Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ce phare est hanté, fuyez marins!

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Ce phare est hanté, fuyez marins!

Message par Apollyôn le Lun 22 Oct - 12:13

De tout temps, le phare était, pour les marins de retour au port, synonyme de sécurité et de retour au bercail. Sauf à Saint-Augustin, en Floride, où le vieux phare fait, aujourd'hui encore, frémir les marins et ceux qui les attendent à quai.

Nous sommes en 1824, à St Augustin, en Floride. Les ruines des fortifications espagnoles offrent un curieux spectacle à la population locale. Notamment cette tour de guet qui s'élève, face à l'océan. Les autorités locales décident donc d'en faire un phare. Le commerce maritime s'intensifie, les transports de passagers vers les iles cubaines aussi. Il viendra donc renforcer la sécurité de tous. La décision est prise, et personne n'écoute ce vieil homme qui tente de faire capoter le projet.
Selon lui, alors que la guerre faisait rage, une jeune femme aurait été séquestrée dans cette tour et de nombreuses fois violées par ses geôliers. Finalement, las de cette pauvre femme devenue l'instrument des militaires bestiaux, le responsable du fortin ordonna qu'elle fût jetée aux requins.

Les premiers textes rapportant des phénomènes étranges datent du début des années '30, soit une dizaine d'années après la transformation de la tour de guet en phare.
La légende dit qu'un bateau se serait approché très près du phare, comme attiré par une force invisible et irrésistible. Le seul survivant du naufrage, retrouvé à moitié fou et à moitié nu sur un rocher, ne prononcera pas un mot sinon celui d'affirmer avoir vu la plus belle femme qu'il ne lui ait été donné de voir. La coque du bateau se brisera sur les rochers, les hommes d'équipage se jetant à la mer, ne sachant pas que, depuis des décennies, les requins ont élu domicile dans la zone.
Les années passent et la population locale est prolixe en histoires plus horribles les unes que les autres.
Un jour, c'est un jeune homme qui devait se marier le lendemain qui, sans aucune raison, est monté au sommet du phare pour plonger dans les eaux tumultueuses.
Une autre fois, c'est un représentant de commerce qui se serait laissé séduire par la mystérieuse femme qui logerait au sommet du phare.

Les rares témoins qui ont osé en parler évoquent une ombre, une longue chevelure évanescente, une beauté pure faisant chavirer les plus solides cœurs de la planète.
Plus étrange encore : alors que le phare a été éteint pour la dernière fois en 1874, un nouvel édifice ayant été construit à quelques centaines de mètres de celui-là pour faire face à la montée de l'océan, de nombreux témoins affirment avoir vu la lanterne allumée, sa puissance étant décuplée par les miroirs composant le sommet du phare.
Impossible, hurlent les sceptiques. Manifestations surnaturelles, susurrent les autres. Il n'en reste pas moins que les époques ont changé, mais que les phénomènes restent les mêmes.
Malgré des appareillages sophistiqués, des bateaux s'approchent dangereusement des récifs bordant le phare, de nombreuses personnes cherchent à y monter malgré l'interdiction des autorités locales. Un prêtre local a même fait exorciser les lieux. Mais rien n'y fait, la jeune femme est toujours là, ne semblant pouvoir trouver le repos.
Aujourd'hui, les touristes sont gardés à bonne distance du phare, mais certains d'entre eux n'hésitent pas à défier les fantômes. Il en est un qui aurait même réussi à prendre la suppliciée revenue des flots en photo.
Réalité ou supercherie. Une chose est certaine : à la capitainerie, on aurait tendance à dire aux matelots de passage : « fuyez ce phare ».


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 24 Sep - 7:44