’organisation, Phiri Esau, se souvient : «Dès 2005, nous avons déclaré la guerre à Monsanto, confie-t-il. Avec un financement de l’Union européenne, on diffusait des messages à la radio pour mettre en garde contre les hybrides, on faisait des expériences avec les paysans… Et puis, après la grande sécheresse, le gouvernement nous a offert 100 tonnes de semences Monsanto pour les distribuer à nos membres. Ils avaient faim… Qu’est-ce qu’on pouvait faire ?» Même si aujourd’hui World Vision et Monsanto travaillent ensemble, Phiri Esau n’est toujours pas convaincu des bienfaits des hybrides. Ils ont besoin de deux fois plus d’engrais, abîment la fertilité des sols et créent une dépendance entre le fournisseur et l’agriculteur. «Bien sûr qu’ils auraient la technologie nécessaire pour créer une variété résistante à la chaleur qui pourrait être replantée d’une année sur l’autre. Mais si les fermiers n’achetaient pas de semences tous les ans, la firme ne pourrait pas survivre.»

Famine. Après les hybrides, Monsanto et Seedco font pression sur le gouvernement du Malawi pour qu’il légalise la production d’organismes génétiquement modifiés (OGM). «C’est seulement une question de temps, promet Misheck Nyirenda. Les sols sont en mauvais état, la population ne cesse d’augmenter, l’OGM sera bientôt la seule solution pour le pays. Nous sommes déjà en discussion avec le gouvernement. Le coton OGM devrait arriver dans trois ans, et le maïs ensuite.» Pendant ce temps, le gouvernement s’endette. Le prix des engrais a explosé ces dernières années, et il faut en acheter deux fois plus. Le sol est érodé, les bailleurs de fonds sont affaiblis par la crise économique, et l’Etat doit subventionner l’achat des hybrides chaque année car ils ne se reproduisent pas. La «révolution verte» n’est pas tenable sur le long terme : 11% du budget de l’Etat est consacré à l’agriculture (le plus important de tous les pays d’Afrique), soit 150 millions d’euros. Le double de ce qui avait été prévu. Si demain les bailleurs de fonds suspendent leurs prêts et que le gouvernement n’a plus les moyens d’aider les petits agriculteurs à acheter des engrais, le Malawi risque une famine terrible. Et qu’arrivera-t-il si, un jour, Monsanto quitte le pays ? Prenant un air tragique, Misheck Nyirenda répond : «Si nous partons aujourd’hui, beaucoup de gens vont pleurer, parce qu’ils nous aiment et dépendent de nous pour survivre.»

Source: http://www.liberation.fr
Voir aussi: Monsanto au Malawi. Repères


___________________


avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3636

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par sergent garcia le Dim 27 Fév - 21:49

Les OGM font peur, c'est certain. A tord ou à raison.

Si les OGM peuvent nourrir les populations sur tout les continents, alors tant mieux.
Allez questionner les populations affamée à propos du principe de précaution agité par les "extrèmes de la chlorophyle" qui eux mangent à leur fin faim. Suspect

Si les OGM sont sans danger, il faut absolument que chaque pays puisse produire les semence sans passer par Mosanto.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par canon le Dim 27 Fév - 22:56

la tu me fait peur sergent !
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3636

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par sergent garcia le Lun 28 Fév - 21:08

Ben..
C'est parce que j'ai pas particulièrement de parti- pris contre Mosanto, et les OGM.
C'est parce que je gobe pas aveuglément le discourts des écolo de salons qui mangent à leur faim.
C'est parce que je ne connais pas d'étude impartiale qui affirme que les OGM sont dangereux.
C'est parce que le "principe de précaution" ne nourris que les extrémistes de la chlorophyle dans les meetings bourré de petit-four, mais ce principe ne nourri pas les population affamées.
Maintenat, je ne défend ni les OGM ni Mosanto..Je défend le droit de connaître la vérité indépendemment de ce que certains "bobo" veulent me faire croire...

C'est tellement façile de s'afficher avec une bonne morale..le ventre plein.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par canon le Lun 28 Fév - 21:40

le ventre plein ou la cervelle vide ? ah non , pardon.ce serais plutot ventre plein et cervelle vide.
j'ai vecu 15 ans en cote d'ivoire, alors parler des affamés pour justifier les ogms..............c'est assurement ne pas connaitre ses affamés au coeur remplis !
avatar
Flycrusher
Membre VIP bronze
Membre VIP bronze

Nombre de messages : 760

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par Flycrusher le Lun 28 Fév - 22:43

C'est un des plus grand dangers de notre temps, la privatisation et les patentes sur les organismes vivants.
Si on continue comme ça chaque plante vivrière sera l'objet d'une patente, toutes les semences seront traitées pour ne pas être reproductibles. Ce qui fait que la nourriture qui est un élément crucial ne sera plus libre d'accès, c'est en train d'arriver pour l'eau déjà.
Mais plus grave encore certaines sociétés voudraient patenter le génome humain ou certaine parties du génome ce qui revient à devenir la propriété de sociétés commerciales. L'homme sera donc l'objet de patente et un jour lorsque vous voudrez avoir un enfant il faudra payer une licence à ces sociétés!
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3636

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par sergent garcia le Mar 1 Mar - 6:39

@canon a écrit:le ventre plein ou la cervelle vide ? ah non , pardon.ce serais plutot ventre plein et cervelle vide.
j'ai vecu 15 ans en cote d'ivoire, alors parler des affamés pour justifier les ogms..............c'est assurement ne pas connaitre ses affamés au coeur remplis !

Le Côte d'Ivoire c'est pas toute l'afrique et visiblement il a aussi des "ventres pleins" en Cote d'Ivoire, Môssieur j'ai tout vécu !
Tu réagis exactement comme les "extrémistes herbeux" qui n'acceptent pas d'autres discour que le leur.

Montre moi une étude impartiale qui conclu au danger incontestable des OGM après on en reparle.
Curieusement le principe de précaution pour les OGM est agité en occident (le ventre plein)..mais pas en afrique (le ventre vide)
S'ils s'avère que les OGM étaient sans danger (je ne dit pas que c'est le cas, alors je parle au conditionnel, je ne suis pas aveuglé comme toi) tous ceux qui se sont battu pour interdier ces cultures devraient comparaître devant la Cour Pénale Internationnale pour tentative de crime comme l'humanité....à bon entendeur "Môssieur j'ai tout vu de par le monde"


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par Macha le Mar 1 Mar - 8:19

Je te rejoins en partie dans ton discours.

Les "bobos" de l'écologie ne sont pas les plus affamés c'est clair. Il s'agit plus d'une "mode" très "in" de la gente bourgeoise. Et ça je le constate tous les jours au taf ! Ils se contrefoutent de l'écologie.

Mais ne pas oublié quand même le passé vraiment peu glorieux de Monsanto ... alias IG Farben. Don oui on peut s'en méfier. A voir ou revoir également le film sur Monsanto ...

Actuellement on ne connait pas réellement les impacts des OGM sur la santé. Des études par des laboratoires privés ont été effectuées mais très vite étouffées dans l'oeuf. Il faut se rappeler qu'à l'origine le développement des cultures OGM avait pour but de palier la faim dans le monde en créant des hybrides capables de résister sous différents climats. Cette idée a été bien évidemment reprise par Monsanto, le roi de l'engrais ... qui impose sans état d'âme des deales difficiles à refuser puisqu'il est le seul avec une autre grosse firme à avoir ce monopole ...

avatar
canon
Membre VIP Argent
Membre VIP Argent

Nombre de messages : 1637

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par canon le Mar 1 Mar - 11:57

oui sergent, je confirme : la cote d'ivoire n'est pas toute l'afrique ( je suis allé voir sur la carte) !
si je reagit comme les " extremistes herbeux " .....j'en sais rien car j'en connais pas dans mon entourage.
a ta question : montre moi une etude impartiale qui conclut au danger incontestable des ogms je repondrais : montre moi une etude impartiale qui conclut au non - danger incontestable des ogm !
concernant l'afrique ( qui comprend la cote d'ivoire) je souhaiterais que tu m'expliques : comment " les ventres vides " vont acheter des semences ogms ( donc plus cher) aux " ventres pleins et coeur vide " s'il ont pas une thune ( d'ailleurs c'est peut etre a cause de cela qu'ils sont " ventre vide ".
d'ailleurs le probleme des " ventre vide " c'est : L'EAU POTABLE ou le manque d'eau pour l'irrigation ! pas celui de semence qui ne produisent que peu !
quand au passage : " comparaitre devant la cour penale international pour tentative de crime contre l'humanite " les mots me manque alors ...............
avatar
sergent garcia
VIP
VIP

Nombre de messages : 3636

Re: Une Arche de Noé végétale

Message par sergent garcia le Mar 1 Mar - 19:54

" les mots me manque alors ...............

Pô graaaaaave, Maïtre Collard parlera avec sont talent habituel.

Macha a dit;
Les "bobos" de l'écologie ne sont pas les plus affamés c'est clair. Il s'agit plus d'une "mode" très "in" de la gente bourgeoise. Et ça je le constate tous les jours au taf ! Ils se contrefoutent de l'écologie.
Le même phénomène se produit à propos du droit au logement, la plupart des manisfestanst et/ou des "occupants sauvages" possèdent un logement bien conforteble.. c'est tendance de faire croire qu'on s'occupe d'une cause.

Pour Mosanto, je ne la défend pas, bien au contraire,j'y voit une entreprise commerciale qui ne pense qu'à son intérêt par dessous tout.
Je veux simplement inciter les gens à se faire une idée d'eux même (l'émancipation) plutôt que de gober aveuglément la position des "partisants du contre" qui occupent le terrain médiatique faute d'étude impartiale sérieuse qui nous éclairerait...va faire comprendre ça à un obsédé du pissenlit.


___________________


Sergent Garcia; PZychotérapeute animal et éleveur de blaireaux. Reçoit à toute heure, sans rendez-vous.
N°d'agrémentation Miviludes 666 Z 07-59; Facilités de paiement pour les cas les plus désespérés. Permi d'euthanasier
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 22 Fév - 14:04