Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

Derniers sujets

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Olbia n'en finit pas de livrer ses secrets archéologiques

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Olbia n'en finit pas de livrer ses secrets archéologiques

Message par Apollyôn le Mer 1 Aoû - 12:24

Vendredi dernier, les fouilles démarrées sur le site archéologique grec d'Olbia (côté mer) à l'Almanarre depuis trois semaines, se sont achevées pour cet été. Le point sur les dernières trouvailles a été fait la veille, par Michel Bats, directeur et chercheur honoraire au CNRS, spécialiste de l'archéologie et de l'histoire des civilisations antiques en Méditerranée occidentale, auprès de Michel Pellegrino, adjoint délégué au patrimoine et Charles Amic, conseiller municipal délégué au patrimoine.

Mainmise romaine sur la ville

Olbia est un site simple, doté d'une organisation géométrique. Perpendiculairement au site, se trouve un rempart doté d'une tour d'angle, découverte en 1989, et située en bord de mer. Michel Bats a décidé, avec l'aide de la municipalité et l'accord de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) d'orienter ses recherches de ce côté-là. Ainsi, avec son équipe, deux états du rempart ont été dévoilés. La partie la plus basse, arasée, datant de la fin du IVesiècle avant J.-C. et dotée de la tour d'angle. Et un nouveau rempart, plus étroit, datant du IIe siècle avant J.-C. Autre belle découverte : l'établissement thermal, avec ses deux piscines (dont l'une est munie d'un bourrelet d'étanchéité et d'une banquette pour prendre les eaux), datant de 40-30 avant J.-C., qui recouvre les remparts.

Ces thermes s'étendent jusqu'à la ville, grâce à la remontée de canaux d'égouts et ses évacuations d'eau. Cette découverte marque la rupture entre Massalia et Olbia, et indique la mainmise romaine sur la ville et le début d'un tourisme thermal.

Michel Bats souhaite convaincre la Drac, avec le soutien de la municipalité, de poursuivre les recherches une année supplémentaire, car le site marque bien la trace grecque (les remparts, les îlots d'habitation et le prolongement de la ville) et les thermes romains qui occupent l'espace.

source : http://www.varmatin.com/hyeres/olbia-nen-finit-pas-de-livrer-ses-secrets-archeologiques.936138.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 19:10