Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

À la recherche des bateaux de John Franklin

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

À la recherche des bateaux de John Franklin

Message par Apollyôn le Lun 10 Sep - 12:13

Une troisième mission scientifique ayant pour but de retrouver les bateaux de l'expédition de Sir John Franklin, abandonnés en septembre 1845 dans les eaux du passage du Nord-Ouest, a été entreprise par des scientifiques de Parcs Canada.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, en a fait l'annonce mercredi, au Nunavut, après avoir visité un des navires de recherche.

Lors des deux tentatives précédentes, les équipes de recherche n'ont été sur place que pendant une semaine. Cette année, elles passeront de quatre à six semaines dans l'Arctique.



Les moyens technologiques seront aussi plus importants. Lors des premières missions de localisation des épaves, les chercheurs ne disposaient que d'un seul sonar attaché à une corde, surnommé « le poisson », que le bateau traînait dans l'eau. En plus des techniques habituelles, l'équipe dispose maintenant d'un sonar latéral autonome, de l'imagerie par satellite et d'un véhicule sous-marin autonome. Ces nouveaux équipements permettront d'explorer une zone de 1000 à 1500 km2. En comparaison, les dernières expéditions avaient ratissé deux régions totalisant environ 125 km2.

Deux bateaux participent aux recherches : le Marty Bergmann, un navire de recherche, et le Sir Wilfrid Laurier, un brise-glace de la Garde côtière canadienne où logent les chercheurs.

Ils effectueront les recherches autour du détroit de Victoria et du détroit d'Alexandra, où un des navires aurait coulé, et dans les alentours de l'île O'Reilly, où la tradition orale inuite situe l'une des épaves.

Le gouvernement du Canada a signé une entente de principe avec celui du Nunavut quant aux travaux de recherche et à la conservation des deux navires de l'expédition Franklin.



La fin tragique de l'expédition de Sir John Franklin, qui visait à découvrir le passage du Nord-Ouest, avait marqué les esprits de son époque.

Les capitaines John Franklin et Francis Crozier, ainsi que leurs équipages de 134 hommes, avaient quitté l'Angleterre en mai 1845 dans deux bateaux robustes et ultramodernes pour l'époque, le HMS Erebus et le HMS Terror. Les navires étaient équipés de moteurs à vapeur, de dispositifs de chauffage dernier cri et de nourriture en conserve permettant de survivre pendant trois ans.

Les deux vaisseaux ont été vus pour la dernière fois le 26 juillet suivant par un baleinier. Aucun des explorateurs n'est revenu du périple.

La tournure dramatique de l'expédition s'expliquerait notamment par l'utilisation de cartes erronées et la consommation de conserves scellées par une soudure au plomb ayant entraîné la contamination des équipages.

Les notes de l'équipage retrouvées, les témoignages des Inuits ainsi que la découverte de restes humains permettent aussi d'établir que les équipages avaient été retenus deux ans à bord des navires par la glace. Ils auraient ensuite tenté de survivre sur une île. Selon les informations, de nombreux hommes y sont morts, dont Franklin. Les survivants auraient ensuite tenté de se diriger à pied vers le sud et seraient morts les uns après les autres sur une période allant jusqu'au printemps 1850.

Les épaves des deux navires n'ont jamais été retrouvées. Elles ont néanmoins été désignées site historique national par le gouvernement du Canada.
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2012/08/23/001-expedition-franklin-parcs.shtml

Les archéologues de Parcs Canada ont découvert des artefacts et des restes humains qui pourraient avoir appartenu à l'équipage de l'expédition de John Franklin, abandonnée en 1845 dans les eaux du passage du Nord-Ouest.

Après deux semaines de recherches dans l'Arctique, les épaves du Terror et du Erebus n'ont toujours pas été détectées, mais de petits objets ont été recueillis sur les sites archéologiques de l'île King William, comme des boutons et une brosse à dents. [l'île du roi Guillaume est un site connu depuis 1992, avec la découverte d'ossements humains portant des traces de découpe indiquant probablement une anthropophagie]

Des restes humains, tels une dent et des os, ont aussi été découverts à Erebus Bay, où une douzaine de membres de l'équipage auraient péri.

« Les recherches avancent bien, mais nous n'avons pas encore trouvé les bateaux », a indiqué Marc-André Bernier, chef de l'équipe archéologique subaquatique de Parcs Canada.

Malgré le mauvais temps qui a perturbé certaines activités des archéologues, M. Bernier se dit satisfait de l'expédition et croit qu'elle ira encore mieux après l'ajout d'un véhicule sous-marin automatisé. Conçu par l'Université de Victoria, cet équipement hautement technologique a dû être adapté pour la réalité de l'Arctique.

En parallèle, l'expédition vise aussi à cartographier le fond marin de la région, un volet qui progresse lui aussi.

« Comme nous le savons, malheureusement, avec l'instabilité et les changements climatiques dans le Nord, les glaces diminuent, ce qui signifie qu'il y a plus de zones inexplorées qui sont exposées », explique le Dr Colin Bradley, directeur du Laboratoire technologique océanique de l'Université de Victoria. « Avec l'affluence grandissante de vaisseaux dans le Nord grandit aussi la nécessité de cartographier le fond marin. »

Le navire d'expédition de Parcs Canada, le Sir Wilfrid Laurier, doit poursuivre sa mission jusqu'au milieu de la semaine prochaine.

source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2012/09/09/001-expedition-franklin-restes-artefacts-humains-fonds-marins.shtml


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: À la recherche des bateaux de John Franklin

Message par Apollyôn le Ven 28 Sep - 13:40

L'expédition scientifique canadienne partie cet été à la recherche des épaves de navires de l'explorateur britannique Sir John Franklin, disparus en 1845 dans l'Arctique, ne les a pas retrouvés, a-t-on appris en début de semaine.

Toutes les données recueillies n'ont pas encore été visionnées, a cependant souligné l'archéologue en chef de Parcs Canada, Marc-André Bernier.

Autrement dit, il reste encore un petit espoir de voir, dans les enregistrements obtenus grâce à un sonar placé dans une torpille préprogrammée, une trace de l'"Erebus" et du "Terror". "Il reste des données à télécharger", a ajouté M. Bernier.

Un autre appareil, le sonar latéral tracté par un des deux bateaux de l'expédition, et dont les renseignements sont visionnés en temps réel par un archéologue, n'a pas permis de trouver de trace des épaves.

En revanche, les recherches sur la terre ferme, sur trois sites déjà connus où avaient séjourné des membres d'équipage des bateaux de Franklin, ont donné des résultats.

Une équipe conduite par Douglas Stenton, archéologue en chef du territoire arctique du Nunavut, a découvert sur l'île du Roi-Guillaume des ossements humains, ainsi que des objets "d'origine européenne" - boutons, bouteilles et une brosse à dent en os.

Les recherches, prévues pour durer trois ans, devraient reprendre en 2013, a encore indiqué M. Bernier.

L'"Erebus" et le "Terror" étaient les fleurons de la marine britannique de l'époque, avec un moteur à vapeur, un dispositif de chauffage et une proue renforcée.

Sous le commandement de Sir John Franklin, avec le capitaine Francis Crozier, les deux navires avaient quitté l'Angleterre le 19 mai 1845 avec 134 hommes d'équipage pour découvrir le passage du Nord-Ouest.

Coincés pendant un an et demi dans les glaces, les marins ont fini par manquer de vivres. Un message découvert en 1859 a révélé que John Franklin et 23 autres membres d'équipage étaient morts le 11 juin 1847, dans des circonstances non précisées.

Le 22 avril 1848, 105 survivants ont quitté leurs navires pour se diriger à pied vers la terre ferme. Aucun d'entre eux n'a survécu. Les deux bateaux ont été engloutis par la glace.
source : http://nautisme.lefigaro.fr/breves-nautisme/divers-0/2012-09-27-07-23-37/a-la-recherche-d-epaves-dans-l-arctique-5941.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Johnny Guoyot
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 8613

Re: À la recherche des bateaux de John Franklin

Message par Johnny Guoyot le Ven 28 Sep - 16:21

Pour ceux que çà peut interesser, je recommande la lecture de "Terreur" de Dan Simmons, qui a pour sujet (traité d'une maniere fantastique mais néammoins remarquablement documentée) la disparition de l'expédition Franklin.


___________________


Les soucoupes volantes et les extraterrestres, c'est comme la hausse du pouvoir d'achat et la baisse des impôts, on en parle tout le temps mais on ne les voit jamais venir!
          
                                                             
 
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: À la recherche des bateaux de John Franklin

Message par Apollyôn le Mer 10 Sep - 12:29



___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.

Contenu sponsorisé

Re: À la recherche des bateaux de John Franklin

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 1:47