Ufologie & Paranormal

Bonjour,

Nous vous souhaitons un excellent surf sur les pages du forum. Le forum est en libre participation pour les non-inscrits. Une inscription donne néanmoins droit à nombreux avantages :

- Pas de pub
- Un pseudonyme réservé
- Un accès à l'ensemble des catégories
- La participation à la vie du forum
- Participation à nos concours
- Un outils précis pour organiser vos lectures, vos interventions.

Au plaisir de vous compter parmi nos prochains membres.

Le Staff.
Nouveau ! Le forum est en libre participation pour les non-inscrits.

VISITEUR


Free counters!

PUB


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Du graphène transformé en un véritable semi-conducteur

Partagez
avatar
Apollyôn
Equipe du Forum
Equipe du Forum

Nombre de messages : 7232

Du graphène transformé en un véritable semi-conducteur

Message par Apollyôn le Sam 21 Juil - 21:15

Des chercheurs de l'université d'Erlangen-Nuremberg (Allemagne) viennent de trouver un moyen de donner des propriétés de véritable semi-conducteur au graphène. Cette découverte pourrait bien être le début du déclin de l'ère du tout silicium.

Le site du journal Nature vient de publier un article émanant d’une équipe de chercheurs de l’université d’Erlangen-Nuremberg en Allemagne. Leur découverte pourrait marquer la fin de l’ère du silicium dans l’univers des semi-conducteurs. Ils sont en effet parvenus à créer des transistors à partir de graphène.

Rappelons que le graphène est une feuille d’un seul atome d’épaisseur, de cristal de carbone bidimensionnel composé de cellules hexagonales. Ses propriétés de conductivité électrique et de résistance mécanique sont particulièrement intéressantes. C’est notamment le champion du monde de la conductivité, puisqu’il est capable de faire transiter les charges électriques à des vitesses situées entre 100 GHz et 1 THz, ce qui permet des vitesses de commutation très rapides pour une alimentation en énergie plus faible, par rapport au silicium.

C’est pourquoi, depuis sa découverte en 2004 à Manchester, l’industrie mise sur ce matériau qui pourrait succéder au silicium en raison de ses performances et de la possibilité d’aller beaucoup plus loin dans la finesse de gravure.

Mais il y a un hic : le graphène n’est pas vraiment un semi-conducteur car il n’a pas de « gap ». Cette caractéristique traduit le fait que le matériau est conducteur ou pas selon la tension appliquée. Le silicium a bien sûr cette propriété. C’est sur cette carence du graphène que des scientifiques du monde entier buttent depuis des années.

Pour conférer cette capacité semi-conductrice au graphène, les chercheurs de l’université d’Erlangen ont rusé. Ils ont utilisé de fines plaques de cristaux de carbure de silicium, un minéral artificiel qui peut être considéré comme un semi-conducteur lorsqu'il est monocristallin. En le chauffant à une forte température, les atomes de silicium peuvent être chassés de la couche supérieure du cristal, et laisser à la place une fine couche de carbone, sous la forme d'une feuille de graphène.

Associé au graphène, le carbure de silicium lui confère des capacités de semi-conductivité. L’équipe de chercheurs avait fait cette découverte, il y a maintenant 3 ans, mais c’est dernièrement qu’ils ont pu créer un prototype fonctionnel. Ils se sont associés à l’institut de recherche suédois Acreo AB pour créer un véritable prototype de transistor fonctionnel. Ainsi, à l’aide d’un faisceau déployant une énergie colossale, ils ont dessiné les canaux constituant les transistors directement sur des plaquettes de carbure de silicium.

Lors de cette manipulation, il fallait passer par une étape cruciale et délicate consistant à insérer un peu de gaz d'hydrogène entre les deux couches de matériaux aux endroits où la semi-conductivité est souhaitée.

Côté performances, les résultats correspondaient aux attentes théoriques des chercheurs même si leur étude montre qu'ils pourraient les améliorer en réalisant quelques modifications assez simples.

Il reste tout de même un écueil : celui de la miniaturisation. Pour réaliser leur prototype, les chercheurs ont effectué leur travail sur un modèle de très grande échelle. Chaque transistor mesurait environ 100 µm de diamètre. Trop gros pour remplacer des transistors au silicium pour le moment.

Toutefois, avec cette avancée, l'université d'Erlangen-Nuremberg a apporté ce qui manquait cruellement au graphène pour l’utiliser comme semi-conducteur. Avec leurs laboratoires et leur savoir-faire, des fondeurs comme IBM ou Intel pourraient à l'avenir réduire la taille de ces transistors en graphène. Enterrera-t-on le silicium ?
source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/technologie-1/d/du-graphene-transforme-en-un-veritable-semi-conducteur_40186/


___________________


À côté, rien ne demeure. Autour des ruines
De cette colossale épave, infinis et nus,
Les sables monotones et solitaires s’étendent au loin.



Le vainqueur gagne un pèlerinage sur la tombe de Felix Faure.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 13:03