Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30404

Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par Schattenjäger le Mer 24 Oct - 12:27


Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?



Vivre éternellement… ou vivre mille ans, c’est ce que promet Laurent Alexandre, chirurgien-urologue, neurobiologiste et fondateur de Doctissimo.fr.

Connaissez la loi de Moore, selon laquelle la densité des transistors sur les microprocesseurs, autrement dit la puissance des ordinateurs, double tous les deux ans ? Et bien il en est un peu de même depuis quelques années pour notre espérance de vie, qui augmente régulièrement chaque année.

Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, les hommes gagnent en moyenne chaque année trois mois d’espérance de vie. Cette durée va-t-elle continuer à augmenter régulièrement ? Va-t-elle stagner après un certain seuil ? Ou, troisième scénario, augmenter de manière encore plus rapide et même faire un bond gigantesque ? C’est ce que postule Laurent Alexandre, qui nous prédit à certains d’entre nous une espérance de vie… de mille ans !

Entretien de France-Soir avec le Dr Laurent Alexandre :

France-Soir. Une foule de résultats scientifiques explore les secrets pour vivre plus vieux. Lequel vous semble le plus important?

Laurent Alexandre. La minceur. Je ne connais pas d’obèses centenaires. Plus vous êtes svelte, plus votre espérance de vie augmente. A partir de 100 kg, le risque de maladie cardio-vasculaire et d’arthrose précoce est très élévé. Un individu de 110 kg perd 15 à 20 ans d’espérance de vie par rapport à quelqu’un qui pèse 70 kg. Et les obèses de plus de 150 kg meurent autour de 50 ans. Il faut donc faire du sport à dose raisonnable et s’alimenter sainement pour garder la ligne. L’autre règle d’or consiste à s’abstenir de fumer : 50 % des fumeurs perdent au moins une décennie d’espérance de vie.

F.-S. Les chercheurs évoquent des facteurs plus inattendus, comme le mariage ou le rire…

L. A. Le mariage a une influence indirecte sur la longévité, car les personnes mariées ont généralement un mode de vie plus sain que les célibataires. Les couples prennent aussi moins de risques sur la route : on hésite plus à faire un dépassement dangereux quand on a trois enfants à l’arrière. Concernant le rire, on sait que le fait d’être gai a des conséquences positives sur la santé. Les personnes joyeuses ont moins de chance d’être victimes d’une addiction à la drogue ou à l’alcool. A contrario, il n’est pas prouvé que la dépression provoque le cancer.

F.-S. Existe-t-il un gène de la longévité?

L. A. Certains gènes sont associés à une grande longévité, mais l’impact du mode de vie est au moins aussi important que notre patrimoine de départ, sauf évidemment si on souffre d’une maladie génétique. Seuls 10 % des cancers ont une cause génétique, ce qui signifie que 90 % d’entre eux sont influencés par l’environnement.

F.-S. Comment évoluera l’espérance de vie des Français ?

L. A. La longévité devrait fortement augmenter à partir de 2020-2025. On devrait réussir à vivre jusqu’à 200 ans avant la fin du siècle. Rappelons qu’en 1850 l’espérance de vie moyenne à Paris était de 30 ans, contre 80 ans aujourd’hui. On attend des avancées majeures grâce aux manipulations génétiques et à l’utilisation thérapeutique des cellules souches humaines afin de traiter certaines pathologies incurables (ces cellules sont présentes chez l’embryon, le fœtus, le cordon ombilical et le tissu adipeux, NDLR). A moins que l’on découvre des effets secondaires inattendus, les premiers résultats seront connus dans quelques années.

Sources : TEDx / France-Soir / Le Journal du Siècle

avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par Apollyôn le Mer 24 Oct - 12:35

Urologue et neurobiologiste ? C'est curieux comme spécialisation...


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Caribou
Animateur
Animateur

Nombre de messages : 1154

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par Caribou le Mer 24 Oct - 13:22

Urologue et neurobiologiste ? C'est curieux comme spécialisation...

Ca expliquerait peut être en partie pourquoi il dit n'importe quoi.

Désolé mais actuellement notre espérance de vie tend plutôt à diminué, merci la pollution. Même si on se bidouille le génome pour être immortel (ca serait extrêmement complexe, de nombreuse cellules sont programmé pour mourir tout au long de notre vie,si elle ne le font plus ça serait le bazar et les soldes sur les cancers ) tant que l'on ne maitrisera pas la qualité de notre environnement il ne faut pas espérer monter trop haut.
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par dranozir le Mer 24 Oct - 16:09

On sera immortel ... a condition d'y mettre le prix ...


___________________


avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par Mirmi le Mer 24 Oct - 17:13

Imaginez ! Certains politiques, des stars, qui ont les moyens et qui pourraient vivre 1000 ans ! Quelle horreur !
Cette fois, il aurait vraiment aucun espoir de changement à moins de ressortir la vieille guillotine gillette à une lame
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par OLOVNI le Mer 24 Oct - 18:52

ça me fait penser au docu d 'Arte d'hier soir qui ne traite pas exactement du même sujet , mais qui s 'en rapproche et que je conseille :
http://videos.arte.tv/fr/videos/un-monde-sans-humains--7002076.html
avatar
Mirmi
VIP
VIP

Nombre de messages : 1957

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par Mirmi le Mer 24 Oct - 19:33

J'ai vu ce doc ! Quelle horreur. Surtout la partie où l'un des intervenants parle des puces implantées qui géreraient nos besoins alimentaires et nos excès; mais quelle horreur.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30404

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par Schattenjäger le Mer 24 Oct - 19:39

La révolution des machines est toute proche. :-)
avatar
OLOVNI
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1952

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par OLOVNI le Mer 24 Oct - 19:51

ça fait flipper hein?
Et pourtant, c 'est une projection logique de ce qui se passe déjà
Ce sera pour les plus riches . heureusement , donc pas pour moi !
avatar
kusabaka
Membre Régulier
Membre Régulier

Nombre de messages : 249

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par kusabaka le Mer 24 Oct - 20:19

on se croirait dans le scénario de time out^^, et puis vivre 200 ans pour payer plus longtemps ses impôts^^ et la retraite dans tout ca^^
que de questions^^
avatar
dranozir
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2454

Re: Le recul de la mort : Vers une immortalité à brève échéance ?

Message par dranozir le Jeu 25 Oct - 10:42

A mon avis seul ceux qui payeront pourront vivre jeune éternellement donc obligation de payer. Après rien ne t'empêche de refuser de payer et de mourrir dans ton coin de manière naturelle.


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 5:06