Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Epannes : le chantier stoppé par des ossements humains

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Epannes : le chantier stoppé par des ossements humains

Message par Apollyôn le Lun 27 Aoû - 19:42

Mercredi près du cimetière d’Epannes, un coup de pelleteuse a mis au jour des ossements humains. La Drac a ouvert une enquête.

On a donné un coup de pelle, ça a fait tomber plein d'ossements… Employé par la société Colas, Roland travaille sur le chantier de création du réseau d'assainissement engagé fin 2011 dans le centre-bourg d'Epannes.

Dans l'allée du Château qui longe le cimetière et mène à l'église, les pelleteuses ont creusé sur une trentaine de mètres une profonde saignée. Large de près d'un mètre, profonde d'un peu plus de deux, elle présente un sous-sol rocailleux, composé de gros blocs calcaires.



Au-dessus de cette couche inférieure et juste sous le bitume déchiré par les pelles, une épaisseur de terre, de quarante à soixante centimètres selon les endroits, laisse émerger très nettement des bris de squelettes. « Ce qui est incroyable, s'étonne encore Roland, c'est qu'on en voit sur toute la longueur. »
Sur toute la longueur et sur les deux côtés de la tranchée, on distingue des éclats d'os, des côtes brisées, des vertèbres démantelées, on voit parfaitement un crâne prolongé à quelques centimètres de sa colonne vertébrale partiellement émergée, à quelques mètres encore affleure un couple tibia-fémur… Mais aucune trace apparente de pierre tombale ou de sarcophage, les corps reposent à même la terre. Aucun objet non plus n'a été observé. Cimetière ? Fosse commune ?… Le maire d'Epannes, Dominique Vallée, pense que si c'est là l'ancien cimetière de la commune, il est antérieur à 1830 car « sur le cadastre napoléonien datant de cette époque, l'allée du Château existe déjà ».



Ces ossements ont été remarqués mercredi après-midi, quand ils ont commencé à rouler sous le jeu des pelles. Cette portion du chantier a aussitôt été stoppée (*), les responsables se sont tournés vers le service archéologique de la Direction régional des affaires culturelles, la Drac. Qui, dès hier matin, a dépêché sur place un de ses techniciens, Anne-Marie Couttenceau, chargée d'évaluer l'importance de la découverte.

La spécialiste s'est refusée à toute déclaration, toute interprétation serait prématurée. Elle a toutefois fait remblayer la tranchée afin d'éviter le risque d'affaissement et protéger les ossements… en attendant un diagnostic archéologique qui, selon la CAN (communauté d'agglomération de Niort), « devrait être programmé a priori en 2013 ».
source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/08/24/Epannes-le-chantier-stoppe-par-des-ossements-humains


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 27 Mai - 3:15