Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mars : des chutes de neige carbonique sur la Planète rouge !

Partagez
avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Mars : des chutes de neige carbonique sur la Planète rouge !

Message par Macha le Ven 21 Sep - 11:50

Mars : des chutes de neige carbonique sur la Planète rouge !

Les calottes polaires martiennes sont couvertes en surface d’une fine couche de glace carbonique mais on en ignorait jusqu’ici l’origine précise. Les données de la sonde MRO prouvent pour la première fois que des chutes de neige carbonique se produisent sur la surface de Mars. Ce phénomène, qui pourrait expliquer la présence de la glace sèche à ses pôles n’est pour le moment connu que sur la Planète rouge.

Jean-Dominique Cassini a semble-t-il découvert les deux calottes polaires de Mars. L’astronome né en Italie, fraîchement naturalisé français, les a dessinées pour la première fois en 1666. Mais ce n’est qu’en 1964 que le chercheur soviétique V. Morov a identifié deux bandes d'absorption à 1,4 et 2 micromètres, c'est-à-dire dans le proche infrarouge, dans des spectres obtenus sur Terre concernant la calotte polaire nord de Mars. Il s’agissait de bandes moléculaires caractéristiques de la glace d'eau. Les observations ultérieures, que ce soit à nouveau à partir de la Terre ou avec les missions martiennes, ont confirmé ces mesures.

Chaque calotte polaire présente une épaisseur de 1 à 3,5 km et est constituée de glace d'eau permanente, stockée dans les terrains polaires lités. Plus précisément, la calotte martienne permanente nord est épaisse de 3 km pour 1.000 km de diamètre, tandis que la calotte permanente sud, moins étendue, n'a que 400 km de diamètre (son épaisseur réelle est mal connue). Les volumes de ces deux calottes sont comparables et on estime qu’elles contiennent à elles deux autant d’eau que l'inlandsis groenlandais. Pour compléter le tableau, il existe par endroit au sud une fine couche de glace carbonique permanente d’environ 10 m d’épaisseur. Au nord, la couche de glace carbonique est saisonnière et ce n’est qu’en hiver qu’elle se forme avec une épaisseur estimée à environ 1 m.


Cette photo montrant en haut l'un des pôles (nord) de Mars a été prise par Hubble. L'image est centrée sur une structure sombre dénommée Syrtis Major, observée la première fois par l'astronome Christian Huygens au XVIIe siècle. Au sud de Syrtis Major, on trouve une large structure nommée Hellas. Les sondes Viking et plus récemment Mars Global Surveyor ont révélé qu’Hellas est un vaste et profond cratère d'impact. Le long du limbe droit, les nuages de fin d'après midi se sont formés autour du volcan Elysium. © Nasa

Suite de l'article ici : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/sur-mars-opportunity-decouvre-detranges-spherules_41285/
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 4:02