Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Interview de Bertrand MEHEUST

Partagez
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Schattenjäger le Sam 3 Jan - 10:56



SCIENCE-FICTION ET SOUCOUPES VOLANTES Réédition revue et augmentée - Terre de brume - Collection Pulp Science - 2007



SOUCOUPES VOLANTES ET FOLKLORE - MERCURE DE FRANCE - 1985



EN SOUCOUPES VOLANTES - Vers une ethnologie des récits d'enlèvements Sur les cas d'abductions - Réédition - Imago - 1992



RETOUR SUR L' "ANOMALIE" BELGE - Le Livre Bleu - 2000



UN VOYANT PRODIGIEUX - ALEXIS DIDIER - 1826/1886 - Le Seuil - 2003



DEVENEZ SAVANTS : DECOUVREZ LES SORCIERS - LETTRE A GEORGE CHARPAK Dervy - 2004


100 MOTS POUR COMPRENDRE LA VOYANCE - Les Empêcheurs de prenser en rond - 2005


HISTOIRES PARANORMALES DU TITANIC - J'AI LU - 2006


A WORLD IN A GRAIN OF SAND - Mary Rose Barrington - Mac Farland, 2006


BERTRAND MEHEUST, vous êtes l’auteur entre autres de Science-fiction et soucoupes volantes - Une réalité mythico-physique, ( préfacé par Aimé Michel - Mercure de France – 1978) et Soucoupes Volantes et Folklore, (Mercure de France – 1985). Pouvez-vous nous dire qu’est-ce qui vous prédestinait dans votre parcours personnel ou professionnel à écrire ce type d’ouvrages ?

B.M : A priori, rien de plus qu’un certain nombre de gens qui sont passés par les mêmes expériences que moi. C’est le mystère de l’existence. J’avais sept ans pendant la vague de 1954, et une soucoupe s’est posée près de chez moi, dans l’Yonne, près de Diges. Toute la région ne parlait que de cela, le cas a même fait la une de l’Yonne républicaine. Cela m’a sans doute marqué, mais c’est resté longtemps enfoui dans ma mémoire. Après, je me suis mis à lire de la SF. J’avais déjà englouti une partie de Jules Vernes avant d’entrer en sixième. Il faut vous dire qu’en ce temps là nous n’étions pas parasités comme les enfants d’aujourd’hui, nous n’ avions ni la télé ni internet. En 1970, je suis allé voir les Fouéré et je me suis abonné à Phénomènes spatiaux. En 1971, j’ai rencontré Aimé Michel pour la première fois. Puis j’ai fait des études de philosophie. C’est sans doute l’ensemble de tous ces facteurs qui fait que c’est moi plutôt qu’un autre qui a écrit Science fiction et soucoupes volantes.


Vous connaissiez personnellement Aimé Michel, quel souvenir gardez-vous de lui ?

B.M : C’est l’homme qui, intellectuellement, m’a le plus marqué. C’est d’ailleurs son influence qui m’a conduit à faire des études de philosophie. C’était un géant de la pensée, une sorte de prophète des temps à venir. C’était un philosophe, le seul véritable philosophe que j’aie jamais rencontré. À son contact, on sentait presque physiquement ce que c’était que la pensée, que la méditation. C’était aussi un homme secret et pudique. Mais il pouvait aussi être impitoyable avec ceux qui l’avaient un peu trop cherché, car il avait une plume particulièrement acérée.


Vous êtes l’auteur également de Devenez savants : découvrez les sorciers - lettre à George Charpak, Dervy, 2004 - (Réponse au livre Devenez sorciers, devenez savants de Georges Charpak et Henri Broch). Pourquoi avoir eu l’idée d’écrire un tel livre ?

B.M : Je l’ai écrit parce que j’ai été frappé par le décalage entre l’ineptie de l’ouvrage, et son immense succès médiatique (plus de 350 000 exemplaires vendus). De tous les ouvrages écrits sur cette question depuis un siècle, c’est celui qui s’est le plus vendu, et c’est aussi le plus mauvais. Cela m’a intrigué. J’ai surtout été frappé par la complaisance ou l’inculture des journalistes, qui ne voyaient pas cette ineptie ou faisaient semblant de ne pas la voir. J’ai donc saisi l’occasion pour remettre à plat toute la question, sous la forme d’une lettre ouverte. Mais cela n’a servi à rien, car je n’ai jamais eu la moindre recension, pas même une note en bas de page. La complaisance des médias s’est vérifiée. Personne n’a osé parler de mon livre, et je peux même dire qu’un professeur des Hautes études - un personnage considérable dans le monde intellectuel français – qui s’était fendu d’un article sur mon livre s‘est vu refuser les colonnes d’un grand hebdomadaire parisien.


J’ai découvert sur votre site Internet que vous étiez également un féru d’enquêtes Ufologiques, qu’est ce qui vous passionnez dans cette activité et quel est le cas le plus intriguant auquel vous ayez eu à faire ?

B.M : Oui, j’ai fait des enquêtes à partir de 1971 pour Phénomènes spatiaux. À l’époque, on avait pas mal de cas à se mettre sous la dent, et j’aimais beaucoup cela, rien n’est plus passionnant (mais plus difficile) que de faire des enquêtes sur les ovnis. Le cas le plus fascinant et le plus convaincant que j’aie enquêté est une rencontre rapprochée qui a eu lieu en 1970 dans les monts du Limousin. ( C’est le cas de Jabreilles les Bordes, qui est raconté dans le livre de LDLN, Mystérieuses soucoupes volantes, paru en 1973.)


Quelle fût votre réaction à cette fameuse mise sur Internet d’une partie des « archives officielles » françaises, d’observations sur les OVNI entre 1988 et 2006 ?

B.M : J’ai beaucoup d’estime pour le travail de M. Patenet, qui est un chercheur passionné par son sujet, et qui sait où il va. Mais, sur ce point, à supposer que l’idée vienne de lui, ce que j’ignore, je suis en désaccord avec la mise en ligne des dossiers. Que des chercheurs motivés et qui en ont fait la demande puissent obtenir ces informations, cela me paraît utile. Mais en revanche je ne crois pas qu’il y avait nécessité à mettre ces dossiers à la disposition de tous. On est brutalement passé dans l’excès inverse.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Schattenjäger le Sam 3 Jan - 11:00

En ce qui vous concerne, quelles sont vos conclusions sur le phénomène OVNI ?

B.M : Une grande partie des cas s’explique par la projection sur des stimuli quelconques de stéréotypes issus du bagage culturel de la SF. Mais il y a bien un noyau de cas inexpliqués. Avec des amis, j’ai enquêté sur plusieurs de ces cas. Toute la question est de déterminer la nature des cas non identifiés. S’agit-il de phénomènes naturels encore inexpliqués,auxquels nous prêterions par ignorance un comportement intentionnel ? Ou bien témoignent-ils d’un comportement intentionnel véritable ? C’est là tout l’enjeu, et il est considérable. L’ufologie future devra absolument répondre à cette question.


Après le phénomène OVNI, vous vous intéressez de près à la voyance et la métapsychique, faites-vous partie de ces chercheurs qui pensent que tous ces phénomènes s’imbriquent les uns dans les autres ?

B.M : Dans Science-fiction et soucoupes volantes, en 1978, j’ai soutenu cette hypothèse. Ce qui peut être rapproché, ce sont les cas de poltergeists et les cas d’ovnis. Aujourd’hui, je serai plus prudent. S’il y a des points communs, il y a aussi des différences. Il me semble que dans l’état actuel de nos connaissances, cette question est indécidable. Avançons d’abord dans la connaissance des ovnis et des poltergeists, et nous verrons ensuite.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Schattenjäger le Sam 3 Jan - 16:56

Vous êtes l’auteur également de Devenez savants : découvrez les sorciers - lettre à George Charpak, Dervy, 2004 - (Réponse au livre Devenez sorciers, devenez savants de Georges Charpak et Henri Broch). Pourquoi avoir eu l’idée d’écrire un tel livre ?

B.M :
Je l’ai écrit parce que j’ai été frappé par le décalage entre l’ineptie de l’ouvrage, et son immense succès médiatique (plus de 350 000 exemplaires vendus). De tous les ouvrages écrits sur cette question depuis un siècle, c’est celui qui s’est le plus vendu, et c’est aussi le plus mauvais. Cela m’a intrigué. J’ai surtout été frappé par la complaisance ou l’inculture des journalistes, qui ne voyaient pas cette ineptie ou faisaient semblant de ne pas la voir. J’ai donc saisi l’occasion pour remettre à plat toute la question, sous la forme d’une lettre ouverte. Mais cela n’a servi à rien, car je n’ai jamais eu la moindre recension, pas même une note en bas de page. La complaisance des médias s’est vérifiée. Personne n’a osé parler de mon livre, et je peux même dire qu’un professeur des Hautes études - un personnage considérable dans le monde intellectuel français – qui s’était fendu d’un article sur mon livre s‘est vu refuser les colonnes d’un grand hebdomadaire parisien.

Gourou Broch et la zététique... Une secte qui monte... qui monte... qui monte Cool
avatar
alpacks
Membre VIP Or
Membre VIP Or

Nombre de messages : 2730

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par alpacks le Sam 3 Jan - 17:38

"Gourou Broch et la zététique... Une secte qui monte... qui monte... qui monte Cool "

au niveau médiatique oui, au niveau officiel moins quand meme ...

quand on voit le grand amour entre broch et velasco ... on se dit y a une justice quand meme ...
avatar
Passiflore
VIP
VIP

Nombre de messages : 1074

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Passiflore le Sam 3 Jan - 19:05

Je suis allée sur le site de la zététique. Broch reconnait qu'il y a des phénomènes que la science ne peut expliquer. Il insiste surtout sur le fait qu'il y a des escrocs dans le domaine de la voyance, télékinésie, etc... qui profitent de la naïveté des gens pour se faire de l'argent.
Mais l'école de zététique qu'il a fondée enseigne des théories discutables...
Pour son livre "Science-fiction et soucoupes volantes (une réalité mythico-physique)", il a été beaucoup critiqué, certains ufologues y voyant là une négation du phénomène OVNI .
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Mikerynos le Dim 4 Jan - 19:00

Bertrand MEHEUST je ne connais pas vraiment ce personnage... Je n'ai aucun bouquins de lui, d'ailleurs cela ne m'intéresse pas actuellement, sauf si on me prouve que cela vaut le coup. Donc, je ne porte pas de jugement sans me faire une opinion perso avant.
Et ce n'est pas demain la veille...


___________________


avatar
Macha
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7174

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Macha le Dim 4 Jan - 19:30

J'ai lu quelques trucs de Bertrand Méheust, un type vraiment sympa. Je devais d'ailleurs assister à l'une de ces conférences mais ça n'a pas pu se faire. Ce n'est pas pour autant que j'adhère à la thèse socio-psychologique du phénomène ovni. Je la trouve un peu trop alambiquée. De plus à force d'en entendre parler j'ai de moins en moins envie de lire son livre que j'ai quand même acheté depuis juin 2008. J'en ai lu quelques extraits mais je n'accroche pas. Ca me fait le même effet pour les livres de Pierre Lagrange. On retombe un peu dans les mêmes clichés : étude de l'ufologie comme un fait social.

Je ne suis pas d'accord avec cette phrase : ==> Une grande partie des cas s’explique par la projection sur des stimuli quelconques de stéréotypes issus du bagage culturel de la SF.

Beaucoup de témoins d'observation d'OVNI ne baignaient pas du tout dans la science fiction. Loin de là et surtout en France.

On a trop tendance surtout à mêler le "phénomène paranormal" à l'ufologie, hors pour moi ce sont bien deux domaines différents, même si certains aspects sont très proches.
avatar
Schattenjäger
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 30924

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Schattenjäger le Dim 4 Jan - 20:04

Bertrand Méheust est un genre d'ufologique qui est pris pour un sceptique chez les pro-Het et pris pour un pro-het chez les Sceptiques (comme Lagrange). Il n'a pas que des mauvaises idées, mais je trouve qu'il y a trop de changement d'idées entre ces livres. A t'il vraiment une opinion personnel sur le sujet ? Je ne sais pas.
avatar
Mikerynos
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 9902

Re: Interview de Bertrand MEHEUST

Message par Mikerynos le Lun 5 Jan - 15:00

Il étude de l'ufologie comme un fait social.
A la limite, si c'est son approche, pourquoi pas.... Il cherche dans une autre voie (Ceux qui lisent ces auteurs ont la même approche) Mais cela va-t-il résoudre le problème ? Va-t-il trouver la solution ? Perso, je trouve que la SF a le dos large, à force de tout lui faire porter. Le pauvre paysan chinois qui raconte la même observation qu'un européen à une culture pourtant différente (lorsqu'il y a accès) Hors, il me semble que certain processus sont les mêmes concernant les cas de RR, c'est flagrant dans les deux livres de Shi Bo concernant la Chine. Et c'est aussi valable pour d'autres pays. Je dirais que la tendance à une époque était plus l'inverse, que la SF s'inspirait plutôt du phénomène.

On a trop tendance surtout à mêler le "phénomène paranormal" à l'ufologie, hors pour moi ce sont bien deux domaines différents, même si certains aspects sont très proches.
Entièrement d'accord... Même si un aspect proche n'a pas obligatoirement la même causalité.


___________________


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 0:01