Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La Granède n’en finit pas de livrer ses secrets

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

La Granède n’en finit pas de livrer ses secrets

Message par Apollyôn le Mer 1 Aoû - 12:26

Venus des quatre coins de France, une vingtaine d’archéologues, professionnels et étudiants, se sont penchés cet été encore sur le site de la Granède, situé près de la ferme de l’hôpital du Larzac. Depuis la fin des années 2000, sous la direction de Christophe Saint-Pierre, chercheur pour le compte du service départemental d’archéologie, cet oppidum, signalé depuis 1921 et exploré par Louis Balsan dans les années 1950, fait l’objet de nouvelles fouilles en vue d’une importante publication scientifique, prévue en 2013, au mieux.

Les archéologues s’intéressent essentiellement aux périodes d’occupation médiévales, de la fin du Ve au XIIIe siècles, même si le site a vraisemblablement été occupé dès le néolithique (2 800 avant J.-C.) et que les traces de trois occupations antérieures à notre ère ont été relevées. Ce site archéologique est ce que les spécialistes appellent un cap barré, sorte de promontoire ou d’avancée de terre surplombant la vallée.



Les vestiges de fortification ont été mis au jour, les premiers datant du IIe siècle avant J.-C., les seconds du Ve siècle. Ces dernières années, les archéologues ont concentré leurs recherches sur les restes d’une église, probablement érigée sur les fondations d’un fanum, lieu de culte gallo-romain, et en activité à partir de la seconde moitié du Ve siècle. Plus d’une centaine de tombes ont été découvertes dans le cimetière attenant.

Tout au long du mois de juillet, deux équipes se sont partagé les tâches : la première sur le site pour poursuivre les relevés, la seconde à Millau, dans les locaux mis à disposition par le groupe folklorique Lo Gantieirelo, pour inventorier, laver, classer et emballer le "mobilier", expédié ensuite dans les centres de recherche de Lattes et de Bordeaux. "Il y a sur cette campagne de fouilles de vrais spécialistes de la céramique et de l’anthropologie, dont deux anthropologues américains", indique Maxime Scrinzi, céramologue au sein de l’unité mixte de recherche (UMR) de Montpellier.

Depuis la reprise des fouilles, 144 squelettes ont été exhumés. "Leur bon état de conservation permet notamment de découvrir les pathologies dont souffrait la population à l’époque", précisent Louise et Michaël, anthropologues rattachés à l’université de Bordeaux.
source : http://www.midilibre.fr/2012/08/01/la-granede-n-en-finit-pas-de-livrer-ses-secrets,542319.php


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 24 Sep - 15:44