Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.

En Alsace, une colonie d'abeilles produit un mystérieux miel bleu

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

En Alsace, une colonie d'abeilles produit un mystérieux miel bleu

Message par Apollyôn le Jeu 4 Oct - 8:22

Un hiver rigoureux suivi d'un printemps pluvieux et d'un été sec : les ruches ont souffert au cours de ces derniers mois. La récolte ne sera pas abondante en 2012 et le moral des apiculteurs, déjà fortement touché par les ravages des pesticides sur leurs abeilles, est au plus bas.
A Ribeauvillé, dans le département du Haut-Rhin, une autre mauvaise surprise attendait les apiculteurs. Début août, plusieurs d'entre eux constatent que leurs abeilles ramènent d'étranges produits de couleur, bleu ou vert, parfois marron chocolat. Les quantités transportées sont importantes au point de bloquer la ponte. Un désastre, car c'est en été que les reines pondent les "abeilles d'hiver" qui permettront à la ruche de passer la saison du froid. Puis, très vite, les apiculteurs récoltent une étrange mixture à la couleur tout à fait inhabituelle.

Une douzaine de producteurs sont touchés. Le syndicat des apiculteurs de Ribeauvillé mène une enquête, fait fausse route plusieurs fois avant d'identifier au bout de trois semaines la source probable de l'altération du miel. Sur le site d'une entreprise de méthanisation de déchets – qui permet, entre autres, de produire du biogaz –, il découvre une colonie d'abeilles au-dessus de gros conteneurs abritant un produit de couleur identique à la mixture qu'elles ramènent à la ruche.

La PME concernée, Agrivalor, a ouvert ses portes le 26 janvier, à l'initiative de trois agriculteurs. Cette unité de méthanisation s'inscrit, pour la commune, dans un cercle vertueux. Elle produit de l'énergie à partir de la dégradation de déchets organiques, denrées alimentaires périmées ou invendues, résidus de cuisines ou de l'industrie agroalimentaire.

Alain Frieh, le président du syndicat des apiculteurs, s'inquiète auprès du directeur du site de ce qui se trouve dans les conteneurs et des conséquences sanitaires possibles sur ses abeilles et la qualité de son miel. D'où viennent ces résidus industriels ? Les colorants sont-ils d'origine naturelle ou chimique ? Contiennent-ils des OGM ? Interrogée par Le Monde, l'entreprise n'a pas souhaité "faire de commentaires", confirmant seulement "valoriser" des déchets sucrés.

Dans un courrier adressé, le 21 avril, au maire de Ribeauvillé, M. Frieh explique que le directeur d'Agrivalor, Philippe Meinrad, leur a indiqué, au cours d'une visite du site, que "les conteneurs contiennent des résidus de confiserie industrielle des établissements Mars". La multinationale américaine dispose de plusieurs sites de production en Alsace, notamment à Haguenau, où sont confectionnés les fameux M&M's, ces pastilles chocolatées de toutes les couleurs. Depuis plusieurs années, l'entreprise Mars vante son engagement dans le développement durable, en particulier la valorisation de ses déchets...

Agrivalor, dans un courrier adressé au syndicat apicole, le 6 septembre, reconnaît à demi-mot les faits, "déplore très sincèrement la situation", mais soutient que "les sous-produits sucrés" valorisés sur le site de méthanisation sont "conformes à l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter". "Nous n'imaginions à aucun moment que la présence de sous-produits sucrés dans l'enceinte de notre site aurait une relation avec l'exploitation de vos ruches."

La PME assure qu'elle va cependant vidanger et nettoyer les conteneurs et conditionner les futurs arrivages de sucreries dans "des contenants étanches et rapidement traités".

Mais pour les apiculteurs, le miel reste non commercialisable et l'avenir incertain. Le syndicat a décidé de faire analyser son "miel bleu". Il faudra attendre le printemps 2013 pour savoir si les abeilles de Ribeauvillé nourries aux résidus de Mars se portent bien.
source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/10/03/en-alsace-une-colonie-d-abeilles-produit-un-mysterieux-miel-bleu_1769281_3244.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
TrustNo1
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 3167

Re: En Alsace, une colonie d'abeilles produit un mystérieux miel bleu

Message par TrustNo1 le Jeu 4 Oct - 12:28

Et ben c'est fou ce que la nature peu faire quand même ; ce qui est le plus embetant dan cette histoire c'est qu'effectivement c'est les petit producteurs qui risque de couler ce qui fera encore grimper les chiffres du chomdu.....

avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7230

Re: En Alsace, une colonie d'abeilles produit un mystérieux miel bleu

Message par Apollyôn le Ven 13 Sep - 13:57

Des abeilles produisent du miel vert et rouge près de Grenoble en Isère

Autour de Crolles, apiculteurs amateurs ou professionnels sont un peu surpris en cette fin de récolte. Lorsqu'ils sortent un cadre de leur ruche, il n'est pas rare de voir des alvéoles virer au vert ou au rouge. Les abeilles auraient-elles inventé le miel multicolore ?



Imaginez la tête de l'apiculteur qui découvre un miel tricolore, jaune (comme d'habitude), vert et rouge! Il y a de quoi désespérer de la nature. Mais à Crolles, près de Grenoble, l'inquiétude a été de courte durée. Quatre apiculteurs ont vite pensé à l'usine des sirops Teisseire, toute proche.



Ils savent que quand les abeilles ne trouvent pas de quoi se nourrir dans les fleurs, elles délaissent les champs pour aller quelques kilomètres plus loin, butiner des sucreries par exemple. Mais, l'usine a du mal à comprendre car ses matières premières, comme finies, ne sont pas entreposées à l'air libre. Des apiculteurs seront reçus mercredi 18 septembre par la direction. En attendant, des analyses doivent être menées de part et d'autre, à l'usine comme sur le miel récolté par les apiculteurs, pour connaître la source de cette "pollution".

Il y a une dizaine d'années, pareille mésaventure était arrivée dans le secteur et Teisseire avait été rendu responsable. Depuis, un producteur de confitures s'est aussi installé non loin de là.

En août 2012, des abeilles de Ribeauvillé dans le Haut-Rhin avait aussi produit du miel bleu, vert ou marron chocolat... Après une enquête, les soupçons se sont portés rapidement, et à juste titre, sur une usine qui produisait du biogaz à partir de déchets organiques et de résidus de l'industrie agroalimentaire, stockés en plein air… dont les chocolats M&M’s, enrobés de colorants marron, rouge, jaune, bleu et vert! Le miel était inexploitable.

En Isère, le miel produit est, pour le moment, beaucoup plus sucré qu'à l'habitude mais la "pollution" ne semble pas être terminée si l'on en croit les dernières récoltes.

source : http://alpes.france3.fr/2013/09/12/des-abeilles-produisent-du-miel-vert-et-rouge-pres-de-grenoble-en-isere-317411.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 10:52