Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

En quête de maisons romaines sous Puygarreau

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

En quête de maisons romaines sous Puygarreau

Message par Apollyôn le Mer 1 Aoû - 12:17

Des fouilles vont débuter derrière la mairie, sous les futurs Jardins du Puygarreau. Les archéologues pensent y trouver des habitations antiques.

Il y a un an, un diagnostic archéologique était pratiqué sur le site des futurs Jardins du Puygarreau, derrière l'hôtel de ville. Les sondages réalisés ont attesté la présence de vestiges antiques: « Nous avons notamment trouvé des murs avec élévation conservée et des colonnades effondrées sur place, rappelle Frédéric Gerber, archéologue à l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives). Évidemment nous n'avons pas fait de sondage en profondeur pour ne rien abîmer donc il reste beaucoup à découvrir. »

Ce sont les sols les plus anciens de Poitiers qui vont être fouillés

Suite à ce diagnostic prometteur, le Service régional d'archéologie (service de l'État) a prescrit des fouilles sur les 750 m concernés. L'installation du chantier débute dès aujourd'hui, et les fouilles commenceront le lundi 6 août, pour une durée de deux mois. Ce chantier, mené par l'Inrap (une dizaine de spécialistes y participeront), sera entièrement financé par la Ville de Poitiers, pour un montant de 488.000€. « C'est un grand moment, souligne Jean-Marie Compte, adjoint au maire en charge du patrimoine. Il s'agit de mieux connaître le patrimoine sous nos pieds, de l'étudier et le préserver, pour que les Poitevins n'aient pas la sensation que le passé de notre ville aurait été sacrifié à la rénovation urbaine. »
Thierry Bonin, conservateur de l'archéologie à la Drac, insiste: « Ces fouilles vont encore lever un morceau du voile sur la Poitiers romaine. Elles vont concerner un quartier d'habitation à proximité du forum antique, qui correspond aux premiers niveaux d'occupation de la ville. On pourra peut-être savoir si la ville a été créée ici ex nihilo ou s'il existait des choses antérieures. » A six mètres sous le niveau actuel de Poitiers, ce sont en effet les sols les plus anciens de Poitiers qui vont être fouillés ici.

Une chose est sûre: les archéologues savent qu'ils trouveront des vestiges antiques. « Le terrain a déjà été décaissé aux XVI et XVII siècles, donc les restes de la période médiévale ont été rasés. En revanche, deux mètres de niveau gallo-romain sont conservés dessous, sous une couche de remblai liée à la construction de l'enceinte du Bas Empire. » Frédéric Gerber ose même pronostiquer le type de découvertes: « On va peut-être trouver la suite de la fontaine découverte de l'autre côté de la rue en mai, comme la sortie des eaux ou la maison qui fonctionnait avec. Et nous pouvons trouver des choses similaires aux fouilles des Cordeliers, au niveau de la décoration et des monuments, avec de l'habitat bien conservé, des portes et montants de fenêtres, des enduits peints ou de la mosaïque encore en place. Nous sommes en centre-ville, c'était probablement un habitat assez riche, avec des domus. »
L'équipe de l'Inrap a jusqu'au 12 octobre pour plonger dans les premiers siècles de notre ère. Des panneaux explicatifs seront installés au fur et à mesure des découvertes aux abords du chantier.
source : http://www.centre-presse.fr/article-204880-en-quete-de-maisons-romaines-sous-puygarreau.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Re: En quête de maisons romaines sous Puygarreau

Message par Apollyôn le Mer 3 Oct - 12:31

L’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) a soufflé ses dix bougies aux jardins de Puygarreau où travaille une de ses équipes.

La fin des fouilles du quartier antique mis au jour sous les futurs jardins de Puygarreau est pour le 12 octobre. Les archéologues ont donc encore une dizaine de jours pour extraire des lieux le maximum d'informations concourant à la compréhension de l'évolution de la cité poitevine. « Ce site est remarquable », précisait hier soir, au sujet de la large voie romaine identifiée, Frédéric Gerber, le responsable de l'équipe de l'Inrap en place depuis le 6 août dernier.
« On a rarement l'occasion d'avoir des colonnes antiques en place et une voirie lisible tant sur l'ensemble de sa largeur que sur ses périodes successives, explique-t-il à l'un des groupes de visiteurs, nous avons atteint la première occupation datant de la fin du Ier siècle avant Jésus-Christ, il nous reste quarante centimètres à fouiller pour atteindre le paléosol et peut être trouver pour la première fois trace de Lemonum, le Poitiers gaulois. »
Autres informations précieuses déjà livrées par le chantier : la rue romaine a servi à cet endroit de talus pour faciliter la construction de la muraille érigée au IVe siècle autour de la partie basse de la ville (elle traversait l'actuelle cour de la mairie). Ce n'est qu'au IXe ou Xe siècle que le lieu semble ensuite réinvesti. Il apparaît au cœur de la fouille un élément important mis au jour par les archéologues : « Une large cave maçonnée assez exceptionnelle à une époque où les châteaux étaient en bois », précisait hier Frédéric Gerber.

source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2012/10/03/Sur-les-traces-de-Lemonum-le-Poitiers-gaulois

Une nouvelle voie romaine ainsi qu'une cave de l'époque mérovingienne ont été découvertes à l'occasion des fouilles de Puygarreau menées par l'INRAP.

Ce chantier est remarquable car il nous a permis de mettre au jour une voie de l'époque romaine dans l'ensemble de sa largeur, a souligné hier soir Frédéric Gerber lors de la visite du site des futurs jardins de Puygarreau examiné depuis le 6 août dernier par l'INRAP. Cette présentation était organisée dans le cadre du dixième anniversaire de cet organisme.

Comme l'indique le panneau explicatif présenté sur le bord du chantier, les spécialistes ont découvert sur les 750 m du site une nouvelle voie romaine (décumanus) inconnue jusqu'alors. Au Haut-Empire (milieu du II/III siècles après JC), elle est large de 7,50 m et bordée de colonnades supportant probablement des murs de façade. Celui du nord semble donner sur une cour ou sur un jardin, alors que celui du sud longe le péristyle d'une riche demeure (domus) ouvrant en contrebas sur un jardin. C'est cet endroit que le nymphée découvert en juin à l'angle des rues Lebacles et Puygarreau décorait.
Au Bas-Empire (fin III, début IV siècles) une voie plus étroite de 4 mètres est aménagée au même endroit. « C'est l'époque ou la ville de Poitiers déborde du plateau pour descendre vers la rivière », analyse M. Gerber. Cette voie s'installe sur les remblais de démolition du quartier antique et sur un talus (ager) appuyé contre le rempart datant du Bas-Empire.
Une cave de l'époque mérovingienne (X siècle) suscite également l'intérêt: « elle est de la même époque que celle découverte aux Caillons, au bout de la Grand'rue », indique l'archéologue.
Les fouilles terminées, le site sera recouvert pour laisser la place aux travaux des futurs jardins publics.
source : http://www.centre-presse.fr/article-211672-derniere-ligne-droite-pour-br-les-fouilles-de-puygarreau.html


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 5:03