Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ouessant. 25 siècles d'histoire sous la terre

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Ouessant. 25 siècles d'histoire sous la terre

Message par Apollyôn le Jeu 2 Aoû - 12:30

Le site deMez-Notariou, à Ouessant, est un des habitats primitifs des âges de bronze et du fer, les plus riches d'Europe. Chaque campagne de fouilles apporte son lot de surprises. L'édition 2012 s'achèvera le 9 août.

11h. À peine débarqués du Fromveur, les estivants cavalent vers le bourg de Lampaul, sans apercevoir, sur la droite, ce petit chemin serpentant vers la colline Saint-Michel. Cachés par les fougères et les mûriers, une dizaine de jeunes gens, truelle à la main, caressent une terre limoneuse, à la recherche de secrets très anciens. Comme tous les ans depuis la découverte du site de Mez-Notariou en 1988, le Centre de recherche archéologique du Finistère (Craf), piloté par Jean-Paul et Yvonne LeBihan, fait venir une quinzaine de bénévoles durant six semaines pour explorer cette parcelle de deux hectares, sous laquelle dorment les vestiges d'un village de l'âge du bronze et du fer. «L'histoire de Mez-Notariou commence au néolithique, entre -4000 et -3000 avant J.-C., indique Jean-Paul Le Bihan. Le site est ensuite dégradé par les successeurs, à l'âge du bronze, entre -1500 et -1200, puis le village de l'âge du bronze est remplacé par celui de l'âge dufer, entre -800 et -450. Parallèlement, on a retrouvé des activités rituelles qui se poursuivent àl'époque gauloise et à l'époque romaine». Pendant quatre siècles, à la même place, on construit des maisons dont la charpente est soutenue par neuf à douze poteaux, transformant le sol limoneux envéritable gruyère. C'est sans doute au Ve siècle de notre ère, lors del'arrivée de l'évangélisateur saint Paul-Aurélien et des Bretons, que le site et le sanctuaire de Mez-Notariou disparaîtront. Le début de campagne 2012, entamée le 25 juin, a été ralenti par la pluie. Un mal pour un bien car l'humidification permet de mieux discerner les tassements de terre à différents âges. «Cette année, on a décidé de reprendre l'emplacement dedeux maisons, mais en les fouillant de manière plus fine, explique Jean-Paul Le Bihan. On a découvert des modes plus subtils d'architecture. De génération en génération, ces braves Ouessantins changeaient de techniques de construction de leurs maisons».

Pas de trésor déterré, «essentiellement de la poterie et un petit bout de bracelet en verre», relève Jean-Paul Le Bihan, des restes de porterie qui permettent d'affiner les datations. Mais le plus important, c'est que d'année en année, les équipes du Craf dégagent une vision de plus en plus fine des structures architecturales et sociales du village primitif, véritable exemple de proto-urbanisme à la pointe de l'Europe. «Ouessant était une escale technique pour les bateaux, un point de passage obligé entre Europe du nord et du sud, au moment où les contacts entre ces deux zones s'accéléraient, rappelle Jean-Paul LeBihan. Ce que permet Mez-Notariou, c'est une réflexion sur les grands bouleversements culturels à l'ouest de l'Europe entre -800 et -400 avant J.-C. C'est le premier habitat de l'âge du fer exploré en Bretagne, et il est un peu le crash-test de tous les modèles établis dans l'archéologie de cette période».
source : http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/ouessant-25-siecles-d-histoire-sous-la-terre-02-08-2012-1794134.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 4:14