Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des vestiges d'une villa gallo-romaine au Petit Bénazé - Domloup

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Des vestiges d'une villa gallo-romaine au Petit Bénazé - Domloup

Message par Apollyôn le Jeu 30 Aoû - 19:00

Nombreux sont les automobilistes empruntant la route Domloup-Cesson à s'être interrogés sur le ballet spectaculaire des pelles mécaniques avant l'été. Elles ont décapé les terrains du Petit Bénazé et dressé, en d'acrobatiques manoeuvres, une imposante montagne de terre tandis que de petits groupes de personnes, avec casques et gilets fluorescents, telles des fourmis, s'empressaient sur le site.

La réponse est donnée par Anne-Louise Hamon, chercheuse à l'Institut National d'Archéologie Préventive (Inrap) : « Depuis une trentaine d'années, l'archéologie préventive permet, en amont de travaux d'autoroutes, de lignes ferroviaires et autre lotissement, de sauver les informations scientifiques caractérisant les sites sans pour autant figer les terrains destinés aux aménagements. En conformité avec la loi du 17 janvier 2001 sur l'archéologie préventive, le Service Régional de l'Archéologie de Rennes a prescrit une étude préliminaire de terrain sur le projet de création de la ligne à grande vitesse Le Mans-Rennes par Eiffage Rail Express. »

« Cette opération, réalisée en 2011, a permis de localiser sur l'emprise de la ligne de nombreux indices de présence humaine ancienne, enfouis puis oubliés au cours de l'Histoire, poursuit la chercheuse. Au Petit Bénazé, ces vestiges ont donné lieu à une fouille menée au printemps 2012 par l'Inrap. Après le décapage de la terre végétale sur près de 2 ha, une équipe de six archéologues a fouillé les restes de bâtiments en bois, de palissades, de structures de combustion ou de fossés matérialisant une occupation gallo-romaine caractéristique d'une pars rustica, la partie d'une villa consacrée aux activités agricoles et artisanales. »

Les premiers résultats mettent ainsi en évidence l'existence de secteurs délimités par des fossés et une palissade de plusieurs dizaines de mètres de longueur. Plusieurs plans d'édifices construits sur poteaux ont également été localisés, et de nombreux petits foyers dont la fonction reste à déterminer. Des scories de forge indiquent également qu'un atelier de travail du fer totalement disparu aujourd'hui existait sur la partie basse du site.

« Ces données récoltées sur le terrain donneront lieu à une étude approfondie en bureau et en laboratoire, qui permettront de définir les différentes phases d'occupation du site, d'en affiner les datations et de comprendre la fonction des aménagements. Le tout sera inséré dans un cadre archéologique plus large », précise Anne-Louise Hamon.
source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Des-vestiges-d-une-villa-gallo-romaine-au-Petit-Benaze-_35055-avd-20120828-63472088_actuLocale.Htm


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 12 Déc - 4:55