Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Sous la caserne Saint-Georges, une abbaye...

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Sous la caserne Saint-Georges, une abbaye...

Message par Apollyôn le Ven 31 Aoû - 10:31

Depuis lundi, deux archéologues sont à pied d'oeuvre sur le site de la caserne Saint-Georges. Le long du bâtiment abritant la piscine, Dominique Pouille, responsable des opérations, et Arnaud Desfonds, assistant d'étude à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), sondent le sol. Leur objectif ? « Vérifier s'il existe un patrimoine enfoui, puis évaluer son état de conservation et son intérêt scientifique. »
C'est ce qu'on appelle un diagnostic archéologique préventif, réalisé avant d'éventuels travaux. La Ville envisage en effet de réaménager le palais Saint-Georges en hôtel, « dans la perspective de la mise en service du centre des congrès ». Un projet encore « à l'étude ».

Les vestiges d'une ancienne abbaye

À l'aide d'une mini-pelle mécanique, les deux archéologues soulèvent la terre avec délicatesse. C'est ensuite à la pelle, à la truelle et à la balayette qu'ils font ressurgir le passé. Dès les premiers sondages, ils n'ont pas été surpris de découvrir les vestiges d'une abbaye datant du XIe siècle. Des recherches, menées en 2007 par l'historien du patrimoine Gérard Danet et l'architecte Yves Lecoq, en détaillaient les plans.

« Le duc Alain III a souhaité fonder l'abbaye en 1032 pour sa soeur Adèle, l'une des premières bénédictines de Saint-Georges », raconte Gérard Danet. Constitué d'une abbatiale, d'un cloître, d'une cuisine, d'un réfectoire ou encore d'une hôtellerie, le bâtiment se trouve alors en dehors des fortifications. Ce n'est qu'au XVe siècle que deux enceintes successives l'incluent dans la ville.

Au milieu du XVIIe siècle s'ajoute le palais Saint-Georges, ou « logis ». Il est le seul bâtiment encore existant. De la Révolution aux années 1810, le lieu a en effet été confié aux militaires, qui ont démoli l'abbaye. « Mais ils en ont dressé tous les plans, conservés au service historique de la Défense, à Vincennes », souligne Gérard Danet.

On y découvre que le cloître se trouvait à l'endroit du parking de la caserne. L'entrée de l'abbaye correspondait au portail actuel. L'abbatiale occupait la place de la piscine, construite entre 1923 et 1925.

Les vestiges « ne sont pas aussi bien conservés qu'on l'espérait », regrette Dominique Pouille. Mais la terre sait récompenser ses chercheurs. « Nous venons de trouver les vestiges d'un bâtiment gallo-romain, c'est une vraie surprise ! C'est la trace antique la plus orientale trouvée à Rennes. »

Ces recherches archéologiques, menées sur un site occupé par les pompiers, le service des sports de la Ville et la police municipale, ont nécessité quelques aménagements. « Il n'était pas question de gêner les allées et venues des secours », indique le capitaine Régis Demay, chef de centre. Le stationnement des véhicules a dû être réorganisé, et les travaux ont été divisés en trois phases successives.

Les investigations devraient se prolonger jusqu'à la fin octobre. Les archéologues établiront ensuite un rapport sur leurs découvertes. La Direction régionale des affaires culturelles (Drac) décidera alors de mettre en place des mesures de protection ou de lancer de véritables fouilles en sous-sol.
source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Sous-la-caserne-Saint-Georges-une-abbaye...-_40887-2108442------35238-aud_actu.Htm


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 24 Fév - 19:05