Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Saint-Jean-Poutge. Dernières fouilles à la mutatio romaine

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Saint-Jean-Poutge. Dernières fouilles à la mutatio romaine

Message par Apollyôn le Jeu 23 Aoû - 21:22

A Saint-Jean-Poutge, la mutatio Vanesia (relais routier romain), mise au jour par l'Auscitain Fabien Colléoni, livre ses derniers «secrets» au terme de la quatrième et dernière campagne des fructueuses fouilles archéologiques menées plein champ.

Ce sont les écrits d'un pèlerin, cheminant en 333 après Jésus-Christ entre Bordeaux et Jérusalem, qui ont permis de… lever le lièvre. Entre Eauze et Auch, près de la Vanesia (étymon latin de la rivière Baïse), l'homme de foi s'était… refait la cerise dans un «relais» haut de gamme disposant notamment de thermes et de latrines. Tout à sa passion pour l'archéologie antique, l'Auscitain Fabien Colléoni, aujourd'hui maître de conférence à l'université de Rennes, a mené une longue enquête de terrain, puis aérienne (photos explicites prises lors de la canicule de 2003), avant de parvenir à situer le site. D'une surface correspondant à celle de deux courts de tennis, il est enfoui sous quelques centimètres de terre, plein champ de blé, à «La Molère», sur la commune de Saint-Jean Poutge.

Le céréalier ayant autorisé les fouilles pour lesquelles des financements (de l'État avec le service régional d'archéologie ainsi que d'universités : Rennes, Toulouse, Bordeaux, etc.) purent être mobilisés, «le chantier» débutait en 2009. Les résultats des quatre campagnes ayant chacune mobilisé une vingtaine de «fouilleurs» bénévoles très avertis, souvent rejoints par des spécialistes (tels ceux de photognométrie permettant la restitution en 3 D de la mutatio ou ceux de la datation carbone) autorisent Fabien Colléoni à pouvoir dire mission accomplie. «Ce programme de fouilles programmées visait à alimenter le dossier archéologique fort indigent des relais-routiers gallo-romains» souligne l'archéologue universitaire gersois. Car si l'on sait tout ou presque sur les «villas» de nos lointains ancêtres dont celle de Séviac en Armagnac représente un superbe fleuron, il n'en va pas de même de leurs relais routiers. Une «lacune» que combleront toutes les découvertes et les conclusions donnant matière à des communications, des thèses et autres colloques que les fouilles de Saint-Jean Poutge ont permis. Fouilles d'une mutatio dont la «qualité» était telle que les spécialistes se demandent si cette «halte» desservie par une voie romaine, dont il reste aussi de beaux vestiges, n'entrait pas dans le haut de gamme des relais de poste impériaux. Pour Fabien Colléoni, que ne démentaient pas hier, sur site sous la canicule, ses maîtres en archéologie antique, les professeurs Pierre Sillères et Robert Sableyrolles, «il y a eu au moins cinq siècles de vie intense sur ce site». Les premiers 500 ans après Jésus-Christ…
source : http://www.ladepeche.fr/article/2012/08/22/1423326-saint-jean-poutge-dernieres-fouilles-a-la-mutatio-romaine.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 20:09