Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Y a-t-il un fantôme dans l’avion ?

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Y a-t-il un fantôme dans l’avion ?

Message par Apollyôn le Ven 24 Aoû - 0:58

« Y a-t-il un fantôme dans l'avion ? », c'est la question que se sont posée les membres d'équipage du vol 318 de l'Eastern Airlines en ce beau mois de mars de l'année 1974. Mais pour bien comprendre l'effroi de ces hommes et femmes de métier aguerris, il faut remonter deux ans plus tôt, en 1972, et emprunter le vol 401.

Nous voilà donc dans le vol 401 de l'Eastern Airlines, un vol qui est censé relier New York à Miami. Nous sommes le 29 décembre 1972. Autour de nous, 178 personnes s'apprêtent à fêter la nouvelle année au soleil de Floride. Ils n'arriveront jamais jusque-là.

En effet, lors de leur passage au-dessus des Everglades, l'avion pique du nez. La chute est terrible. Le bilan l'est tout autant : 101 morts, 34 blessés graves, 43 blessés légers. Une rumeur prend immédiatement de l'ampleur : toutes les personnes ayant survécu au crash seraient, en fait, des miraculés d'accidents précédents.

Les curieux arrivent en masse sur les lieux de l'accident, y voyant presque un lieu sacré. Les autorités locales pressent la compagnie de diffuser un communiqué. Non seulement elle réfute la légende urbaine en train d'enfler, mais affirme également avoir décrypté les circonstances de l'accident : l'erreur est entièrement imputable aux pilotes qui auraient désactivé le pilote automatique sans s'en rendre compte alors qu'ils testaient le train d'atterrissage. L'affaire devrait s'arrêter là, du moins tout le monde l'espère...

Deux ans plus tard, plus personne ne parle du vol 401. Les techniciens de l'Eastern Airlines ont récupéré la carcasse et, dans celle-ci, les matériaux présentant encore une vraie valeur. Avec ceux-ci, ils équiperont un 318, mais veulent conjurer le sort en l'affectant sur la ligne New York – Mexico. Cela ne suffira pas.

Le 18 mars 1974, 201 personnes prennent place dans le vol 318. Tout se passe à merveille sauf lorsqu'une hôtesse décide de réchauffer un repas pour bébé. Au moment d'ouvrir le four, elle voit un visage apparaître sur la porte vitrée.

Effrayée, elle appelle une de ses collègues qui, après lui avoir dit qu'elle devait apprendre à se reposer pendant les escales, reste sans voix quand elle voit le même visage apparaître devant elle. Elle décide d'appeler le pilote de réserve qui pense d'abord être l'objet d'un jeu de la séduction auquel il est prêt à succomber.

Mais quand il entre dans l'espace cuisine des hôtesses, il fond en larmes. « C'est Danny !!! » arrive-t-il à bredouiller. Danny ? Danny Repo, un collègue navigateur, mort deux ans auparavant dans le crash du vol 401.

Le choc passé, il aura le temps d'entendre le revenant lui dire de faire attention au feu avant de disparaître. Pas de doute, les trois membres d'équipage viennent d'être confrontés à un fantôme. Ils n'en parlent à personne, par peur d'être pris pour des fous. Mais quand leur vol repart de Mexico, le navigateur ne peut s'empêcher d'être plus attentif. Bonne pioche puisque le bonhomme détectera très vite un souci au réacteur droit de l'avion. Un réacteur qui prendra feu quelques minutes après l'atterrissage en catastrophe de l'avion.

Le 22 mai 1974, alors que le même appareil embarque ses passagers, une hôtesse s'étonne de voir un commandant de bord se diriger vers les premières classes. Après avoir vérifié la liste des passagers, elle remarque qu'aucun commandant n'est prévu sur le vol. Elle ne cherche pas plus loin et pour éviter tout impair, elle appelle son propre commandant de bord. Ce dernier ne pourra pas étouffer son cri lorsqu'il se retrouve nez à nez avec Bob Loft, le commandant de bord du vol 401.

Les anciens collègues s'approchent l'un de l'autre et, au moment où le commandant bien vivant s'apprête à vouloir toucher son alter ego censé être mort depuis deux ans, celui-ci disparaît, non sans lui avoir soufflé à l'oreille, avec une sensation glaciale à la clé, qu'il n'était pas responsable, qu'un problème existe réellement dans le pilotage automatique de ce modèle d'avion.

Le pilote préviendra sa compagnie qui lui imposera le silence. Et quand une des hôtesses alerte la presse, la compagnie mettra les grands moyens pour affirmer que rien de ce qui s'est vécu dans le vol 318 n'est réel.

À l'inverse, elle n'expliquera pas pourquoi elle a fait changer toutes les pièces récupérées sur le vieux 401, n'expliquera pas plus pourquoi certains pilotes et certaines hôtesses ont été mis à la retraite anticipativement.

De fait, on peut alors facilement croire que rien n'était vraiment réel. Depuis, plus aucune manifestation surnaturelle n'a eu lieu. Aurait-on évité quelques catastrophes grâce à ces anges gardiens ?
source : http://www.rtl.be/loisirs/paranormal/paranormal/740526/y-a-t-il-un-fantome-dans-l-avion-


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Achim
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 5020

Re: Y a-t-il un fantôme dans l’avion ?

Message par Achim le Ven 24 Aoû - 18:59


Encore une histoire vertigineuse...... ! Shocked
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 18 Jan - 2:45