Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Des hommes ont-ils vu naître le cratère lunaire Giordano Bruno ?

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Des hommes ont-ils vu naître le cratère lunaire Giordano Bruno ?

Message par Apollyôn le Lun 23 Juil - 15:20

L'orbiteur américain LRO vient de survoler, à plusieurs reprises, l'un des sites lunaires les plus célèbres de la face cachée, le cratère Giordano Bruno. Une excavation qui a pu se former il y a plusieurs millions d'années... ou bien, très précisément, le dimanche 18 juin 1178 !

Quand on évoque le nom de Giordano Bruno, on pense d'abord à ce philosophe italien qui mourut sur le bûcher à Rome, en 1600, pour avoir tenu des propos audacieux pour l'époque. Giordano Bruno, qui soutenait la théorie de l'héliocentrisme, chère à Nicolas Copernic, était en effet convaincu que nous vivions dans un univers infini qui contenait une multitude de planètes et de soleils.

Le nom de ce martyr de la science a été donné à un cratère lunaire de 22 km de diamètre qui se situe juste à la limite de la face cachée de notre satellite naturel. Remarquable par le réseau de traînées claires qui en rayonnent (comme autour de Tycho et Copernic) et qui témoignent de sa jeunesse (ces matériaux éjectés lors de l'impact n'ont pas encore été altérés par le rayonnement solaire), le cratère Giordano Bruno a été creusé par la collision avec un astéroïde d'environ 500 m de diamètre. Les planétologues ont profité de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) pour réaliser des images particulièrement détaillées de cette formation géologique dont ils aimeraient connaître l'âge exact.

« Alors que dans la soirée du 18 juin de l'an de grâce 1178 j'observais la Lune avec d'autres moines de notre monastère, nous vîmes comme une torche flamboyante jaillir de son croissant. Elle vomit sur une grande distance du feu des tisons brûlants et des étincelles. Le corps de la Lune palpitait comme en agonie et se tordait comme un serpent coupé. » Ainsi s'exprime Gervais de Canterbury, moine de la cathédrale du même nom située au sud-est de l'Angleterre. Intrigués par ce récit, les astronomes ont longtemps cherché, sur la Lune, la trace d'un tel cataclysme.

L'exploration de la face cachée par les sondes, à partir des années 1960, a permis de découvrir un cratère d'impact d'aspect très récent, surnommé Giordano Bruno, le seul pouvant correspondre à ce que les moines de Canterbury avaient vu.

Pour autant, l'affaire est loin d'être réglée. La « jeunesse » d'un cratère lunaire est toute relative : elle peut signifier quelques siècles ou quelques dizaines de millions d'années, tant les processus d'érosion sont insignifiants sur la Lune. Certains chercheurs font également remarquer que l'impact du 18 juin 1178 aurait dû s'accompagner, sur Terre, d'une pluie d'étoiles filantes qui n'a jamais été rapportée.

Malgré la qualité des images fournies par sa caméra haute résolution, la Nac (Narrow Angle Camera) qui permet de saisir des détails de 0,5 m, LRO ne permettra pas de trancher. Pour connaître l'âge exact du cratère Giordano Bruno, il faudra y prélever un échantillon de roche fondue et lui faire subir une datation radiométrique (quand une roche est fondue et qu'elle recristallise, son horloge radiométrique est remise à zéro).

En attendant, nous pouvons toujours admirer les magnifiques images de ce cratère lunaire ou le découvrir en vidéo grâce aux prouesses de LRO qui a déjà cartographié la totalité de la Lune, plus d'une trentaine de fois, depuis sa mise en orbite en juin 2009.
source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/des-hommes-ont-ils-vu-naitre-le-cratere-lunaire-giordano-bruno_40227/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 20:07